Libérons l’information : 48 médias et 10 organisations de journalistes se réunissent

Jeudi 30 novembre 2023

Lieu : Espace Reuilly, Paris

Début octobre, Le Fonds pour une presse libre proposait de lancer des États généraux de la presse indépendante, en réponse à l’initiative présidentielle d’états généraux de l’information, qui suscitent désaccords et inquiétudes dans la profession. 
Ritimo participe à cet événement.

À ce jour, une cinquantaine de médias et dix organisations (syndicats, collectifs, associations) ont décidé de participer à ces « autres » États généraux. Une grande réunion publique se tiendra le 30 novembre à l’Espace Reuilly (à Paris - l’ouverture de la billetterie, gratuite, se fera le 13 novembre). Cet événement s’accompagnera de plusieurs autres événements en région (Lille, Lyon, Strasbourg, Marseille, Bordeaux, Toulouse, Nantes, Rouen).

Plusieurs réunions préparatoires ont déjà eu lieu et des groupes de travail ont été constitués. Ces « autres » États généraux aboutiront rapidement (en quelques semaines) à un relevé de propositions de réformes qui sera porté d’abord devant le grand public, puis transmis aux parlementaires et au dispositif présidentiel. Beaucoup de propositions sont sur la table depuis des années ! Une dizaine, une quinzaine peut-être, font consensus dans la profession.

Nous traiterons ainsi des cinq thématiques suivantes :

  • Propriété des médias (concentration, transparence des actionnaires et comptes financiers, droit d’agrément
    et de révocation responsables de rédaction, etc.)
  • Droits des journalistes (secret des sources, confidentiel défense, secret des affaires, procédures-bâillon ; contournement loi 1881)
  • Réformes des aides publiques (conditionnalité des aides, rééquilibrage papier/numérique ; pbs des aides collectivités locales ; distribution numérique) ;
  • Lutte contre la précarisation des journalistes (statut, rémunération, etc.) ;
  • Plateformes (GAFAM) et intelligence artificielle (droits voisins, régulation, chartes éthiques, etc.)

Cet événement est inédit : c’est toute une profession qui se mobilise pour l’indépendance de l’information. Au-delà de notre diversité, de nos désaccords, nous nous rassemblons ici pour dire aux citoyennes et citoyens que d’autres propositions éditoriales, que d’autres agendas informatifs existent.

Nous sommes chaque jour des millions de personnes à lire, regarder, écouter la presse indépendante. Ce sont ces voix que nous avons aujourd’hui tant besoin de faire entendre. Dans leur pluralisme et loin des commissions officielles.

Médias participants :
Au Poste, Reflets.info, Afrique XXI, AOC, Mediapart, La Déferlante, Premières Lignes, Off Investigation, Investigate Europe, Mediavivant, Grand-Format, Le Crestois, Le Mouais, Le Média, Rapports de force, Médiacités, Orient XXI, Les Jours, Disclose, Usul, Politis, We Report, Le Poulpe, Alternatives économiques, Le Courrier des Balkans, L’Arrière Cour, Chabe !, Le Chiffon, Blast, StreetPress, Terrestres, Reporterre, Rue89 Strasbourg, Rue89 Bordeaux, Rue89 Lyon, Guyaweb, You Press, MarsActu, Alterpresse68.info, Lokko, Pays, Médianes, Arrêt sur images, Splann !, Ritimo, CQFD, Le Moment, Basta !.

Organisations, syndicats et associations participantes :
Fonds pour une presse libre, SNJ, SNJ-CGT, Un Bout des Médias, Informer n’est pas un délit, Acrimed, Sherpa, Profession pigiste, Prenons la Une, l’association AJAR.

MAJ du 14 novembre 2023 : pour participer aux Etats généraux de la presse indépendante, il faut s’inscrire en ligne.

En savoir plus