Suivez-nous

Accueil > S’informer > Articles et traductions > Les juges rejettent les charges (...)

Les juges rejettent les charges contre la journaliste Amy Goodman

, par Democracy Now!

D’après le communiqué de presse « Breaking : Judge Rejects "Riot" Charges Against Amy Goodman in North Dakota » du site Democracy Now !, les charges contre la journaliste Amy Goodman, qui avait couvert les manifestations contre le gazoduc Dakota Access, ont été abandonnées.

Dans son reportage pour le site Democracy Now !, la journaliste a filmé les services de sécurité de la compagnie pétrolière attaquant les manifestants. Les images ont montré des gardes lâchant les chiens et utilisant des spray au poivre.

« C’est mon droit le plus total en tant que journaliste de couvrir l’attaque contre les manifestants et le droit du public de savoir ce qui se passe », a déclaré Goodman. « Nous allons continuer d’enquêter sur cette lutte épique des Indiens d’Amérique et leurs alliés non autochtones contre l’industrie des combustibles fossiles et contre une police de plus en plus militarisée dans cette période où le changement climatique menace la planète ».

Le réseau Ritimo réalise une veille internationale depuis une dizaine d’années et suit attentivement le travail du site Democracy Now ! Dans nos activités pour une information plurielle et critique, le réseau participe à la dynamique du Forum mondial des médias libres et réaffirme que « la liberté d’expression pour toutes et tous, le droit à l’information et à la communication et l’accès libre à la connaissance sont des droits humains fondamentaux (...). Nous affirmons que l’information et la communication sont essentielles aux mobilisations et aux luttes pour le respect des droits humains. » [1].

Consultez le communiqué de presse en anglais sur le site de Democracy Now !

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

  • Pour l’interopérabilité des géants du Web ! Lettre commune de 45 organisations

    La Quadrature du Net, soutenue par 45 organisations dont Ritimo, demande au gouvernement et au législateur d’agir pour que les grandes plateformes (Facebook, Youtube, Twitter…) deviennent interopérables avec les autres services Internet.

  • Contre le G7, pour un autre monde ! mobilisations du 19 au 26 août à Hendaye-Irun

    Du 19 au 26 août, des initiatives alternatives sont organisées au Pays Basque. Communiqué des plateformes nationale et basque.

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles