Gouvernance des techno-sciences

Texte présenté à L’Université citoyenne d’Attac par Bernadette Bensaude-Vincent

, par ATTAC

L’émergence des nanotechnologies et de la biologie synthétique sont deux nouvelles technologies qui nous touchent dans notre quotidien, dans notre corps, nos espérances.
Comme promues avec force promesses, d’énergie bon marché, de voitures non polluantes, de matériaux intelligents, d’objets communicants, d’augmentation des performances, de vie éternelle…elles suscitent rejet et raniment vieux débat technophiles/technophobes. D’un côté des discours qui reprennent clichés « on n’arrête pas progrès » et la technique résoudra tous les problèmes tous les risques qu’elle peut entraîner ; de l’autre, nano techno sont des nécros technologies, des sous-produits du techno marché, du néolibéralisme etc. qui dénaturent science pure et belle.
Il est urgent de sortir de cet affrontement qui caricature les positions et paralyse le débat alors qu’il s’agit plutôt d’inventer et d’expérimenter une démocratie technique. Lire