Suivez-nous

Accueil > S’informer > Dossiers > Indonésie : un géant asiatique à la lisière de la démocratie > Chronologie historique de l’Indonésie

Indonésie : un géant asiatique à la lisière de la démocratie

Chronologie historique de l’Indonésie

, par CDTM 34

Ve - XIVe siècles : L’Indonésie connaît une succession de royaumes indou-bouddhiques. L’un des plus célèbres est celui de Mojopahit (1292-1520).

Fin XVe siècle : Développement de sultanats musulmans ; à Java, celui de Mataram apparaît à la fin du 16e siècle et supplante le sultanat de Demak.

L’arrivée des Européens dans l’archipel

1511 : Prise de Malacca par le Portugal marquant le début d’une présence européenne dans la région.

1596 : Première expédition hollandaise en Indonésie.

1619 : Fondation de Batavia par les Hollandais qui en font le siège insulindien de la Compagnie néerlandaise des Indes Orientales (VOC). La VOC étend progressivement son influence dans l’archipel et Batavia deviendra plus tard la capitale des Indes néerlandaises, avant de devenir Jakarta.

1816 : Mise en place de l’État colonial des Indes néerlandaises.

1873-1903 : Guerre d’Aceh opposant le sultanat d’Aceh aux Hollandais.

1908 : les Hollandais réunissent les îles de l’archipel en un ensemble territorial et administratif unique suite à la soumission du sultanat d’Aceh à la pointe nord de Sumatra et du royaume balinais de Klungkung.

1920 : Naissance du Parti communiste indonésien (PKI).

1927 : Sukarno crée le Parti national indonésien (PNI).

28 octobre 1928 : Le Congrès de la Jeunesse prête le « Serment de la jeunesse » (Sumpah Pemuda) et déclare sa volonté que tous les Indonésiens soient unis au sein d’une même nation. Pour que les membres de cette nation puissent communiquer, le bahasa indonesia est choisi comme future langue nationale.

1942, mars : Débarquement de troupes japonaises qui défont les Hollandais inaugurant ainsi trois ans d’occupation nippone.

L’indépendance et l’ère de Sukarno

1945 :
1er juin : Alors que l’Indonésie est toujours sous occupation japonaise, Sukarno prononce un discours où il présente pour la première fois les principes du Pancasila.
15 août : Capitulation du Japon.
17 août : Sukarno et Mohammed Hatta proclament l’indépendance de la République d’Indonésie.
Septembre : Les troupes alliées débarquent et les Hollandais cherchent à reprendre le contrôle de l’archipel.

1949 : Reconnaissance officielle des États-Unis de l’Indonésie dont Sukarno devient le premier président.

1950 : Instauration par voie constitutionnelle d’une démocratie parlementaire

1955 :
Avril : Conférence de Bandung, première conférence afro-asiatique rassemblant 29 pays dits du Tiers Monde. Ils déclarent vouloir s’unir sur la scène internationale. Un an plus tard, création du mouvement des non-alignés.
Décembre : Premières élections générales.

1957 : Sukarno restaure la Constitution de 1945 car elle dote le président (lui-même) de plus larges pouvoirs

Suharto et l’Ordre Nouveau

1965, septembre/octobre : Après un coup d’Etat imputé aux communistes et violemment réprimé par l’armée (les estimations du nombre de victimes varient de 500 000 à un million de morts), le général Suharto évince le président Sukarto.

11 mars 1966 : Attribution des pleins pouvoirs au général Suharto qui, sous prétexte de rétablir l’ordre, procède notamment à l’interdiction du parti communiste (PKI).

1967 : Naissance de l’ASEAN, Association des Nations de l’Asie du Sud-Est dont l’Indonésie est l’un des membres.

27 mars 1968 : Le général Suharto devient président de la République et instaure « l’Ordre Nouveau ».

1976 : L’Indonésie annexe le Timor oriental qui devient officiellement sa 27e province.

Naissance du Mouvement pour un Aceh libre (GAM).

1989 : Aceh est déclarée zone d’opération militaire.

21 mai 1998 : Démission du dictateur Suharto qui cède sa place à son vice-président Habibie après l’effondrement de l’Ordre Nouveau.

L’ère démocratique

1999
30 août : Les Timorais votent à 78,5 % pour l’indépendance lors d’un référendum d’autodétermination.
20 octobre : Abdurrahman Wahid devient président après les premières élections législatives libres tenues en juin.

2001 :
23 juillet 2001 : Le président Wahid fait l’objet d’une procédure de destitution pour incapacité. La vice-présidente Megawati Sukarnoputri, fille de Sukarno, lui succède.

2002 :
20 mai : Reconnaissance officielle de l’indépendance du Timor oriental.
12 octobre : Un attentat contre une discothèque à Bali fait plus de 200 morts, la pire attaque terroriste de l’histoire de l’archipel.
Mai 2003 : Megawati décrète la loi martiale à Aceh et y déploie 35 000 hommes.

2004 :
Septembre : Élection du général Susilo Bambang Yudhoyono à la présidence de la République pour la première élection du président au suffrage universel.
Attentat terroriste contre l’ambassade d’Australie à Jakarta.
26 décembre : Le tsunami de Banda Aceh frappe l’Indonésie et fait 168 000 morts.

15 août 2005 : Accord de paix entre Jakarta et le Mouvement pour un Aceh libre à Helsinki.

2009 : Réélection du président Yudhoyono.

Juillet 2014 : Élection de Joko Widodo(Jokowi) à la présidence de la République.

Mai 2017 : Condamnation de Basuki Tjahaya Purnama, gouverneur de Jakarta d’origine chinoise, à deux ans d’emprisonnement pour blasphème.

Mai 2018 : Attentats de Surabaya revendiqués par Daesh.

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles

Agenda

Tout l'agenda