L’espace libyen : Plaque tournante de l’Afrique

Bibliographie sur la Libye

, par BIOFORCE

La Libye révolutionnaire
BENSAAD, Ali, POLITIQUE AFRICAINE, N° 125, 2012/03/01
Ce dossier (7 articles) a pour objectif de mieux faire comprendre les évolutions de la Libye post-Kadhafi, en particulier les reconfigurations identitaires et territoriales à l’oeuvre sous la violence des luttes politiques. Il analyse la complexité et la spécificité du populisme autoritaire de Kadhafi qui a façonné le paysage social et politique pendant 40 ans. La déstructuration des rouages institutionnels, l’absence d’autorité centrale, le repli sur les identités tribales et religieuses ont été des éléments complémentaires d’une stratégie du pouvoir de Kadhafi, dont l’objectif était l’évitement de la société civile. Autant d’éléments qui rendent difficiles aujourd’hui, la transition vers un Etat de droit.

Libye : " L’UE s’est comportée de façon hypocrite et égoïste " affirme Geneviève Jacques
GRILLHOT, Gaël - GROTIUS.FR, 2011/06/02
Ancienne secrétaire générale de la CIMADE, Geneviève Jacques a coordonné une mission de la FIDH à Saloum, à la frontière égypto-libyenne du 7 au 15 mai 2011. Elle livre son analyse sur Grotius.fr.
http://www.grotius.fr...

Libye : " Il n’y a pas d’avenir dans ce pays"
GRILLHOT, Gaël - GROTIUS.FR, 2011/06/01
Envoyé spécial à Saloum. Chameliers, soudeurs, ouvriers agricoles : ils étaient des centaines de milliers de migrants subsahariens ou originaires de la corne de l’Afrique à travailler en Libye avant le début du conflit. Fuyant les combats, mais aussi et surtout les exactions dont ils ont été victimes dès le début des hostilités, ils sont toujours nombreux à se retrouver bloqués au poste frontière de Saloum, côté égyptien, où ils attendent dans des conditions extrêmement précaires.
http://www.grotius.fr/...

L’Italie, les immigrés et l’Union européenne
LIBERTI, Fabio - LE MONDE.FR, 2011/04/18
Que s’est-t-il donc passé de si grave pour que l’un des principaux ministres de l’un des pays fondateurs de l’Union, historiquement pro-européen comme l’Italie évoque la possibilité de quitter l’Union ?
http://www.lemonde.fr....

La France méprise les migrants tunisiens, égyptiens et libyens
MAKTOUF, Samia - RUE89, 2011/03/15
Samia Maktouf, avocate au barreau de Paris, défend neuf personnes arrivées en France depuis la Libye, l’Egypte et la Tunisie. Elles risquent une reconduite à la frontière. Dans cette tribune, elle plaide pour l’annulation de leur arrêté préfectoral de reconduite à la frontière (APRF) et l’application du droit humanitaire.
http://www.rue89.com...

Traité italo-libyen, c’est beau l’amitié
SLATE AFRIQUE - SLATE AFRIQUE, 2011/03/09
Face aux derniers affrontements en Libye, l’Italie n’a pas été la dernière à condamner les manœuvres militaires de Kadhafi. Pourtant, le gouvernement de Berlusconi demeure l’obligé du Guide, avec un traité d’amitié, de partenariat et de coopération entre Rome et Tripoli.
http://www.slateafrique.com...

A Benghazi, la détresse des migrants africains
HUBINET, Nina - LA CROIX.FR, 2011/03/01
Des Africains ont été pris pour cible par des opposants libyens qui les soupçonnent d’être à la solde du régime.
http://www.la-croix.com/...

Au cœur de la Libye de Kadhafi
HAIMZADEH, Patrick - PARIS : JC LATTES, 2011/04, 186 P.
Que sait-on vraiment de la Libye ? Que dissimule la personnalité‚ fantasque et mégalomaniaque du colonel Kadhafi ? Pour tenter de mieux cerner les origines et les enjeux de la guerre civile, et pour comprendre comment le régime a pu perdurer plus de quarante ans, Patrick Haimzadeh, l’un des meilleurs connaisseurs de la Libye, nous propose un tableau clair et complet de ce pays.

Pushed back, pushed around : Italy’s forced return of boat migrants and asylum seekers ; Libya’s mistreatment of migrants and asylum seekers
HUMAN RIGHTS WATCH - NEW YORK : HUMAN RIGHTS WATCH, 2009/09/21, 92 P.
En ligne : http://www.hrw.org/sites/...
Ce rapport de 92 pages, à travers le témoignage de personnes ayant réussi à partir et qui sont maintenant en Italie, examine le traitement des migrants, des demandeurs d’asile et des réfugiés en Libye. Ce rapport explique aussi les pratiques italiennes en matière d’immigration notamment le fait de repousser les « boat people » hors des eaux italiennes jusqu’en Libye.

L’Europe et ses pays frères contre les clandestins
BOUKHARI, Sophie ; GILLET, Nathalie ; BELAID, Chakri - ALTERNATIVES INTERNATIONALES, n°34, 2007/03, P. 30-34
L’Europe utilise ses voisins du Sud-méditerranéen et de l’Est comme sous-traitants dans sa lutte contre l’immigration clandestine ; ils sont notamment invités à retenir les candidats à l’immigration qui transitent chez eux, à déterminer ceux qui ont droit au statut de réfugiés, etc., moyennant des aides financières et techniques. Trois pays (Maroc, Libye, Ukraine) sont présentés ici dans ce rôle qui n’est pas aussi "humanitaire" que le prétend l’Europe. Le droit d’asile même est entravé par cette politique.

La Libye et les migrations subsahariennes
STAUB, Vincent - PARIS : L’HARMATTAN, 2006/11, 120 P.
La mobilité‚ apparait pour de nombreux jeunes Africains comme vecteur d’opportunités agricoles, marchandes et sociales. De par son manque en main d’œuvre et sa mise à l’écart de la communauté internationale au cours des années 1990, la Libye s’est largement ouverte aux pays situés au sud du Sahara. Des accords sur la libre circulation ont été signés entre Tripoli et les pays d’Afrique noire, mais sur le terrain la grande majorité des migrations reste clandestine, assurant la réversibilité‚ au gré des options géopolitiques libyennes.

Stemming the flow : abuses against migrants, asylum seekers and refugees in Libya
HUMAN RIGHTS WATCH - NEW YORK : HUMAN RIGHTS WATCH, 2006/09/12, 135 P.
Ce rapport de 135 pages montre comment les autorités libyennes ont arrêté arbitrairement des étrangers sans papiers, les ont maltraité durant leur détention et les ont forcé à retourner dans leur pays où ils pouvaient subir des persécutions ou la torture, comme en Erythrée ou en Somalie. De 2003 à 2005, le gouvernement a rapatrié environ 145 000 étrangers, selon les sources officielles libyennes.
http://www.hrw.org/...

La question migratoire en Libye
PIETRAFESA, Leonardo - MONTPELLIER : RITIMO ; CDTM34, 2005/10, 37 P.
La Libye est un des pays d’Afrique où la question de l’immigration est aujourd’hui un problème majeur. Sur presque 6 millions d’habitants, plus du tiers sont des immigrés, pour la moitié africains. Dans ce pays dont l’économie a été bouleversée par le pétrole, la main d’œuvre étrangère (arabe, puis africaine) a été un temps la bienvenue mais à présent, la Libye tend à devenir un "second détroit", similaire à celui de Gibraltar, avec les mêmes drames de l’immigration clandestine. Afin de réduire le flux des migrants, l’Union européenne a proposé à Tripoli une coopération visant à faire de la Libye "un bouclier pour l’Europe".

De l’immigration au transit ? La Libye dans l’espace migratoire euro-africain
PLIEZ, Olivier in La nouvelle Libye - Sociétés, espaces et géopolitique au lendemain de l’embargo : KARTHALA ; IREMAM, 2004/11, P. 138-155
Etude de l’évolution des migrations vers la Libye ou à partir de la Libye. L’Afrique subsaharienne tient une place importante dans ces flux migratoires depuis 1990. Beaucoup d’entreprises libyennes fonctionnent grâce à la présence d’une main d’œuvre africaine abondante et bon marché. Mais la Libye est également un espace de transit entre l’Afrique et l’Europe.

Ballets diplomatiques et droit des étrangers en Libye
PERRIN, Delphine - MAGHREB MACHREK, n°181, 2004/11, P. 9-24
Les migrants, considérés comme des instruments de la politique étrangère libyenne, ont toujours été soumis aux aléas diplomatiques de Tripoli. La Libye est à la fois pays d’immigration et de transit vers l’Europe ; elle alterne appels à la main d’œuvre étrangère et expulsions massives, en fonction de ses priorités diplomatiques qui sont passées du monde arabe vers l’Afrique et l’Occident. Les nouveaux engagements euro-méditerranéens semblent menacer les coopérations panafricaines initiées par Kadhafi, mais ils sont susceptibles d’aboutir à l’émergence d’un droit d’asile aujourd’hui inexistant et d’améliorer le respect des droits des migrants.