« On va vous écraser » La restriction de l’espace politique en République démocratique du Congo

novembre 2008

, par HRW

Les élections présidentielles de 2006 en République démocratique du Congo, les premières depuis plus de 40 ans, ont suscité des espoirs de stabilité et de meilleure gouvernance dans cette vaste nation déchirée par la guerre. Néanmoins, pendant les deux années qui ont suivi les élections, il y a eu des signes inquiétants montrant non seulement que la transition démocratique du Congo est fragile, mais aussi que le gouvernement nouvellement élu restreint brutalement l’espace démocratique. Le gouvernement du Président Joseph Kabila a commencé à utiliser la violence et l’intimidation pour éliminer ses opposants politiques dès le lendemain du premier tour peu concluant des élections de juillet-août 2006. Dans sa première interview après sa victoire en octobre au second tour l’opposant à l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba, Kabila a déclaré qu’il serait « sévère » dans sa façon de gouverner le Congo. Il a mis ses actes en accord avec ces mots.

Ce rapport se concentre sur certains des épisodes les plus violents de la répression politique à Kinshasa et dans la province occidentale du Bas Congo au cours des deux années qui ont suivi les élections de 2006. Les méthodes brutales et répressives utilisées par le Président Kabila et ses conseillers sont emblématiques du recours à la violence pour museler les opposants.

http://www.hrw.org/fr/reports/2008/...

Nouveautés

Formations

Ressources documentaires

Campagnes

À lire sur les sites des membres

Agenda

Tout l'agenda