Suivez-nous

Accueil > Navette en ligne > Expériences et initiatives > Ecrire pour le web

Ecrire pour le web

Conseils pratiques aux membres et relais pour rédiger des récits d’expérience

Les quelques conseils ci-dessous doivent vous aider à rédiger un article pour le site de Ritimo. Ils s’appuient sur des recettes journalistiques de base et permettent de rendre vos productions écrites riches tout en étant synthétiques, et agréables à lire.

Les 5 W et le H

Une information doit être factuelle, et précise. Pour s’obliger à donner tous les éléments importants d’une information, les journalistes ont pris l’habitude de parler des cinq « W » et du « H » qui donnent, en anglais, les questions : Who ? What ? Where ? When ? Why ? How ? Et en français : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Pourquoi ? Comment ?

Choisir un angle

L’angle, c’est le biais par lequel on aborde un sujet, le point de vue que l’on choisit de traiter (par exemple, parler de ce qui est nouveau, important, inédit, etc.). Si mon angle est trop flou, trop large, mon article risque d’être mal structuré, d’aller dans tous les sens.

5 points d’attention

Un article agréable à lire possède au moins ces cinq qualités :
précis : il livre un maximum d’informations ;
hiérarchisé : toutes les informations ne doivent pas être au même niveau ;
concis : il s’agit de ne pas diluer le propos ;
bien rythmé : il contient des phrases ni trop longues, ni trop hachées ;
attractif : c’est-à-dire agréable à lire.

Rythme

Lisez le texte que vous venez d’écrire à haute voix. Si vous avez du mal à respirer à la lecture d’une phrase, ou si vous avez une impression de hoquet, c’est que le rythme est mauvais : vos phrases sont trop longues, ou trop courtes. A haute voix, on entend aussi les répétitions superflues.

Attractivité

Quelques règles pour rendre vos textes agréables à lire :
- Écrivez le plus possible au temps présent : cela rend un texte plus vivant.
- Chassez les adverbes (généralement, concrètement…).
- Préférez les tournures verbales, plus dynamiques, aux tournures nominales, plus abstraites.
- Choisissez des verbes et des adjectifs précis, évocateurs, colorés (et, pour cela, sortez le dictionnaire des synonymes).
- Cherchez des anecdotes, des images et des exemples concrets.
- Ne gardez que les citations qui apportent quelque chose d’humain, de subjectif, de personnel.
- -Évitez les successions de chiffres : préférez le visuel d’une carte ou d’une infographie.

Structuration et calibrage

Le titre d’un article doit être court (60 signes maximum), informatif-explicatif, avoir une signification autonome et contenir les mots clés nécessaires à un bon référencement par les moteurs de recherche.
Le chapô doit se composer d’un seul paragraphe (4 à 5 lignes), contenir le message essentiel.
Le texte doit être plutôt court, avec des paragraphes courts (une, deux ou trois phrases), contenant chacun une idée forte, avec une ligne de blanc entre eux, mais sans formule de transition (les « certes », « cependant », etc., sont inutiles sur Internet). Le plan choisi est en général « en pyramide inversée » : on part de l’information essentielle, puis on descend de plus en plus dans les détails.

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles