Suivez-nous

Accueil > Partir > Monter un projet de solidarité internationale > Foire aux questions

Foire aux questions

Je veux monter un projet de développement, à qui m’adresser pour trouver un soutien méthodologique et technique ?

Le réseau Ritimo aide toute personne souhaitant s’engager en faveur de la solidarité internationale. Sont mis à disposition chez les membres : conseils, documentation, ressources...
Il existe aussi dans la plupart des régions françaises des structures d’appui aux porteur.euse.s de projets de coopération et de solidarité internationale.
Le répertoire des associations permet également de contacter des acteur.rice.s pour approfondir votre démarche et acquérir des outils de conduite d’un projet, de sa conception à son évaluation.

Je monte un projet de développement, quelles pistes de financement ?

Dans tout projet de développement, la part d’autofinancement et la participation du partenaire sont les premiers éléments à évaluer. La recherche de partenaires financiers est fonction du secteur, du pays et de la taille de votre projet. Au niveau local, des Conseils régionaux, généraux et communes proposent des dispositifs de soutien (consultez leurs sites). Le Ministère des Affaires Étrangères, par l’intermédiaire de l’Agence française de développement, mais aussi d’autres ministères et institutions financent des programmes selon des critères et procédures spécifiques. Des fondations, entreprises ou associations peuvent également soutenir votre projet.

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

  • Pour l’interopérabilité des géants du Web ! Lettre commune de 45 organisations

    La Quadrature du Net, soutenue par 45 organisations dont Ritimo, demande au gouvernement et au législateur d’agir pour que les grandes plateformes (Facebook, Youtube, Twitter…) deviennent interopérables avec les autres services Internet.

  • Contre le G7, pour un autre monde ! mobilisations du 19 au 26 août à Hendaye-Irun

    Du 19 au 26 août, des initiatives alternatives sont organisées au Pays Basque. Communiqué des plateformes nationale et basque.

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles