Le FOSDEM, c’était mieux avant...

ritimo et ses ami·es de passage à Bruxelles pour la plus grande rencontre européenne de l’Open Source

Les 1er et 02 février, Christophe (pour Globenet), Valentin (pour Attac), Simon (pour meta-press.es), Florian (pour les Colibris) et Mathieu (pour ritimo) ont partagé leur voiture et un lit (abnégation totale !) pour un déplacement commun au FOSDEM, le "Free and Open source Software Developers’ European Meeting", qui se tient chaque année depuis deux décennies à l’Université Libre de Bruxelles. Cet événement, majeur pour la communauté des développeur·euses de l’Open Source et du libre, rassemble près de 8.000 personnes autour des problématiques techniques du numérique et de l’Internet.

Pourtant, cette année, plus qu’auparavant, nous avons regretté l’approche très technocentrée des conférences, la timidité des critiques à l’égard des GAFAM, partenaires de l’événement, et l’absence d’une salle dédiée au sujet de la re-décentralisation de l’Internet, susceptible de nous donner un levier pour dénoncer le rôle des plateformes web dans la privatisation de la censure et de la surveillance.

Nous avons donc pris le parti de nous rendre au OFFDEM, qui nourrissait l’ambition d’interroger les impacts sociaux et environnementaux du numérique. Malheureusement, par manque de forces, l’organisation du contre-événement a échoué à proposer une alternative crédible aux participant·es du FOSDEM, qui n’ont été qu’une poignée à faire le déplacement.

Nous avons donc décidé de ne pas laisser les affreux géants coloniser notre espace commun : nous discutons d’ores et déjà des modalités de notre intervention de l’an prochain...