Suivez-nous

Accueil > S’informer > Articles et traductions > Migrations, un horizon qui se dérobe

Migrations, un horizon qui se dérobe

Dossier

, par Orient XXI

Ce dossier a été réalisé dans le cadre des activités du réseau Médias indépendants sur le monde arabe. Cette coopération régionale rassemble Al-Jumhuriya, Assafir Al-Arabi, BabelMed, Mada Masr, Maghreb Émergent, Mashallah News, Nawaat, 7iber et Orient XXI.

La mer Méditerranée, qui a représenté le centre du monde pendant des siècles, a de tout temps vu déferler sur ses rives de gigantesques vagues de migration qui ont fait émerger ou décliner des civilisations. Les flux de migration ne se sont jamais arrêtés depuis que le premier homme s’est frayé un chemin à la découverte de son environnement. Ces flux ont évolué avec l’histoire de l’humanité, pour répondre à de nouveaux besoins et prendre en compte de nouveaux risques ; les motivations et les destinations ont changé, poussant les migrants à relever sans cesse de nouveaux défis.

En cette fin de deuxième décennie du deuxième millénaire, la mémoire de l’humanité regorge d’images de migrants de toutes races et religions ayant pour dénominateur commun leur bagage de voyageur. Ils étaient pourtant différents par leur histoire personnelle, leurs récits, leurs itinéraires, les raisons de leur départ et la fin de leur périple.

La migration est un phénomène dont la vision est souvent brouillée par des idées erronées et de fausses perceptions quant à sa nature et ses causes. Elle représente aujourd’hui l’unique espérance pour des millions de personnes et un spectre qui hante les responsables gouvernementaux, confrontés à des défis politiques, économiques, sociaux et sécuritaires. Elle constitue aussi un sujet intarissable pour les organisations internationales et les médias.

Le rapport de l’agence des Nations unies pour les migrations pour l’année 2018 indique que le nombre des migrants est passé de 84 millions en 1970 à 244 millions en 2015, un chiffre qui équivaut à 3,3 % de la population totale du globe. Mais les trajectoires des migrants ne se cantonnent pas aux voyages entre deux pays. Le même rapport indique que pour l’année 2015 plus de 740 millions de personnes se sont déplacées au sein de leur pays d’origine, pour des raisons principalement liées à la pauvreté, aux changements climatiques ou aux catastrophes naturelles. Une dynamique interne qui représente la cause principale du développement des villes et de leur expansion, et qui pose en même temps le dilemme de l’extension de l’urbanisation sauvage, de quartiers entiers totalement ignorés par les services publics.

C’est pour tenter d’éclairer les diverses facettes de ce phénomène que le présent dossier a été élaboré, fruit d’une coopération entre les revues en ligne membres du réseau Médias indépendants sur le monde arabe : 7iber, Al-Jumhuriya, Assafir Al-Arabi, Babelmed, Mada Masr, Mashallah News, Nawaatet Orient XXI. Les journalistes qui ont participé à ce dossier n’ont pas repris à leur compte les idées toutes faites sur le sujet. Ils ne se sont pas contentés de décrypter les graphiques et les données chiffrées. Ils ont essayé de saisir la réalité sensible du phénomène, en suivant sur le terrain différents types de migrants, en multipliant les points de vue, afin de mieux cerner la pluralité des motivations et des causes de départ et de mieux appréhender cette aventure humaine, depuis les préparatifs jusqu’à l’étape finale de l’intégration socio-économique dans les pays d’accueil, en passant par la description détaillée des périples.

Lire la suite sur le site d’Orient XXI

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

  • Pour l’interopérabilité des géants du Web ! Lettre commune de 45 organisations

    La Quadrature du Net, soutenue par 45 organisations dont Ritimo, demande au gouvernement et au législateur d’agir pour que les grandes plateformes (Facebook, Youtube, Twitter…) deviennent interopérables avec les autres services Internet.

  • Contre le G7, pour un autre monde ! mobilisations du 19 au 26 août à Hendaye-Irun

    Du 19 au 26 août, des initiatives alternatives sont organisées au Pays Basque. Communiqué des plateformes nationale et basque.

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles