Suivez-nous

Accueil > S’informer > Articles et traductions > "Dueños del agua", Propriétaires de (...)

"Dueños del agua", Propriétaires de l’eau

Un projet journalistique sur l’impact des activités minières dans les Andes péruviennes

, par Ojo Publico

Le projet « Dueños del agua » (« Propriétaires de l’eau ») est le résultat d’un projet de recherche collective du média autonome péruvien Ojo Publico. Il cherche à montrer l’accès privilégié à l’eau dont jouit un groupe d’entreprises dans des régions à haut risque hydrique du Pérou, et explique comment les communautés autochtones avoisinantes voient leur accès à l’eau et aux services de base rendu impossible. L’équipe de Ojo-publico.com, avec le soutien du Réseau de Recherche Régionale, a analysé presque un demi million de droits d’utilisation des eaux octroyés au Pérou au cours des 50 dernières années ; elle a aussi parcouru la région andine pour raconter l’histoire du conflit autour de cette ressource naturelle.

Paysage d’Espinar, Sud des Andes péruviennes @Ministerio del Ambiente (CC BY-NC-ND 2.0)

La forme que prend la présentation des résultats de la recherche est très innovante, avec d’imposantes photos des territoires où ces conflits s’ancrent. On y retrouve des témoignages, sous forme de citations, écrites mais aussi orales : la voix et les mots des communerxs (habitant.e.s des communautés) accompagnés de leur portrait. Les faits, chiffres et données présentés prennent la forme de textes ou de graphiques expliquant les différents contextes.

Quatre articles détaillés étayent le reportage.

  • « Los Despojados » (« Ceux qui ont été dépouillés ») revient sur la réalité des communautés andines qui voient passer toute la richesse extraite de leur territoire sans pouvoir accéder aux services publics de base, ni à l’exercice effectif de leurs droits collectifs sur l’eau, le territoire, la gestion des dépenses publiques.
  • « El precio del agua : Los pagos irregulares de la minería » (« Le prix de l’eau : les paiements irréguliers de l’industrie minière ») propose une analyse de ce que paient effectivement les entreprises minières pour leur utilisation de l’eau – paiements qui, évidemment, ne sont pas à la hauteur de ce qu’elles devraient débourser.
  • « El poder empresarial detrás del agua » (« Le pouvoir du monde des affaires derrière l’eau ») montre les enjeux économiques autour de la captation et du contrôle de l’eau via les droits octroyés aux entreprises agro-exportatrices, minières et de mise en bouteille de l’eau dans des zones en grave risque de sécheresse, ce qui ne manque pas de provoquer des conflits sociaux.
  • « Minería y conflictos en zonas de sequía » (« Activité minière et conflits en zone de sécheresse ») présente une carte interactive des différents degrés de risques de sécheresse ainsi que le nombre de titres de droits d’utilisation de l’eau octroyés à des entreprises privées.

Enfin, un documentaire « Tierra Abierta : vecinos de la mina » (« Terre ouverte : voisins de la mine ») est disponible sur le site. Pollution des cours d’eau, assèchement des sources d’eau potable, division interne des communautés, asymétrie de pouvoir économique, répression policière… En 12 minutes, les réalisateur.rice.s se font le relais des grand.e.s perdant.e.s de la présence de l’activité minière dans la région du « couloir minier », dans les régions de Cusco et d’Apurimac (sud des Andes péruviennes).

Visiter le site de « Dueños del agua » en espagnol hébergé par Ojo Publico

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles