Nouvel accord agricole en Argentine : Le « guide » du parfait accapareur de terres

, par GRAIN

L’une des plus grosses entreprises d’agrobusiness de Chine se lance dans l’acquisition de milliers d’hectares de terre dans la province de Río Negro, en Argentine, pour y produire du soja, du blé et du colza qui seront rapatriés en Chine. Quelles peuvent être les conséquences de ce genre de décision ? Qu’est-ce que cela va entraîner pour les communautés locales qui vivent dans la région et qui n’ont jamais été consultées sur ces investissements et ces accords commerciaux ? Pourquoi le gouvernement facilite t-il ces transactions en accordant toutes sortes de privilèges aux investisseurs chinois, sans aucunement tenir compte de l’importance de la souveraineté alimentaire de la région ?

Un « guide d’instructions », c’est ainsi que les organisations de la société civile argentines comme le Foro Permanente por una Vida Digna, une organisation communautaire basée dans la ville de Viedma, dans la province de Río Negro, décrivent l’accord signé récemment par le gouverneur de la province lors de son récent voyage en Chine. Lire