Suivez-nous

Accueil > S’informer > Articles et traductions > COP-18 : Entre la perte de droits (...)

COP-18 : Entre la perte de droits et l’équilibre de genre

, par DE CICCO Gabriela

Du 26 novembre au 8 décembre s’est tenue la 18ème Conférence des parties (COP-18) à la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique (CCNUCC) au Qatar.
Outre la déception inhérente aux non-décisions de fond concernant le changement climatique, la déception s’est aussi exprimée sur le sujet du droit des femmes et de l’équilibre du genre.

A priori, le lien n’est pas direct avec le problème climatique, mais ces deux sujets sont néanmoins liés puisqu’ils s’inscrivent dans le cadre d’une demande de participation et d’implication des femmes dans les solutions provenant de politique publiques de financement en vue de concrétiser les changement, y compris en matière de changement climatique. Heureusement, des initiatives portées par des femmes ont permis d’adopter des mesures urgentes afin d’apporter des solutions concrètes aux problèmes liés au changement climatique.
Au COP-18, l’importance de la participation des femmes aux politiques sur la changement climatique a été reconnue, permettant un équilibre de genre au sein de la CCNUCC, ainsi qu’une amélioration des processus de prise de décisions. Ainsi, les personnes les plus vulnérables au changement climatique pourraient être mieux protégées.

AWID

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles