Comprendre les migrations

Bibliographie sur les migrations

, par RTM

Hier le monde, les migrations

L’immigration de A à Z : Une histoire partagée, un dialogue à construire
DRIDI, Mohsen - PARIS : FEDERATION DES TUNISIENS POUR UNE CITOYENNETE DES DEUX RIVES, 2007/09, 440 P.
Avec ses 673 entrées, de A comme "accords de Schengen" à Z comme "zone d’éducation prioritaire", cet ouvrage se présente comme un dictionnaire de la mémoire des luttes, des aventures associatives et des expressions culturelles des immigrés au cours des dernières décennies. Il éclaire les discriminations qui les frappent, mais aussi les solidarités qui se nouent entre Français et immigrés.

Histoire(s) d’immigration
MANIERE DE VOIR, n°62, 2002/03, 98 P. et n°62, 2002/04, P. 4-98
Ces documents reprenent la plupart des articles du journal "Le Monde Diplomatique" portant sur le thème de l’immigration. Plusieurs thèmes sont traités : les raisons du départ du pays d’origine, le travail clandestin, la "ghettoisation" des étrangers dans les pays occidentaux, la législation mise en place en Europe pour contrôler l’arrivée en masse d’immigrés du Sud.
Au siècle dernier, des pays comme la Grèce, le Portugal, l’Espagne, l’Italie étaient exportateurs de main d’oeuvre. Aujourd’hui, ces pays européens sont devenus membres de l’Union Européenne, et semblent avoir oublié le passé. Ils se comportent à l’égard des immigrés en provenance du Maghreb, d’Afrique, d’Amérique latine ou d’Europe de l’Est avec un racisme scandaleux.

Aujourd’hui le monde, les migrations

Migration : une chance à saisir
In Revue Humanitaire, N°33, 2012.
Dossier qui revient sur les idées reçues, notamment celle selon laquelle les étrangers seraient une charge pour la société et un danger pour la cohésion nationale.

Devant la loi : Enquête sur les conditions d’accueil des étrangers dans les préfectures, l’information du public et l’instruction des dossiers
CIMADE - PARIS : CIMADE, 2008/05, 56 P.
En France, il devient de plus en plus difficile pour les étrangers d’obtenir un statut légal et administratif. Ce rapport d’observation se propose d’étudier les pratiques préfectorales tant au niveau des conditions d’accueil, que de l’information du public et de l’instruction des dossiers. Il présente également la dévalorisation du travail des agents et de quelles manières les lois favorisent l’arbitraire au détriment du droit des étrangers.

Migrations : quand les préjugés s’en mêlent
GASTAUT, Yvan ; QUEMADA, Bruno, sous la dir. de - MIGRATIONS SOCIETE, n°109, 2007, 218 P.
Suite d’articles sur les préjugés, leur histoire, la mise à l’écart qu’ils entraînent, les images véhiculées par le cinéma etc... Dans ce contexte, à quoi sert le droit ? Quelle force a-t-il ? Comment lutter efficacement contre ces préjugés ? Un ouvrage pour tous et plus particulièrement pour les enseignants.

Atlas des migrations : les routes de l’humanité
Hors série Le Monde La Vie 2008-2009
Atlas particulier qui ne se contente pas de présenter les cartes des migrations mais accompagne chacune de ces cartes de textes explicatifs, de chronologies et de tableaux indispensables à la compréhension de ces migrations aussi anciennes que l’humanité. Après une présentation historique des migrations, les auteurs se consacrent aux migrations contemporaines en prenant en compte les caractéristiques du monde actuel qui expliquent ces migrations : clandestins, réfugiés, diasporas…et constatent que « tous les migrants ne sont pas libres et égaux ». L’atlas se termine par une présentation particulière des migrations dans chaque région du monde.
Outil riche et indispensable à la compréhension du phénomène migratoire dans sa dimension historique, géographique et humaine.

Petit guide pour lutter contre les préjugés sur les migrants
CIMADE ; ASSEZ D’HUMILIATION - PARIS : CIMADE, 2006/09, 16 P. Existe en version téléchargeable sur http://www.cimade.org...
« Ils vont nous envahir, ils prennent notre travail, ils ont tous les droits ». Nous entendons souvent ces idées préconçues sur les migrants, auxquelles il nous est pourtant difficile de répondre... Ce guide, par une argumentation brève et des chiffres précis, tente d’apporter quelques éléments de réponse pour faire face à de tels préjugés.

Guide de prise en charge médico-psycho-sociale des migrants/étrangers en situation précaire
COMEDE, INPES, 2008, 568 P.
Outre les nombreuses mises à jour de la version précédente, cette nouvelle édition comporte de nouveaux chapitres et articles sur des groupes particulièrement vulnérables (femmes, mineurs isolés, étrangers malades), des questions de soins et prévention (violences et mutilations sexuelles, drépanocytose, voyage au pays), des problématiques d’accès aux soins (réforme de l’AME et fonds pour les soins urgents et vitaux) ou de soutien médico-juridique en matière de droit au séjour et d’éloignement des étrangers.
La version papier est diffusée gratuitement sur demande auprès de l’Inpes, edif@inpes.sante.fr ou téléchargeable sur http://www.comede.org...

Migrations interafricaines, une richesse pour le continent
Grain de sel, n°40, 2007/09, p. 11-26.
Les phénomènes migratoires ne sont pas limités au mouvement Sud-Nord : le continent africain compte 17 millions de migrants, surtout en Afrique de l’Ouest. Ce dossier analyse les migrations et leurs divers impacts, sur l’environnement, l’économie, le commerce. Des articles développent des exemples précis. La question des politiques migratoires et le rôle de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest sont évoqués.

La Question migratoire dans les relations euro-méditerranéenne : entre intégration et obsession sécuritaire
DRIS Cherif. Hommes et migrations, n°1266, 2008/03, p. 126-139.
Article faisant partie du dossier : « Nouvelles figures de l’immigration. En France et en Méditerranée ».
L’auteur interroge ici la place de la question migratoire dans les rapports euro-méditerranéens en mettant l’accent sur les paradoxes de la politique de l’UE en matière d’immigration : intensification de la lutte contre l’immigration clandestine virant à l’obsession sécuritaire d’un côté ; détournement de la matière grise des pays du Sud de l’autre. Qu’il s’agisse d’immigration dite « choisie », « non subie » ou « concertée », le risque est le même : le maintien de ces pays dans une situation de dépendance et de sous-développement permanents.

France Terre d’asile, Migrations, réalités d’Europe
Les Cahiers du social, n°13, 2007/03, 115 p.
Etude de l’Observatoire de l’intégration des réfugiés statutaires. Elle comporte de nombreux tableaux et graphiques. Bibliographie importante et lexique.
Les trois chapitres, « Histoire des migrations », « Migrations économiques », « La Reconnaissance des droits et l’intégration des migrants » examinent des situations dans chaque pays de la communauté européenne. Concernant l’accueil et l’intégration des migrants on trouve une brève description des politiques de chacun des pays. Un cas est particulièrement étudié, celui des Pays-Bas. Cette étude est complétée par un lexique européen commun aux pays de la communauté.

Demain le monde, les migrations

Ni subie, ni choisie, 75 propositions pour une politique d’immigration lucide et réfléchie
Causes communes, n°51, 2007/01, p. 1-32.
Ce dossier sur l’immigration développe huit thèmes : migrations internationales, politique des visas, droit d’asile, vie privée et familiale, statuts en France, travail, politiques d’accueil, d’insertion et de lutte contre les discriminations, rétention et éloignement. Il énonce 75 propositions qui font partie de la campagne menée par la Cimade « Assez d’humiliation ».

La migration, l’intégration et le rôle de l’éducation
QURAISHY Bashy, Education des adultes et développement, n°70, 2008/06, p. 107-124.
Fait partie du dossier « Migration et intégration » (8 articles).
L’Europe est actuellement le champ de nombreuses migrations, internes et externes. La rencontre et la vie en voisinage de ces différentes populations n’est pas toujours facile car il y a de nombreuses discriminations. Il est indispensable qu’il y ait une législation qui protège tous les citoyens de la discrimination et qu’une politique d’éducation dans ces domaines se développe. Il existe un réseau européen contre le racisme (ENAR) réunissant plus de 600 ONG qui agit dans ce sens.

Migration et xénophobie et Afrique australe
PENDLETON Wade, Education des adultes et développement, n°70, 2008/06, p. 37-49.
Fait partie du dossier « Migration et intégration » (8 articles).
Les mouvements migratoires se sont accentués en Afrique australe depuis quelques années et on observe dans toutes les couches de la société, une montée de l’intolérance et de l’hostilité à l’égard des immigrés, considérés comme des intrus qui viennent prendre le travail des ressortissants du pays d’accueil. L’éducation, en particulier celle des adultes, a un rôle important à jouer pour remédier à cette situation. Il faut donner des informations exactes et précises (et non des stéréotypes)au sujets des immigrés. Cela peut se faire par les médias.

Voyages du développement : émigration, commerce, exil
ADELKHAH Fariba, BAYART Jean-François (dir.), Paris, Karthala, 2007, 368 p.
Cet ouvrage analyse le fait migratoire à travers les pratiques du voyage. Le voyage est perçu comme une pratique de développement et un objet de l’économie et de l’anthropologie du développement. Les auteurs plaident pour qu’il devienne un sujet à part entière de l’aide au développement.