Accueil > S’informer > Articles et traductions > Le Maroc en ébullition contre la (...)

Le Maroc en ébullition contre la misère et la répression !

, par CIIP

Au Maroc, comme dans de nombreux pays, le pouvoir poursuit son ouverture à l’ultra libéralisme, creusant toujours plus le fossé entre les plus riches et tous les autres. Des régions entières vivent dans la précarité et sont marginalisées. Le pouvoir exclut massivement les classes sociales défavorisées, encourage les licenciements, le détournement des ressources en eau, les expulsions des logements, le développement de bidonvilles privés de tout, les expropriations de terre, l’indigence voire l’absence de services publics dans les quartiers les plus populaires... Sans parler de la mise en œuvre d’une répression sanglante de l’ensemble des mouvements de résistance. Dans les prisons de "notre ami le roi", les tortures ne sont pas illégales...

Malgré cela, les résistances existent, des régions entières continuent de se battre comme dans le Sahara. Et aujourd’hui le Rif. En effet, le Hirak, puissant mouvement pacifique né à Al-Hoceima, fédère les protestations et ébranle la monarchie qui répond par une répression féroce. Près de 400 manifestant.e.s sont embastillé.e.s, certain.e.s pour 30 années, sans que la preuve de leur culpabilité soit apportée. Les jeunes révolté.e.s et les militant.e.s politiques sont les premiers touché.e.s.

La responsabilité des gouvernements français successifs est immense, leur soutien politique et sécuritaire au régime est total. Pion volontaire dans la réorganisation de la Françafrique, le pouvoir marocain entend y jouer un rôle non négligeable, évidemment au détriment des intérêts de son peuple et de tous ceux de la Région.

Voir l’article sur le site du CIIP

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous