Accueil > S’informer > Glossaire > Biomasse

Biomasse

« Les agrocarburants sont un sous-ensemble de ce que l’on appelle « la biomasse ». Ce terme, encore peu connu du grand public, désigne au sens propre l’ensemble de la matière vivante. Depuis le premier choc pétrolier de 1973, il s’applique aux produits organiques végétaux et animaux utilisés à des fins énergétiques (agrocarburants et biocombustibles) ou agronomiques (compost). La biomasse, que l’on a pu définir comme de « l’énergie solaire en conserve », stocke celle-ci sous forme d’hydrates de carbone dans les végétaux qui se construisent avec le gaz carbonique atmosphérique, à la différence du charbon et du pétrole, qui sont des biomasses fossilisées depuis les temps géologiques : leur déstockage rapide déséquilibre la masse de CO2 contenue dans l’atmosphère. Le bois de feu, ou biomasse ligneuse, est le plus ancien combustible utilisé par l’homme [1] ».
La biomasse désigne également la masse des organismes vivants (animaux et végétaux) se trouvant dans un écosystème donné [2], soit « toute matière organique contenant de l’énergie emmagasinée sous forme d’énergie chimique, généralement au sein de composés de carbone [3] ».

Définition développée

Traditionnellement, on distingue la biomasse issue des différents déchets provenant du bois (dénommée « bois énergie ») et une biomasse humide, produit des déchets d’origine agro-alimentaire, urbaine ou agricole (fumiers, boues d’épuration, déchets organiques provenant des ordures ménagères, etc.)

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous