Suivez-nous

Accueil > S’informer > Articles et traductions > L’accaparement des terres perpétré (...)

L’accaparement des terres perpétré par les fonds de pension dans le monde doit cesser

, par GRAIN

Depuis une dizaine d’années, l’argent des fonds de pension alimente un énorme investissement dans les terres agricoles. Un nouveau rapport de GRAIN identifie 76 fonds de pension qui ont alloué un total de 15 milliards de dollars aux acquisitions de terres agricoles durant cette période. Le nombre de fonds de pension investissant dans les terres agricoles et les sommes d’argent déployées à cette fin sont en augmentation, mais tout se fait discrètement. Les fonds de pension ont tranquillement pris possession d’énormes surfaces agricoles en Australie, au Brésil, au Canada, au Chili, aux États-Unis, en Europe de l’Est et en Nouvelle-Zélande et ils envisagent d’investir dans d’autres pays.

Des manifestants présentent au gestionnaire du fonds de pension TIAA une pétition dénonçant ses investissements dans les terres agricoles, avril 2017.
Photo : Brandon Wu/ActionAid

L’ampleur de cette prise de contrôle sans précédent des terres agricoles par des sociétés financières a des conséquences majeures pour les communautés rurales et les systèmes alimentaires. Il faut absolument s’y opposer. Laisser aux entreprises le soin de s’autodiscipliner avec leurs propres directives volontaires, c’est la catastrophe assurée.

Pour lire le rapport complet

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles