Suivez-nous

Accueil > S’informer > Articles et traductions > Les droits humains au Chili en 2017 (...)

Les droits humains au Chili en 2017 : le bilan de la société civile

Le nouveau scénario politique du pays, avec l’élection de Sebastián Piñera à la présidence pour la période 2018-2022, ne semble pas très propice aux transformations demandées par les citoyens en termes de droits humains. Les propositions du gouvernement sont en effet faibles, voire absentes, sur des aspects fondamentaux liés aux droits humains tels que la migration et le droit d’asile, la diversité sexuelle et la famille, les peuples autochtones, l’impunité, les défenseurs des droits, les institutions, ou encore, les relations internationales. Cette réalité oblige les organisations de défense des droits humains comme l’Observatorio Ciudadano, a redoubler d’efforts pour veiller au respect des obligations internationales de l’État en matière de droits humains pour lesquelles il s’est engagé en ratifiant des traités internationaux.

Dans le cadre de ce travail, nous présentons ce court bilan de la situation des droits humains dans le pays au cours de l’année 2017. Pour le réaliser, nous avons sélectionné des axes sur lesquels l’équipe de l’Observatorio Ciudadano a travaillé tout au long de l’année qui vient de s’écouler. Pour chacune de ces thématiques, en plus de l’analyse de leurs antécédents juridiques, politiques et factuels au Chili, nous avons tenté d’identifier quelques uns des défis à relever pour avancer dans leur reconnaissance, protection et application effective.

Nous espérons que ce bilan servira à faire connaître la vision d’un organisme issu de la société civile sur la situation des droits humains au Chili, ainsi que sur les défis que posent ces réalités, à la fois pour l’État et l’ensemble de la société.

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles

Agenda

Tout l'agenda