Pour la reconnaissance du droit à l’information et à la communication

Outils pédagogiques sur les médias alternatifs

Vidéos

Une autre information est possible
Un film de Sophie Gergaud pour Ritimo/Cedidelp, 2011, 20’
Dans le cadre du Forum Social Mondial qui s’est tenu à Dakar en février 2011, Ritimo, réseau d’information et de documentation pour la solidarité internationale et le développement durable, a co-organisé un séminaire d’une journée sur les médias alternatifs avec des partenaires du Sud (Intervozes (Brésil), E-Joussour (Maroc), Sacsis (Afrique du Sud), Ciranda (Brésil), Pambazuka (Afrique), ALAI (Equateur)). Retour en images sur la place de la communication et de l’information dans nos sociétés mais aussi au sein-même du FSM, sur le rôle des médias alternatifs dans les mouvements sociaux et leur appropriation par les militants et acteurs de changement social.

La guerra por otros medios
Un film de Cristian Jure et Emilio Cartoy Díaz
Que ce soit par l’utilisation d’ordinateurs et d’Internet, de radios, de caméra et de téléphones portables, les peuples autochtones d’Amérique du sud intègrent les nouveaux médias de communication pour appuyer leurs revendications et la défense de leurs droits fondamentaux. Ce film présente quatre exemples d’utilisation de médias alternatifs et communautaires en Argentine, en Bolivie et au Brésil, différents mais tout aussi poignants les uns que les autres.

Les nouveaux chiens de garde
Un film de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, 2012, 104’
Les médias se proclament "contre-pouvoir". Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartient à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait « Les chiens de garde » pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi. Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social
http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/

Fin de concession
Un film de Pierre Carles, 2010, 131’
Douze ans après Pas vu, pas pris, le réalisateur s’interroge : comment TF1 a-t-elle pu tomber entre les mains de Francis Bouygues et de ses acolytes ? Et surtout : comment se fait-il que cette concession ait toujours été reconduite depuis, alors que les engagements initiaux n’ont pas été respectés ? Avec l’ambition de trouver réponse à ces questions, Pierre Carles remet donc le couvert et s’en va cuisiner quelques personnalités de premier plan dans l’histoire de la télévision française, employant le même procédé que du temps de Pas vu, pas pris : c’est-à-dire en filmant leurs réponses quand il leur pose des questions qui devraient, selon sa logique, les mettre dans une situation embarrassante.
http://www.findeconcession-lefilm.com/

Je suis un reporter citoyen
Un film de John Paul Lepers et Smaïn Belhadj, 2011, 62’
Le film raconte la première année de formation des Reporters citoyens : depuis les auditions des candidats à la formation dans les locaux de l’EMI en février 2010 jusqu’au voyage au Sénégal, lors du Forum Social de Dakar, en février 2011. Nous assistons à l’apprentissage des techniques de bases de la vidéo et à l’enseignement des règles éthiques du journalisme. Nous témoignons de la fabrication de leurs premiers reportages. Des extraits de certaines de leurs productions sont diffusés pour illustrer les différentes étapes de leur initiation au métier de web-journaliste.
http://latelelibre.fr/reportages/web-doc-je-suis-un-reporter-citoyen/