Chili : la société civile contre le néolibéralisme et le conservatisme

Bibliographie sur le Chili

, par BIOFORCE

Chili, les objectifs du putsch de 1973 pleinement atteints aujourd’hui ?
PARVEX, Ricardo - In : RECHERCHES INTERNATIONALES, octobre-décembre 2018 (01/11/2018), N°112, P. 43-60
Le coup d’État du 11 septembre 1973 au Chili n’a pas seulement renversé un gouvernement démocratiquement élu, il a fait table rase du passé social et démocratique du pays. La fin formelle de la dictature n’a pas empêché la continuité des mesures antidémocratiques et antisociales mises en place par le général Pinochet : l’architecture économique et sociale du Chili actuel, son organisation politico-administrative n’ont pas subi de modifications de fond sans que les gouvernements élus depuis ne s’attaquent à l’essence politique ou économique de la Constitution de 1980, constitution qui n’a jamais été abrogée.
 
Chili, l’oasis asséchée
SEPULVEDA, Luis in LE MONDE DIPLOMATIQUE N° 789 (01/12/2019). - P. 28
Le Chili, considéré pendant longtemps comme un oasis de paix social et économique, a connu à la mi-octobre 2019 une crise sociale qui a secoué tout le pays. L’économie néolibérale, l’absence de droits civils et la répression accentuent la colère des Chilien·nes descendu·es dans la rue pour accéder à un salaire juste, à des retraites décentes, à une éducation publique de qualité et à un système de santé digne de ce nom.
 
La crise du modèle néolibéral chilien de la pêche
CARDENAS, Juan Carlos MELILLANCA, Patricio Igor - In : ALTERNATIVES SUD, 1e trimestre 2017 (01/04/2017), VOL. 24-2017/1, P. 81-96
Le Chili est le huitième pays de pêche au niveau mondial en raison de la longueur de ses côtes aux eaux extrêmement poissonneuses. L’aquaculture industrielle du saumon y est aussi très florissante. Le pouvoir en place a mis au point un modèle néolibéral et "extractiviste" pour l’exploitation des ressources halieutiques. Le processus de privatisation entaché de corruption a dépossédé les pêcheur·ses artisan·es et les peuples autochtones au profit des acteurs industriels. Il a entraîné, en outre, la concentration et la surexploitation, légale et illégale. Les mouvements sociaux se sont coalisés pour changer de modèle.
 
Chroniques chiliennes
KALFON, Pierre. - PARIS : DEMOPOLIS, 2008/07. - 182 P.
Les chroniques écrites par Pierre Kalfon, journaliste, témoin de nombreuses années de la vie et de la politique chiliennes, s’étirent durant la période qui commence avant l’élection d’Allende en 1970 jusqu’à maintenant, en passant par la longue période sombre de la dictature de Pinochet. Un livre où perce l’enthousiasme pour ce que fut l’expérience du gouvernement d’Unité populaire et pour cet homme d’exception que fut Salvador Allende.
 
Démocratie et néolibéralisme au Chili
BATAILLON, Gilles - In : PROBLEMES D’AMERIQUE LATINE, 2015/3 (01/07/2015), N°98, P. 81-94
D’après une enquête de deux sociologues chiliens réalisée entre 2007 et 2009, publiée en deux volumes sous le titre : "Desafios comunes. Retrato de la sociedad chilena y sus individuos" ; bibliographie.
Le Chili est devenu incontestablement une démocratie politique depuis la chute du dictateur Pinochet. Cependant, l’enquête sociologique montre que les mœurs et les pratiques contractées pendant la dictature ont profondément impacté toutes les classes sociales. Aujourd’hui prédomine au Chili un nouveau type d’individu que les sociologues n’hésitent pas à baptiser "homo néolibéral".
 
Devenir sujet de droits dans le Chili néolibéral : les mythes de la protection démocratique de l’enfance
CUBILLOS CELIS, Paula - In : PROBLEMES D’AMERIQUE LATINE, 2018/1 (01/04/2018), N°108, P. 91-108
Notes et bibliographie infrapaginales ; résumés.
La ratification par le Chili, en 1990, de la Convention internationale des droits de l’enfant n’a guère modifié la politique sociale en faveur de l’enfance mise au point sous la dictature de Pinochet. Ceci montre la difficulté d’application de ces droits formels dans une société caractérisée par la permanence de fortes inégalités sociales.
 
Effervescence citoyenne au Chili
MARIN, Agathe - In : UP LE MAG, printemps 2014 (01/04/2014), N°3,
Encadrés
Éducation gratuite, nouvelle constitution, reforme fiscale. Ces trois promesses de campagne de la présidente Michelle Bachelet nouvellement réélue ont surgi des mouvements sociaux agitant le Chili.
 
Le "modèle chilien" : des ruptures en trompe-l’œil
THEODORE, Rachel - In : PROBLEMES D’AMERIQUE LATINE, 2016/3 (01/07/2016), N°102, P. 5-109
Le Chili jouit, depuis le retour à la démocratie en 1989, d’une réputation exemplaire en Amérique latine : modèle de transition à la démocratie, modèle de stabilité sociale, modèle économique. Cependant, depuis 2011, les mouvements sociaux et étudiants qui se sont succédé ont quelque peu terni cette image. En outre, la classe politique est totalement discréditée. Cet article présente trois dimensions particulières du nouveau paysage chilien : la crise politico-institutionnelle, les transformations sociales sur fond d’inégalités économiques et les bouleversements au niveau des individus et des relations sociales.
 
Politique industrielle au Chili
PETERSEN, Javiera BOHME, Nicolas - In : ALTERNATIVES SUD, 2e trimestre 2019 (20/06/2019), VOL. 26-2019/2, P. 87-100
La majeure partie de l’Amérique connaît une phase de désindustrialisation à la suite des politiques adoptées par les gouvernements dans les dernières décennies. A l’encontre du modèle néolibéral actuel, une politique industrielle est possible au Chili qui reposerait sur la formation de "clusters" autour de ses principales ressources naturelles.

Le procès Pinochet
LACOUDRE, Fabien, PICK, Sarah - PARIS : DORIANE FILMS, 2015, 2 DVD, 271 mn.
DVD 1 : Synthèse du procès Pinochet (79 mn.)
DVD 2 : Compléments (192 mn.) :
16 entretiens et suppléments d’audiences en France et au Chili avec des témoins, d’anciennes victimes, des parents et ami·es de disparu·es, des militant·es, des historien·nes, des avocat·es et des magistrat·es.
Années 70. Quatre Français disparaissent sous la dictature militaire du général Pinochet. En 2010, la cour d’assises de Paris juge en absence quatorze responsables pour arrestations et séquestrations arbitraires accompagnées d’actes de torture et de barbarie dans le cas de la disparition des quatre citoyens français. Au-delà de ces quatre cas, le procès met pour la première fois en accusation l’ensemble du système répressif de la dictature du général Pinochet qui a régné au Chili de 1973 à 1990. Ce procès pour l’histoire a été intégralement filmé. Agrémenté de nombreux documents d’archives, le film offre une synthèse des cinquante heures d’audience tout en respectant le déroulement du procès depuis son ouverture jusqu’à la lecture du verdict.
 

Le féminisme chilien

Bataille pour le droit d’avorter au Chili
MINANO, Leila ; PASCUAL, Julia in LE MONDE DIPLOMATIQUE N° 739 (01/10/2015). - P. 18-19
Après plus d’une vingtaine d’année d’interdiction totale, la présidente socialiste chilienne, Michelle Bachelet s’apprête à dépénaliser partiellement l’avortement en cas de risque pour la vie de la femme enceinte, de non-viabilité du fœtus et de viol. Mais malgré cette avancée, la loi reste restrictive : de nombreuses Chiliennes ne rentrent pas dans l’une de ces trois configurations et doivent alors subir un avortement clandestin.
 
Chili : Le combat pour l’avortement
PASCUAL, Julia MINANO, Leila - In : FEMMES ICI ET AILLEURS, printemps 2016 (01/03/2016), N°14, P. 13-23
"Au Chili, l’un des pays les plus conservateurs d’Amérique latine, la dépénalisation de l’avortement est au cœur du débat législatif. Le texte de loi proposé, pourtant très restrictif, suscite une levée de boucliers des milieux conservateurs et catholiques, alors que des dizaines de milliers de femmes avortent chaque année clandestinement et dans des conditions dramatiques. Des féministes s’insurgent et se mobilisent contre une hypocrisie qui met en péril la santé des plus pauvres". (Résumé de l’éditeur).
 
Féminisme du Sud : une critique systémique
OLMEDO CARRASCO, Carolina - In : INPRECOR, juillet-août 2018 (01/07/2018), N°653-654, P. 23-26
Article d’un dossier "Actualité du féminisme".
A partir d’une mobilisation universitaire inédite contre les violences sexistes et le harcèlement, les féministes chiliennes ont provoqué un intense débat public sur le rôle et le potentiel du féminisme dans la refondation d’une gauche pour le XXIe siècle. Ce féminisme du Sud se trouve devant un défi : « la construction d’une direction politique anti-néolibérale qui, à partir du mouvement féministe comme fer de lance, approfondira la lutte pour tous les droits sociaux ».
 
Les femmes et la politique en Amérique latine
FATTORI, Francesca - In : CARTO, mars-avril 2014 (01/03/2014), N°22, P.52
Carte
Avec la réélection de Michelle Bachelet à la présidence chilienne de décembre 2013, quatre femmes sont à la tête d’un pays latino-américain début 2014. Est-ce un signe de l’amélioration de la condition des femmes dans une région du monde marquée par la violence et les inégalités ?
 
Mouvement de femmes en Amérique latine
KOROL, Claudia CISNE, Mirla - In : ALTERNATIVES SUD, 4e trimestre 2015 (01/12/2015), VOL. 22-2015/4, P. 173-244
En Amérique latine, le féminisme a une coloration politique marquée. Les collectifs de femmes sont présents dans les partis politiques ou les syndicats. Les féministes ont participé à la lutte contre les dictatures au Chili, au Brésil ou en Argentine. Dans tous les pays du sous-continent, les mouvements de femmes doivent se battre contre le machisme, les violences sexuelles et le sexisme dans le travail. Il existe des organisations féministes amérindiennes qui revendiquent le droit à leurs propres cultures. Au Brésil, au Mexique, au Nicaragua, elles doivent défendre leurs territoires contre l’essor de l’extractivisme. Leurs revendications de justice et d’égalité engendrent des confrontations parfois violentes avec les autorités politiques ou religieuses attachées à la tradition des femmes soumises au pouvoir masculin.
 
Quelle reconnaissance des droits sexuels et reproductifs au Chili et en Colombie ?
MIRANDA-PEREZ, Fabiola GOMEZ-MEDINA, Angelica-Maria - In : AUTREPART : REVUE DE SCIENCES SOCIALES AU SUD, 2014/2 (01/06/2014), N°70, P. 23-40
C’est une réflexion sur le lien établi entre les droits sexuels et reproductifs et la santé dans les contextes chilien et colombien. Il s’agit de se demander si, dans les systèmes de santé de deux pays à fortes inégalités sociales, la notion de droits reproductifs et sexuels permet l’exercice d’une citoyenneté autonome, ou bien si elle opère comme un instrument du gouvernement des corps et de la reproduction. L’article présente des données autour du pouvoir médical exercé par des fonctionnaires professionnel·les de la santé et des acteur·trices institutionnel·les qui, au sein de ces pays, véhiculent des discours sur les droits sexuels et reproductifs définis par leurs propres croyances et représentations du monde.
 

Focus sur les Mapuche

 
Les guerriers du crépuscule : brève histoire de Mapuches (1810-1884)
ZAMORA, Sergio, Auteur. - MONTIGNY LE BRETONNEUX : YVELINEDITION, 2011. - 220 P.
Évoquant l’histoire des Mapuche au 19e siècle « les guerriers du crépuscule » permet de mieux comprendre la réalité d’aujourd’hui. Ce livre donne aussi des éléments historiques sur les destructions écologiques opérées par les multinationales dans les régions autochtones. Le Wallmapu était un seul pays mapuche, divisé par la cordillère des Andes. La lutte des créoles chilien·nes et argentin·es contre les Espagnol·es pour gagner leur indépendance a déclenché de fortes divisions dans le monde mapuche. Un lent processus de colonisation du Wallmapu s’est instauré avec perte d’influence et appauvrissement des Mapuche qui deviendront chilien·nes ou argentin·es. Ce fut cependant une période d’alliance efficace pour les paysan·nes mapuche qui se sont trouvé·es côte à côte avec les paysan·nes chilien·nes pauvres dans les conseils de paysan·nes. Une alliance par la base s’est constituée avec des ouvrier·ères, des petit·es commerçant·es, employé·es, professeur·es, étudiant·es et de jeunes intellectuel·les marxistes mapuche, ce qui a représenté une nouvelle force sociale d’appui. En octobre 1884, leur défaite lors de l’attaque du campement du lonko Foyel a signé la fin de l’indépendance des Mapuche.

L’inexorable quête d’autonomie des Mapuche dans le Chili actuel
LE BONNIEC, Fabien in LE COURRIER INTERNATIONAL DES PEUPLES AUTOCHTONES Lettre 1/2013 (1er semestre 2013). 8 P.
La période post-dictature s’est caractérisée au Chili par la réaffirmation du modèle néolibéral et la mise en place de politiques de promotion de la diversité culturelle. A la fin des années 1990, les mobilisations de communautés et d’organisations mapuche ont mis au grand jour les limites de ces politiques et ont opéré une rupture dans les représentations de la société chilienne sur les Mapuche, mais aussi celles de ces dernier·ères sur eux·elles-mêmes. De nouveaux enjeux dans la lutte pour la terre et le territoire sont apparus, annonçant une renaissance du discours autonomiste. « L’imagination constituante » des Mapuche a consisté à occuper le terrain politique chilien à la recherche de nouvelles formes de démocratie participative, prenant part à la transformation de l’État centraliste. Les mobilisations se sont recomposées en entités territoriales et la mise en visibilité de l’élite mapuche représente un paradigme alternatif, vecteur de subjectivation au sein de la société chilienne et mapuche. (Résumé de l’auteur)

El despojo mapuche  
TOTORO, Dauno ; CORREA, Martin - SANTIAGO [CHILI] : CEIBO PRODUCCIONES, 2004/04. - 1 DVD, 72 mn : Sous-titres français.
Le territoire mapuche, l’Araucanie, qui s’étendait sur une partie non négligeable du Chili actuel et se prolongeait en Argentine, était autonome pendant toute la période coloniale. L’État chilien a entamé dès 1860 une occupation territoriale et militaire, rattachant ce territoire au Chili et réduisant le territoire mapuche à 5 % de son territoire originel. Tentatives d’acculturation, racisme, réforme agraire... ponctuent l’histoire de ce peuple qui se bat pour récupérer ses terres. Aujourd’hui, alors que l’exploitation forestière à outrance pour le commerce de la cellulose est imposée de force, les communautés mapuches cultivent et occupent les terres ; malgré la répression et les prisonnier·ères politiques, se développe un mouvement de lutte pour l’autonomie du peuple mapuche.

Mari chi weu : dix fois nous vaincrons !
GOXE, Stéphane ; COELLO, Christophe. - CRETEIL : K FILMS, 2001. - 1 DVD, 62 mn : Sous-titres français.
Dépossédées de leurs terres, les communautés mapuches ont traversé le 20ème siècle réduites à la pauvreté et prisonnières d’une discrimination historique. Aujourd’hui, une nouvelle génération d’Autochtones mène un combat direct et frontal contre les multinationales forestières, propriétaires dans le sud du pays d’immenses territoires convertis en plantations et revendiqués par les Mapuche. (Résumé de l’éditeur).