Environnement : protéger notre planète

Construire un environnement urbain durable

Ressources documentaires

, par CDTM 34

Image par Jude Joshua de Pixabay

En 2018, pour la première fois dans l’histoire, plus de la moitié de la population mondiale est urbanisée : 4,2 milliards de personnes, soit 55 % de la population mondiale, vivent dans des villes.

D’après l’agence de l’ONU chargée des problématiques liées à l’habitat [1], d’ici à 2030, 6 personnes sur 10 dans le monde résideront dans une zone urbaine et les populations urbaines compteront 1,5 milliard de personnes de plus.

Alors que les pays du Nord sont les plus urbanisés, la croissance urbaine est concentrée dans les pays en développement, principalement en Afrique et en Asie. Elle s’explique par un fort exode rural car vivre en ville est souvent vu comme un gage de modernité, d’opportunité de travail et de vie meilleure.

Mais le chômage, le sous-emploi et le développement de l’économie informelle dans les zones urbaines créent des conditions de vie de plus en plus précaires, notamment pour les jeunes, les femmes, les personnes migrantes ou déplacées et les groupes marginalisés.

La concentration croissante des richesses dans quelques villes particulièrement attrayantes augmente le coût de la vie, forçant les résidents aux revenus inférieurs à migrer vers des quartiers éloigné [2] ou à se relocaliser complètement.

Dans ce contexte d’urbanisation majeure, les villes peinent à fournir les infrastructures, les services et les systèmes de gouvernance nécessaires pour faire face à des défis d’ordre démographique, environnemental, social et politique.

L’étalement des villes dans le monde entier est un vrai problème car il entraîne l’allongement des déplacements au quotidien, la hausse de la pollution atmosphérique, la diminution et le mitage des espaces naturels et agricoles.

Conscients de la nécessité que chacun· e se mobilise individuellement et collectivement pour contribuer à construire un environnement urbain durable, le mouvement Ville en Transition [3] rassemble des initiatives locales à la fois radicales et concrètes visant à réduire la consommation en énergie, à favoriser le développement de transports propres, de cultures potagères, le recyclage, etc.

Ouvrages et articles

Villes méditerranéennes, les enjeux d’un développement égalitaire
15-38 méditerranée, - PARIS : RESEAU D’INFORMATION ET DE DOCUMENTATION POUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE ET LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (RITIMO), 2019/04/08, N.P.
Deux habitants sur trois vivent en ville dans les pays du pourtour méditerranéen. Face à ce chiffre grandissant, ce dossier, en s’appuyant sur des exemples concrets, tente de définir comment faire évoluer les villes pour un futur durable.
https://www.ritimo.org/Villes-mediterraneennes-les-enjeux-d-un-developpement-egalitaire

Guide du municipalisme : Pour une ville citoyenne, apaisée, ouverte
BOOKCHIN, Debbie, COLAU, Ada - PARIS : EDITIONS CHARLES LEOPOLD MAYER (ECLM), 2019/11, 226 P.
Carte municipaliste mondiale suivie du répertoire des 50 principales plateformes municipales dans le monde.
Le municipalisme se présente comme une alternative politique à l’organisation verticale et centralisée habituelle du pouvoir, en l’occurrence du pouvoir municipal. Alors que des villes deviennent des lieux où la spéculation, les exclusions et la ségrégation sociale se développent, ce mouvement de démocratie radicale veut placer les citoyen·nes au centre des décisions publiques dans un souci de sauvegarde de l’intérêt général. Il s’appuie sur la démocratie directe et remet en exergue les valeurs sociales, féministes, écologiques et solidaires. Il veut ouvrir ainsi le champ politique et en faire un espace d’émancipation et de transformation. Fruit des contributions de plus de 140 maires, conseiller·ères municipaux·ales et militant·es du monde entier, ce guide présente les bases théoriques du municipalisme, le rôle qu’il peut jouer dans la féminisation de la politique et la lutte contre l’extrême droite, les outils nécessaires à la préparation d’une candidature municipaliste et enfin, des exemples de politiques de transformation mises en oeuvre dans des municipalités du monde entier.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=77037

Genre et espaces publics : Des villes pour toutes et tous
Françoise Kemajou, janvier 2019
Les inégalités femmes-hommes persistent et les espaces urbains ont tendance à reproduire les rapports de domination. Cette Note d’analyse, se penche sur l’apport de la dimension genrée dans la construction de villes plus accueillantes, sûres et égalitaires pour tou.te.s.
http://www.socioeco.org/bdf_fiche-document-6437_fr.html

Devons-nous fuir les métropoles pour vivre la décroissance ?
GUILLY, Christophe FABUREL, Guillaume - In : LA DECROISSANCE, juillet-août 2019 (01/07/2019), N°161, P. 30-31
Entretien.
L’humanité est devenue majoritairement urbaine. Les métropoles concentrent richesses, investissements, activités à haute valeur ajoutée. Et les villes mondialisées se font passer pour des modèles d’écologie. Or la métropolisation est un leurre. Elle s’accompagne d’une relégation des plus pauvres dans les marges, de l’artificialisation des sols, d’un pillage des ressources. Et les petits gestes préconisés (toitures végétalisées, tri des déchets...) sont purement décoratifs.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76513

De l’intérieur d’un conseil citoyen
LEVAL, Gérard, - GAP : YVES MICHEL, 2019/02, 268 P.
Les conseils citoyens sont des instances participatives mises en place par la loi de février 2014 (loi Lamy). L’auteur, consultant spécialisé dans le montage et l’évaluation des dispositifs participatifs, a mené une étude de fin 2014 à l’automne 2018 pour suivre la mise en place de la loi et analyser les pratiques de ces conseils, mais aussi leurs enjeux et leurs difficultés. Il a choisi le conseil citoyen lillois comme terrain d’observation. Les membres de ce conseil sont des bénévoles qui ont témoigné sur leurs motivations, leur enthousiasme, leur volonté d’agir. Toutefois, leur engagement citoyen se heurte à l’absence de réels moyens.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=76532

Droit à la ville, multiculturalisme et minorités ethniques dans les villes latino-américaines : Le cas de Mexico
PERRAUDIN, Anna - In : PROBLEMES D’AMERIQUE LATINE, 2018/3 (01/10/2018), N°110, P. 61-80
Bibliographie et notes infrapaginales.
Mexico a signé en 2010 la Charte de Mexico pour le droit à la ville. Cet article analyse les traductions locales du multiculturalisme et du droit à la ville, et leurs points de dialogue. Il montre comment le droit à la ville à Mexico est réinterprété à la faveur des minorités ethniques, du fait de l’émergence dans les années 2000 d’un important réseau d’acteurs et d’institutions engagés sur la question indienne et les discriminations issues du multiculturalisme. Il constate également les obstacles similaires auxquels sont confrontés ces deux paradigmes politiques, en particulier pour passer des déclarations de principe à la réduction effective des inégalités sociales.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75539

Le droit à la ville et la question urbaine en Amérique latine
MICHEL, Aurélia QUENTIN, Aurélie - In : PROBLEMES D’AMERIQUE LATINE, 2018/3 (01/10/2018), N°110, P. 7-15
Introduction du dossier "Le droit à la ville en Amérique latine" qui comprend : 5 articles, bibliographies, résumés en français, espagnol et anglais.
L’Amérique latine a aujourd’hui l’image d’un continent pionnier en ce qui concerne le droit à la ville. Cette notion complexe, philosophique et politique, a été énoncée pour la première fois par l’historien marxiste Henri Lefebvre dans un ouvrage portant ce même titre. Dans l’esprit de son créateur, il s’agissait de la revendication d’une gestion urbaine révolutionnaire par le prolétariat. L’introduction du dossier explique comment les sociologues et les gestionnaires néolibéraux se sont approprié la notion et comment on est passé du droit à la ville aux droits en ville. L’objet de ce dossier est de montrer comment ces différentes approches éclairent les vicissitudes de la question urbaine en Amérique latine.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75515

Entre accueil et rejet : ce que les villes font aux migrants
BONTEMPS, Véronique, MAKAREMI, Chowra - LYON : LE PASSAGER CLANDESTIN, 2018, 159 P.
A travers une série d’enquêtes empiriques, cet ouvrage illustre les formes officielles et officieuses de prise en charge des migrants dans les villes européennes. Les auteures proposent de considérer la ville comme échelle d’action dans l’accueil des migrants, comme espace intermédiaire entre l’État et les citoyens. Une nouvelle mobilisation politique apparaît alors à travers des actions associatives et des initiatives citoyennes pour proposer de nouvelles formes d’hospitalité.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74511

Comment les géants du numérique veulent gouverner nos villes
HAENTJENS, Jean, - PARIS : RUE DE L’ECHIQUIER, 2018, 155 P.
Glossaire.
Cet essai pose la question du rôle et de l’influence de Google, Apple, Facebook ou Amazon dans la cité. La construction et la fabrique des villes sont confrontées au remplacement des décisions humaines par des décisions algorithmiques, et le poids croissant de ces entreprises affecte la capacité des élus locaux et des citoyens à penser des projets de société, entraînant une confrontation majeure entre la cité politique porteuse de démocratie locale et la ville-service numérisée. L’auteur élabore des pistes de réponse entre la smart city et la cité politique traditionnelle, laquelle peut encore trouver sa place dans ce nouveau paysage et réaffirmer son sens.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74561

Airbnb : la ville ubérisée
BROSSAT, Ian, - MONTREUIL : LA VILLE BRÛLE, 2018/09, 159 P.
Ian Brossat est adjoint à la Mairie de Paris, chargé du Logement et de l’Hébergement d’urgence. Il se bat pour la mixité sociale et contre les lobbys en France et en Europe.
Airbnb est né à l’été 2008 et cette économie dite du partage s’est répandue en toute légalité jusqu’à devenir une économie de la prédation. Paris a perdu 20 000 logements au profit de la multinationale. Ian Brossat montre comment cette "ubérisation de l’urbain" dégrade l’économie : hausse des loyers, spéculation, standardisation des commerces, perte d’identité des quartiers. Entre lobbying et montages fiscaux, Airbnb est loin de l’image d’économie solidaire que veut se donner la firme américaine. Toutefois, Airbnb n’est que la partie émergée d’un iceberg économique : Google construit des immeubles, Amazon concurrence les commerces, Uber privatise la circulation en ville. Pour contrer ces multinationales qui transforment les villes en marchés, il existe des solutions légales et applicables, à condition d’un sursaut citoyen.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=75720

Des pistes pour ralentir
La Revue Durable - In : LA REVUE DURABLE, hiver-printemps 2017 (01/03/2017), N°58, P. 15-58
La "mobilité soutenable" va de pair avec la transition écologique globale, en opposition avec le paradigme de la croissance infinie et de l’"ultramobilité" (aller vite et se déplacer beaucoup), forme d’affirmation de son pouvoir.
Ce dossier donne des statistiques générales sur la mobilité et se penche surtout sur la mobilité de travail et les déplacements urbains, avec divers exemple en Europe : Pays-Bas, Suisse, Allemagne... et la promotion du vélo !
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=71320

L’altercité : rendre désirable la ville durable
DEBOUVERIE, Jacques, - PARIS : EDITIONS CHARLES LEOPOLD MAYER (ECLM), 2017, 314 P.
L’urbanisme d’aujourd’hui est remis en cause car il ne répond pas aux défis actuels tels que la montée des inégalités, les exclusions sociales, le changement climatique, le mal-logement, etc. Pourtant il s’est doté des attributs d’une discipline scientifique et d’une capacité à réfléchir sur lui-même. L’auteur propose dans son essai de faire évoluer les valeurs et les pratiques de l’urbanisme et s’adresse à tous ceux qui veulent un cadre de vie urbain plus satisfaisant. Il développe l’idée de "l’altercité" fondée sur quatre postulats d’un urbanisme nouveau : le débat de société, le vivre-ensemble, le local et le bien commun. Il dresse un panorama des contraintes de l’urbanisme, depuis leurs aspects philosophiques, économiques, sociaux et environnementaux, jusqu’aux aspects institutionnels et opérationnels. Il lie réflexion et réalisation concrète de projets urbains et adresse des propositions aux élus locaux, aux professionnels et aux citoyens des villes dans le but de rendre ces dernières durables et équitables.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=74773

Interroger les gouvernances urbaines
EL MAOULA EL IRAKI, Aziz, MIRAS, Claude de - PARIS : KARTHALA, 2017, 350 P.
Les textes rassemblés dans cet ouvrage interrogent les gouvernances territoriales en situation à partir d’exemples variés de grandes métropoles de différents pays (transports et déchets à Mexico, eau et assainissement à Casablanca, contrat social territorial à Beyrouth, grand projet à Marrakech, cohérence territoriale à Grenoble et Montpellier, foncier à Bamako, etc.). Ils analysent le rapport de pouvoir entre les États et les territoires selon les pays et les situations (États centraux faibles ou forts) et s’attachent à la gouvernance non normative, à savoir celle qui n’est pas une somme de règles administratives, mais d’abord un ensemble de pratiques sociales et de consensus transitoires à l’échelle d’un territoire.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=73799

De quoi le droit à la ville est-il le nom ? Représentations, usages et instrumentalisation du droit à la ville
RITIMO, Passerelle N° 15, 2016/11
En français, anglais, téléchargeable
Comment savoir ce que veulent des acteurs se revendiquant du droit à la ville ? Et comment faire le lien entre des militants, chercheurs, pouvoirs locaux qui sans en parler directement, essaient de mettre en place concrètement cette utopie indispensable qu’est le droit à la ville ?
https://www.ritimo.org/De-quoi-le-droit-a-la-ville-est-il-le-nom

Les utopies urbaines
In : FUTURIBLES : ANALYSE ET PROSPECTIVE, septembre-octobre 2016 (01/09/2016), N°414, P. 3-110
Avec peut-être 5,1 milliards d’habitants dans les agglomérations urbaines, en 2050, les besoins de base à satisfaire, eau, assainissement, logement, électricité seront considérables (sans parler de la lutte contre la pauvreté importante dans les villes). Comme dans les années 1960, des urbanistes visionnaires et aussi des habitants auront à coeur de promouvoir la ville durable, la ville intelligente, la ville créative... avec des initiatives : recyclage des déchets, système de transport doux, verdissement de l’urbain... Il ne sera pas possible de transposer au Sud les modèles urbains du Nord (des exemples d’autres inventivités sont donnés). Les initiatives locales, aussi louables soient-elles ne peuvent à elles seules répondre à tous les besoins.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=70607

Villes et stratégies climatiques : cinq cas d’études
SALENSON, Irène, ROBIN, Matthieu - PARIS : AGENCE FRANÇAISE DE DEVELOPPEMENT (AFD), 2016/02, 201 P.
La lutte contre le changement climatique nécessite d’engager une transition dans les domaines économiques, sociaux et environnementaux. Les négociations se discutent à l’échelle internationale, mais les avancées se concrétisent dans des projets à l’échelle des villes et des territoires. Le rôle des autorités locales apparaît fondamental dans l’élaboration de stratégies et la mise en oeuvre de solutions favorables à l’atténuation et l’adaptation au changement climatique. Ce recueil d’expériences de cinq collectivités (Danang, Lima, Agadir, Nantes, Londres) présente les facteurs de succès et les difficultés d’élaboration et de mise en oeuvre de stratégies à impact climatique sur un territoire.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=71363

Il y a urgence à verdir les villes
RAVIGNAN, Antoine de - In : ALTERNATIVES ECONOMIQUES, octobre 2016 (01/10/2016), N°361, P. 50-52
Les villes occupent quelques pour cent des terres émergées et concentrent plus de la moitié de la population mondiale. Cette croissance est surtout le fait des pays pauvres ou émergents. À la 3e conférence mondiale des Nations unies (Habitat III, octobre 2016), à Quito, le coeur des débats se résume à : comment réduire l’empreinte écologique des villes ? Trouver des alternatives à la voiture est une des réponses qui s’impose. Encore faut-il un urbanisme et une organisation des transports en commun qui ne rendent pas un usage de l’automobile individuelle pratiquement indispensable ! Une autre réponse est la construction de logements basse consommation et la rénovation thermique des logements existants. D’où la nécessité de renforcer le pouvoir des villes.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=70603

L’urbanisation des pays de l’Afrique de l’Ouest 1950-2010
MORICONI-EBRARD, François, HARRE, Dominique - PARIS : ORGANISATION DE COOPERATION ET DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUES (OCDE), 2016/03, 92 P.
Depuis 1950, le nombre d’agglomérations urbaines en Afrique de l’Ouest est passé de 152 à près de 2 000. Celles-ci abritent aujourd’hui 41 % de la population totale de la région. Cependant, peu de données à jour harmonisées sont disponibles pour l’analyse et la formulation des politiques de développement aux niveaux local, national et régional. Cette mise à jour de la base de données Africapolis porte sur 17 pays ouest-africains sur la période 1950-2010. L’apport méthodologique original est de combiner les sources démographiques avec les images satellitaires et aériennes pour fournir des estimations de population et une géolocalisation de chacune des agglomérations urbaines. L’identification des villes de moins de 100 000 habitants révèle que celles-ci représentent 90 % des villes ouest-africaines, soit une population totale de 45 millions de personnes, un chiffre qui souligne la place importante que les petites villes occupent dans le système urbain. Cette édition donne également de nouvelles estimations de l’urbanisation au Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique, constituant ainsi la base de données la plus complète sur les dynamiques d’urbanisation dans ce pays.
http://www.oecd-ilibrary.org/fr/development/l-urbanisation-des-pays-de-l-afrique-de-l-ouest-1950-2010_9789264252257-fr;jsessionid=2djw978q9xxm7.x-oecd-live-03

Le pouvoir d’agir ensemble, ici et maintenant
HOPKINS, Rob, ASTRUC, Lionel - ARLES : ACTES SUD, 2015, 151 P.
Cette série d’entretiens revient sur l’expérience de Rob Hopkins qui n’a pas seulement fait ses preuves dans sa ville de Totnes, mais s’est répandue dans 1 200 villes de 47 pays. Chacune de ces "Villes en Transition" transforme sans moyens ni notoriété son territoire pour le rendre plus autonome et plus résilient face aux chocs qui s’annoncent : crises énergétique et financière, réchauffement climatique...
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=72678

Villes et films en regard : Traversées urbaines
TIXIER, Nicolas, ANGIBOUST, Sylvain - GENEVE (SUISSE) : METIS PRESSES, 2015, 214 P.
Traversées spatiales, traversées temporelles, traversées thématiques, mais aussi impossibles traversées. Villes et films se réfléchissent mutuellement depuis plus d’un siècle. Cet ouvrage interroge l’actualité de cette relation à l’heure où la conduite urbaine et l’image numérique se généralisent. Il regroupe une vingtaine de contributions d’un cycle de projections-conférences organisé par la Cinémathèque de Grenoble pendant plus de 5 ans. Chaque séance fait se rencontrer une ville, un film et une personnalité. En prenant un film comme un compagnon de réflexion, chaque auteur interroge la ville en regard du cinéma, montre comment ils se nourrissent l’un l’autre. Les articles et entretiens sont regroupés en 6 chapitres, comme autant de façons d’appréhender l’espace urbain : marcher dans les villes, respirer les villes, capter les villes, tracer les villes, habiter les villes, infiltrer les villes.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=70401

Les villes dans la globalisation
In : PROBLEMES ECONOMIQUES, 2e quinzaine août 2014 (15/08/2014), N°3093, P. 1-49
Dans le monde, on assiste à une urbanisation croissante. Depuis 2008, il y a plus de citadins que de ruraux. Aujourd’hui, les six cents plus grandes métropoles représentent plus d’un tiers de la richesse mondiale et les centres urbains jouent un rôle moteur dans la croissance économique. Dans les pays en développement, l’urbanisation s’accompagne du phénomène de bidonvillisation et engendre une forte demande d’équipement et d’infrastructures émanant de classes moyennes qui ont tendance à se développer.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=63388

Métropoles aux Suds, le défi des périphéries ?
CHALEARD, Jean-Louis, - PARIS : KARTHALA, 2014, 441 P.
Les mutations actuelles des grandes métropoles du Sud s’inscrivent dans des logiques différentes de celles observées dans les villes du Nord. Ces évolutions renvoient à des questions qui concernent la structuration de l’aire urbaine, les relations des villes avec leur environnement immédiat, la gestion d’espaces en constante transformation, les intérêts parfois divergents des multiples acteurs... Les auteurs ont étudié 6 métropoles : Abidjan, Hanoï, Le Cap, Lima, Mexico et Shanghai et se sont attachés à quatre problématiques : la division sociale de l’espace périurbain, le rôle des réseaux d’infrastructure et des services associés dans l’aménagement et la différenciation des périphéries, la recomposition des espaces à dominante rurale, les modes de gouvernance urbaine et périurbaine.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=62301

Nourrir les villes, défi de l’agriculture familiale : des innovations locales et paysannes en Afrique de l’Ouest
PARIS : COMITE FRANÇAIS POUR LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (CFSI), 2014/10, 112 P.
Ecrit à partir des témoignages et expériences de dizaines d’organisations paysannes ou de développement agricole d’Afrique de l’Ouest, ce rapport démontre concrètement les capacités d’adaptation et d’innovation de l’agriculture familiale, résultats chiffrés à l’appui. La publication explore cinq champs d’innovation : « Améliorer la production », « Créer de la valeur par la transformation », « S’organiser pour agir et peser », « Maîtriser les marchés » et « Accéder au financement ». Cet ouvrage, préfacé par Mamadou Cissokho, président d’honneur du Roppa, et introduit par Henri Rouillé d’Orfeuil, de la Fondation de France, vise à donner leurs lettres de noblesse aux innovations locales et paysannes.
http://www.cfsi.asso.fr/sites/www.cfsi.asso.fr/files/fdf-cfsi-nourrir-les-villes-20140925_1.pdf

Citoyennetés ordinaires : Pour une approche renouvelée des pratiques citoyennes
CARREL, Marion, NEVEU, Catherine - PARIS : KARTHALA, 2014, 328 P.
Cet ouvrage collectif examine l’hypothèse d’un renouvellement des formes de la citoyenneté. et étudie des expériences de citoyenneté afin d’en déterminer les contours et le contenu. Il analyse les formes d’expression et d’actions politiques d’acteurs habituellement invisibles dans le champ des dispositifs classiques de la politique : de simples habitants, des marginaux, des militants radicaux, des migrants en situation irrégulière. Les enquêtes ont porté, par exemple, sur la résistance des Roms à leur éviction d’un quartier d’Istanbul, les signalements de sans-abri au 115, les collectifs anti-démolition à Argenteuil, Marseille ou Poissy-La Coudraie, l’expérience de la citoyenneté dans le scoutisme laïc (Éclaireuses et Éclaireurs de France), les projets de co-développement « ici et là-bas » par des migrants maliens ou encore la participation des habitants pratiquée par un collectif d’habitants à La Duchère à Lyon. La citoyenneté ordinaire peut prendre différents visages et s’exprimer à travers des situations où l’appartenance à une communauté ou à un territoire, le conflit ou l’émotion comptent dans l’engagement citoyen.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=69896

Séoul, capitale de l’économie collaborative
DESAUNAY, Cécile - In : FUTURIBLES : ANALYSE ET PROSPECTIVE, septembre-octobre 2014 (01/09/2014), N°402, P. 98-100
Séoul, capitale de la Corée du Sud, a choisi l’économie collaborative, en développant des pratiques de partage, reposant sur l’échange et la mutualisation de biens, services et connaissances entre individus, une façon de lutter contre la surconsommation et de dynamiser l’économie locale. Cette ville a organisé l’autopartage de véhicules, a institué un service de troc, a installé une trentaine de bibliothèques dans des immeubles, a mis à la disposition des associations et des entreprises des immeubles publics pour des réunions, a encouragé les échanges et les locations de biens, de lieux, de services...
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=63425

Le Sud face au défi urbain
RAVIGNAN, Antoine de MOATTI, Sandra - In : ALTERNATIVES ECONOMIQUES, avril 2014 (01/04/2014), N°334, P. 58-68
L’essentiel de la croissance démographique des vingt prochaines années concernera les villes du Sud, surtout en Asie et en Afrique. Cette urbanisation peut être une opportunité pour le développement, mais aussi un cauchemar car elle demande des efforts importants de gouvernance et d’investissement. Or les sources de financement sont aujourd’hui insuffisantes pour répondre aux énormes besoins surtout pour les villes africaines. Des villes s’organisent comme Medellin (Colombie) pour désenclaver des quartiers pauvres. D’autres, comme Pékin, sous la grogne des habitants, sont contraintes de mettre en place des mesures pour lutter contre la pollution mais avec des résultats encore médiocres face à l’ampleur des émissions de particules dues à la circulation automobile et à des industries fonctionnant avec du charbon.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=60505

Afrique de l’Ouest : nourrir les villes par l’agriculture familiale locale
CAVALIER, Jean-Baptiste, CFSI (Comité français pour la solidarité internationale) - PARIS : COMITE FRANÇAIS POUR LA SOLIDARITE INTERNATIONALE (CFSI), 2013/07, 46 P.
Notes : CFSI : Comité Français pour la Solidarité Internationale
Ce document présente la phase 2010-2012 de la capitalisation du programme « Promotion de l’agriculture familiale en Afrique de l’Ouest ». Quelles stratégies offensives pour que les produits de l’agriculture familiale regagnent des parts de marchés urbains ? À partir de l’expérience des acteurs de terrain sont ici présentés les défis et les pistes innovantes, qui concernent la gestion des stocks et la conservation, la transformation et le conditionnement, les démarches qualité, les marchés de niche, la concertation entre acteurs.
http://www.cfsi.asso.fr/sites/www.cfsi.asso.fr/files/capitalisation_aea.pdf

Transitions métropolitaines
PREVOT-SCHAPIRA, Marie-France SOUCHAUD, Sylvain - In : PROBLEMES D’AMERIQUE LATINE, 2013/3 (01/07/2013), N°90, P. 7-126
Dossier ; bibliographies ; résumés en français, espagnol et anglais.
Après des décennies de bouleversements et de croissance intense, les métropoles latino-américaines sont entrées dans une phase de ralentissement : la population augmente mais à un rythme modéré et l’étalement urbain semble contenu. Ce dossier étudie ces changements en profondeur.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=61412

Les villes, riches de leur environnement
FMDV (Fonds mondial pour le développement des villes), - MONTREUIL : FONDS MONDIAL POUR LE DEVELOPPEMENT DES VILLES (FMDV), 2013, consulté 2020/11 1 fichier pdf, 53 P.
Cette étude retrace les expériences des collectivités territoriales qui ont choisi de s’engager dans des processus et programmes alliant durabilité environnementale, efficience économique, solidarité et responsabilité sociales.Chacune, à sa manière, suivant le contexte, ses compétences et ses capacités, s’est emparée de la réalité de son environnement social et écologique pour amorcer le changement des cultures locales du produire, du consommer et du vivre ensemble.
https://fmdv.net/admin/Images/Publications/42/PUBLI%20les%20villes%20riches%20de%20leur%20environnement.pdf

Manuel de transition : de la dépendance au pétrole à la résilience locale
HOPKINS, Rob, MONGEAU, Serge - MONTREAL (CANADA) : ECOSOCIETE, 2011/05, 212 P.
La fin du pétrole bon marché (le "pic pétrolier") et les changements climatiques générateurs de catastrophes figurent parmi les risques majeurs du XXIe siècle. Dès le premier choc pétrolier, des Anglo-saxons ont élaboré le concept de "permaculture". Fondée sur les principes de l’écologie, cette philosophie "pour travailler avec la nature, au lieu de lutter contre elle", vise à nous assurer un avenir viable. Professeur de permaculture à Kinsale, en Irlande, Rob Hopkins a étendu ce concept à tout ce qui fait la vie d’une petite communauté dans un contexte de "descente énergétique". L’objectif est de la rendre "résiliente", c’est-à-dire capable de résister aux coups durs, en assurant à tous le minimum vital. La solution : agir localement, à l’échelle de son quartier, de sa ville, en éveillant la lucidité mais aussi la solidarité et la créativité avec la joie de vivre. La ville de Totnes, en Angleterre, a été la première à se voir attribuer le label de "Ville en transition". Il en existe à présent plusieurs centaines dans le monde. Ce manuel propose des actions concrètes, significatives, à la portée de tous. En France, où le mouvement peine à se construire, cette dynamique pourrait converger avec les initiatives engagées par divers mouvements alternatifs.
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=56017

Film

Espaces intercalaires
FAURE, Damien, - MONTREUIL : AAA PRODUCTION, 2013, 1 DVD, 81 mn.
Durée du film : 56 mn.
Bonus :
1/ Tsubomi House - Flthouse (9’)
2/ Nestled Box - Milligram studio (5’50)
3/ Nakaikegami House - Milligram studio (6’45)
4/ Scène coupée (3’20).
« Le corbeau, le maître de Tokyo, est capable d’appréhender la ville dans sa globalité puis de la parcourir dans ses plus petits interstices. Au début, le champ urbain se voit comme un espace à trois dimensions puis, en prolongeant le regard, de nouveaux lieux apparaissent. Tokyo se métamorphose. Ces espaces nous révèlent une vision différente de la cité, peuplée d’architectures singulières et de personnages qui habitent la ville autrement. » (Résumé d’éditeur).
https://www.ritimo.fr/opac_css/index.php?lvl=notice_display&id=70150

Jeux

Recueil des représentations de la ville
Pirouette Cacahuète, - CHENOVE : PIROUETTE CACAHUETE, 2014, Jeu de discussion (à partir de 4 joueurs)
Durée : 30 à 60 mn. Fiches téléchargeables sur le site https://www.pirouette-cacahuete.net/ sous réserve d’inscription (gratuite).
"Il est parfois difficile d’appréhender le moment à partir duquel une zone urbanisée devient une ville. Est-ce le nombre d’habitants, le mode de vie, l’organisation qui le définit ? Et puis, qu’est-ce qu’une ville écologique ? Est-ce une ville propre, une ville où il fait bon vivre, une ville avec de la nature, une ville bénéficiant de transports en commun ? Ce photolangage permet de prendre toutes les représentations des participants, d’évaluer leurs connaissances sur de nombreuses thématiques et de susciter des interrogations en début de projet". (Résumé d’après l’éditeur).
https://www.pirouette-cacahuete.net/ressources/recueil-de-representations-de-la-ville/

Habiter la Terre en 2030
Comprendre pour agir, - POITIERS : POOL PARTENAIRES MOODD, 2019, Jeu de simulation
D’après l’agence de l’ONU qui s’occupe des problématiques liées à l’habitat, 6 personnes sur 10 dans le monde résideront dans une zone urbaine d’ici à 2030. Avec ce phénomène d’urbanisation majeure, les villes seront confrontées à des défis d’ordre démographique, environnemental, social et spatial inédits. L’accueil et la capacité d’absorption de ces nouveaux habitants par la ville nécessiteront une réflexion en amont afin d’éviter des conséquences dramatiques pour les populations.
Ce jeu permet d’aborder la question de la ville dans toute sa complexité à travers plusieurs items interdépendants : le logement, l’accès à l’eau et à l’assainissement, la santé, l’environnement, le transport et l’environnement social. Ce jeu a pour objectif pédagogique de comprendre l’interdépendance des problématiques essentielles à l’aménagement urbain et de réfléchir à la façon dont les Objectifs de développement durable peuvent contribuer à la construction de villes durables. La notion de durabilité y est également requestionnée.
https://www.comprendrepouragir.org/produit/habiter-la-terre-en-2030/

Notes

[1ONU-Habitat, agence des Nations Unies responsable des établissements humains. Sa principale mission concerne la promotion sociale et environnementale de villes durables. Habitat III la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable, qui s’est déroulée à Quito, en Équateur en 2016, a rassemblé 30 000 personnes originaires de 167 pays qui ont convenu d’un Nouvel Agenda Urbain dont l’objectif est d’« orienter, pour les vingt prochaines années, le développement urbain durable et porteur de changements à travers le monde »

[2En 2017, selon l’Observatoire des inégalités, près d’un milliard de personnes habitent dans les bidonvilles, soit environ un urbain sur trois dans les pays en développement.
https://www.inegalites.fr/Un-milliard-d-habitants-dans-les-bidonvilles.

[3Le mouvement de la Transition en France : https://www.entransition.fr/