Timor Leste : un petit pays en devenir

Carte et repères sur Timor Leste

Timor Leste, un petit État en Asie du Sud-Est


d’après fond de carte G.Decroix

L’île de Timor est située dans l’archipel de la Sonde, entre océan Indien et océan Pacifique, au sud-est de l’Indonésie et à moins de 500 km des côtes nord de l’Australie. Son territoire comprend notamment la partie orientale de l’île de Timor, l’île d’Alor et l’enclave d’Oecussi, à l’ouest de l’île.

Le relief de Timor est montagneux : 35 % de la superficie de l’île sont à une altitude supérieure à 500 m au-dessus du niveau de la mer ; 13 % au-dessus de 1 000 m. Le centre de l’île est occupé par des montagnes vigoureuses : dans le seul Timor-Oriental, treize sommets dépassent 1 000 m d’altitude. Le plus haut, le mont Tatamailo, culmine à 2 963 m.

Une île pour deux

Quelques repères

Capitale  : Dili

Superficie  : 14 610 km2

Nature du régime : démocratie parlementaire

Chef d’Etat : José Ramos Horta
Monnaie  : dollar des Etats Unis
Religion  : catholique (98%)
Population : 1 098 000 habitants
Langues  : Portugais et Tetum (officielles), Indonésien.
Densité (2008) : 73,8 (hab./km²)
Indice de fécondité : 6,53
Mortalité infantile : 66,7 ‰
Espérance de vie : 60,80 ans
Développement humain (IDH) : 0,483
Analphabétisme  : 41,4

Timor-Leste dispose de très peu de ressources, essentiellement du café et des hydrocarbures.

Le niveau de développement est très faible, 142e sur 177 pays pour l’IDH en 2006 d’après le Programme des Nations unies pour le développement.