Accueil > S’informer > Glossaire > Consommation responsable

Consommation responsable

La consommation dite « responsable » trouve son origine dans le constat selon lequel le processus de production ou le cycle de vie de certains produits et services peut entraîner, de manière directe ou indirecte, des comportements critiquables et des effets néfastes, au mépris des droits humains, du respect du vivant et de l’environnement. Le fait d’atteindre ce degré de conscience signifie que les consommateurs ont franchi la première étape sur le chemin de la consommation responsable. La deuxième étape consiste à devenir des acheteurs responsables, allant au-delà du "meilleur rapport qualité-prix" en prenant en compte des critères éthiques, sociaux (ex : tapis fabriqués par des adultes exclusivement) ou environnementaux (ex : lessive sans nitrates). Enfin, Les consommateurs responsables veulent transformer leur acte de consommer en acte politique, faisant de leur pouvoir d’achat une force agissante vers un réel développement soutenable.

Définition développée

« La consommation responsable consiste essentiellement à faire des choix individuels ou collectifs de consommation en fonction de certains critères responsables au niveau social ou environnemental. Cette façon de faire a nécessairement un impact collectif.
Elle passe par l’absence de consommation, par la consommation d’un produit ou d’un service ou par la consommation d’un produit ou d’un service offert par une organisation non capitaliste, ou par une combinaison de plus d’un de ces éléments. Elle répond en outre à au moins l’un des trois critères suivants :
- la réduction de la consommation pouvant inclure d’autres comportements comme la réutilisation et le recyclage ;
- la consommation de produits ou de services à forte contribution environnementale ou sociale ;
- la consommation de produits ou de services issus d’organisations d’économie sociale, dans le but d’une transformation de la finalité de l’économie [1] ».
On parle également d’achat responsable, à savoir l’ « intégration de considérations environnementales et sociales dans les achats quotidiens des consommateurs, répondant respectivement à un souci de durabilité et d’équité. L’achat responsable suppose que les consommateurs puissent, par leurs achats, soutenir ou sanctionner les pratiques des entreprises. L’achat responsable concerne aussi bien les entreprises que les pouvoirs publics
en interne [2] », comme en témoigne la mise en place de démarche « éco-responsable » par les administrations publiques.

Notes

[1Consommation responsable et économie sociale : Bilan, enjeux et perspectives, Sommet de l’économie sociale et solidaire, Septembre 2006, cité in Glossaire des politiques d’achat responsable, Colloque « Faisons notre juste PAR », initiative conjointe du Centre international de solidarité ouvrière (CISO), de la Coalition québécoise contre les ateliers de misère (CQCAM) et de la Coalition étudiante trans-actions responsables (CÉTAR)

[2Le commerce équitable & ses acteurs en 40 mots, Plate-Forme pour le Commerce Equitable (PFCE) : http://www.commercequitable.org/images/pdf/ce/glossaire_ce_40_mots.pdf

Infos complémentaires

Type de document glossaire

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous