Suivez-nous

Accueil > S’informer > Dossiers > Indonésie : un géant asiatique à la lisière de la démocratie > Bibliographie et ressources sur (...)

Indonésie : un géant asiatique à la lisière de la démocratie

Bibliographie et ressources sur l’Indonésie

, par CDTM 34

Ouvrages

Indonésie contemporaine
MADINIER, Rémy -BANGKOK (THAILANDE) : INSTITUT DE RECHERCHE SUR L’ASIE DU SUD EST CONTEMPORAINE (IRASEC), 2016, 630 P.
Ouvrage collectif ; glossaire et principaux acronymes ; bibliographie ; index ; chronologie historique de l’Indonésie ; cartes ; biographies des auteurs.
Ouvrage rédigé par vingt-sept spécialistes en sciences sociales, destiné à faire connaître l’état actuel de l’Indonésie, quatrième État le plus peuplé de la planète, premier pays du monde musulman et pourtant "géant méconnu". Il brosse le tableau géographique de cet immense archipel, et traite de son histoire, son identité culturelle, ses ressources naturelles. Les trois piliers de la croissance économique : le tourisme, l’exploitation des forêts tropicales et l’agriculture ne sont pas toujours contrôlés et posent de ce fait des problèmes environnementaux.

Indonésie
HONORINE, Solenn - PARIS : LA DECOUVERTE, 2013/01, 224 P.
Carte politique, repères chronologiques, index, nombreux encadrés.
Cet archipel de 18 000 îles est soumis à des catastrophes naturelles fréquentes (volcanisme, séismes) de par sa position sur la "ceinture de feu" du Pacifique. Colonisé à l’époque du commerce des épices et soumis à une dure exploitation de la par des Hollandais, il est devenu indépendant en 1945. Après avoir joué un rôle important comme leader du Tiers Monde avec Sukarno à sa tête, il a sombré sous la dictature sanglante de Suharto. La démocratie revenue est fragilisée par la corruption et les tendances centrifuges de certaines îles peuplées d’ethnies différentes. Cette diversité est à la fois une richesse culturelle et une faiblesse politique. L’Indonésie connaît aujourd’hui une croissance économique rapide car ses richesses naturelles attirent les investissements étrangers. Cependant un grand fossé subsiste entre une oligarchie richissime et une masse d’Indonésiens très pauvres.

Indonésie : Les déconvenues de la démocratie
HERVOUET, Gérard - PARIS : LA DECOUVERTE, 2007/09, P. 203-206
Chapitre extrait de "L’état du monde 2008". Fiche technique, bibliographie.
Le problème de la jeune démocratie indonésienne est l’impatience de la population, divisée entre les courants politiques antagonistes. La stratégie de compromis est impopulaire et le succès de l’islam modéré ajoute à la fragmentation politique, ainsi que le programme anti-terroriste. La politique économique est encore marquée par la crise financière de 1997 et par les catastrophes naturelles. La pauvreté est massive ; près de 70 pour cent de la population sont des ruraux qui dépendent de l’agriculture. L’industrialisation peine à attirer des capitaux étrangers. Un succès : la paix revient dans la province d’Aceh, longtemps rebelle.

Indonésie : les voies de la survie
RAILLON, François, - PARIS : BELIN, 2007, 223 P.
Fiche signalétique, bibliographie, 11 cartes.
L’Indonésie est le plus grand archipel du monde, un "Etat-monde", secoué par des crises politiques et financières, des conflits ethniques et religieux et des catastrophes naturelles. Désemparée, déchirée par la mondialisation, l’Indonésie cherche à ne pas se laisser prendre dans les rets du "conflit de civilisation". Pour arriver à "l’unité dans la diversité", elle cherche un compromis entre les diverses ethnies et religions. L’Indonésie "Vision 2030" est optimiste ; cela passe par une croissance économique et une croissance démographique modérées. Les réalistes pensent qu’il faut survivre en se réinventant en permanence.

Les Musulmans d’Asie du Sud-Est face au vertige de la radicalisation
DOVERT, Stéphane ; MADINIER, Rémy - PARIS : LES INDES SAVANTES, 2003/07, 145 P.
Carte, bibliographie, glossaire, index.
Point de confluence des civilisations indienne et chinoise, terre de colonisation occidentale, l’Asie du Sud-Est est un carrefour de religions. Région périphérique du monde musulman, elle réunit, avec 250 millions de fidèles, près du cinquième des musulmans de la planète. Amplement majoritaire en Indonésie, en Malaisie et à Brunei, elle compte des minorités actives en Birmanie, Thaïlande, Cambodge, Singapour, Philippines, Timor oriental. Historiquement, l’islam dans cette région était une religion d’ordre et de stabilité, plutôt conservatrice. Depuis quelques années, de nombreux mouvements se manifestent qui répondent à ce qu’on qualifie d’islam radical. Cet ouvrage est le fruit d’une enquête collective menée par différents journalistes.

Indonésie : un demi-siècle de construction nationale
CAYRAC-BLANCHARD, Françoise ; DOVERT, Stéphane DURAND, Frédéric - PARIS : L’HARMATTAN, 2000, 352 P.
Bibliographie, cartes, tableaux.
Les différentes contributions de cet ouvrage offrent un panorama du plus vaste archipel du monde. Une première partie intitulée "Espaces et territoires" situe l’Indonésie dans son rapport spatial avec la terre et la mer et s’inscrit dans une perspective historique en s’interrogeant sur l’expansionnisme indonésien et la place de l’archipel dans les "recompositions spatiales" de l’Asie du Sud-Est. Un article s’intéresse par ailleurs aux politiques foncières et à l’accès à la terre dans cette zone, sur la période 1945-1999. La deuxième partie de l’ouvrage étudie les "éléments idéologiques et fonctionnels qui caractérisent l’exercice du pouvoir en Indonésie". Enfin, la dernière partie intègre à l’approche politique une réflexion sur les transformations culturelles avec la place de l’islam, la diffusion des concepts occidentaux autour de l’idée de démocratie et l’importance des langues régionales.

L’Indonésie
AARSSE, Robert - PARIS : KARTHALA, 1993/05, 182 P.
Bibliographie et quelques mots d’indonésien.
L’Indonésie a accueilli par vagues successives les civilisations, les religions et les hommes qui l’ont façonnée. Ainsi au substrat animiste, dit nusantarien, se sont ajoutés dès le IIIème siècle, le bouddhisme et l’hindouisme qui ont laissé des marques profondes, à Java et à Bali notamment. Plus tard, l’islam s’impose en douceur pour devenir, de nos jours, la religion dominante. Au XIXème siècle, les Hollandais établissent un système d’exploitation coloniale très dur qui contribue, par la résistance nationaliste qu’il suscite, à forger l’identité indonésienne. En 1945, l’Indonésie obtient son indépendance avec le président Sukarno qui l’introduit vraiment dans l’ère moderne. Pourtant, malgré ses richesses, la nouvelle nation doit affronter de graves problèmes : surpopulation, pauvreté, érosion des terres et déforestation.

Le carrefour javanais : Essais d’histoire globale
LOMBARD, Denys - PARIS : ECOLE DES HAUTES ETUDES EN SCIENCES SOCIALES (EHESS),
VOL. I. : Les limites de l’occidentalisation, 1990, 263 P. Photos, cartes.
Histoire de la colonisation de l’île de Java (Indonésie) par les Occidentaux et la résistance culturelle et politique des Javanais à partir de sources hollandaises et indonésiennes du XVIIème siècle.
VOL. 2. : Les réseaux asiatiques, 1990, 422 P. Photos, cartes, graphiques.
Etude des milieux urbains et commerçants de Java, marqués par l’islam et l’influence chinoise. L’île est un carrefour où Indiens, Chinois, Islam et Occident sont présents par les colonisations, le commerce, les cultures, etc.]
VOL. 3. : L’héritage des royaumes concentriques, 1990, 337 P.
Le poids des Etats qui se sont succédé à Java au travers de sources épigraphiques ou littéraires.

Articles

Menaces sur l’islam à l’Indonésienne
BULARD, Martine ; BEYER, Marie - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, 2017/08, N° 761, P. 12-13.
Fière de son image de tolérance, l’Indonésie doit affronter un double péril : la corruption qui a fait tomber le président du Parlement et la montée de l’intégrisme. Longtemps ignoré, l’islam rigoriste, importé principalement d’Arabie saoudite, fait des ravages.

Luttes syndicales en Asie
In : ALTERNATIVES SUD, 4e trimestre 2014 (01/12/2014), VOL. 21-2014/4, P. 97-156
Ce chapitre comprend 8 articles sur la Birmanie, le Cambodge, la Chine, l’Inde, l’Indonésie, le Népal, laThaïlande et le Vietnam.
Bibliographies.
Dans l’ensemble, le tableau du syndicalisme asiatique n’est guère brillant. En Indonésie, le mouvement ouvrier est plus dynamique. Des conquêtes significatives ont été réalisées en matière de salaires et de couverture sociale. Cependant, ces succès ne concernent pas tous les secteurs parce que l’économie informelle reste prédominante.

Indonésie : hauts et bas des luttes pour la terre
BACHRIADI, Dianto - In : ALTERNATIVES SUD, 4e trimestre 2013 (01/12/2013), VOL. 20-2013/4, P. 189-198
En Indonésie, les mouvements ruraux ont survécu à la répression politique, et la problématique agraire est restée centrale. Des terres confisquées ont été récupérées grâce à une stratégie efficace d’occupation. Il s’agit surtout de luttes locales et, ce manque d’unité à l’échelle nationale, affaiblit l’action. Actuellement, les mouvements paysans cherchent un second souffle.

Indonésie : forces de gauche fragmentées, mais idées influentes
ASPINALL, Edward - In : ALTERNATIVES SUD, 4e trimestre 2012 (01/12/2012), VOL. 19, N° 4, P. 29-48
Fait partie du dossier "Etat des résistances au Sud : Asie" et du sous-dossier "Asie du Sud-Est".
En dépit de l’existence d’une société civile diversifiée, la période post-Suharto n’a pas accouché d’un grand mouvement de gauche coordonné. En cause, des tendances centrifuges, la prédominance d’une logique de création d’ONG plutôt que des organisations spécifiquement politiques critiquant le régime et, enfin, la structuration clientéliste du système politique indonésien. Pour autant, la popularité des idées progressistes associée à la compétition électorale pour le vote populaire s’est traduite par des avancées sociales non négligeables.

Indonésie : l’énigme d’une démocratie émergente
RAILLON, François - In : QUESTIONS INTERNATIONALES, 01/11/2010 (01/11/2010), N° 46, P. 103-111
Carte, encadré.

En Indonésie, musulmans contre islamistes
KRISTIANASEN, Wendy - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, 01/11/2010 (01/11/2010), N° 680, P. 16-17
Carte, notes infrapaginales.
L’Indonésie est une démocratie qui se cherche. La multiplicité des ethnies et des cultures, les variantes dans l’islam, religion majoritaire, avec des poussées intégristes, voire terroristes, font de ce pays une mosaïque bien difficile à cerner et à gouverner.

Vers la disparition des peuples papous en Indonésie ?
PATAUD CELERIER, Philippe - In : LE MONDE DIPLOMATIQUE, 01/02/2010 (01/02/2010), N° 671, P. 22
Carte, notes infrapaginales.
L’Indonésie semble avoir définitivement tourné la page de la dictature. Le président Susilo Bambang Yudhoyono a été réélu brillamment en juin 2009. Mais sa politique comporte une grave plage d’ombre : le traitement qu’il fait subir aux minorités reste marqué par les anciennes pratiques, particulièrement en Papouasie : division des populations, morcellement du territoire, pillage car les richesses du pays attisent bien des convoitises. L’armée, mal payée, apparaît comme le plus grand prédateur. Le gouvernement n’ouvre pas la région à la presse internationale, ni aux ONG, ni aux défenseurs des droits humains.

Indonésie : dix ans pour une démocratisation réussie
ALLÈS, Delphine - In : ALTERNATIVES INTERNATIONALES, juin 2009 (01/06/2009), N°43, P. 20-24
Carte, encarts sur des personnalités.
Après les élections législatives, en avril 2009, l’Indonésie élit le 8 juillet son troisième président depuis la chute de Suharto (1998). Alors que, sous Suharto, il n’y avait que 3 partis autorisés, il en existe maintenant 148. Mais l’indépendance de Timor et l’autonomie d’Aceh réveillent les revendications régionales.

Indonésie : mouvements sociaux fragmentés, sous la coupe de l’Etat
ADITJONDRO, George Junus - In : ALTERNATIVES SUD, 4e trimestre 2007 (01/12/2007), VOL. 14, N° 4, P. 189-194
Fait partie du numéro "Etat des résistances dans le Sud - 2008". Bibliographie.
Les mouvements sociaux de l’archipel indonésien sont animés par des militants issus des classes moyennes. Ils tentent de contrebalancer le rôle dominant de l’Etat et des grandes entreprises privées dans l’orientation des politiques de développement. Mais l’absence de synergies entre les mouvements autour d’un objectif commun et le climat concurrentiel qui règne entre eux ont accentué leur fragmentation et leur dépendance envers l’Etat.

D’un nationalisme à l’autre : la naissance de la République démocratique de Timor Leste face à l’émergence de l’Indonésie
REDON, Marie - In : MATERIAUX POUR L’HISTOIRE DE NOTRE TEMPS, 2007/4 (01/10/2007), N° 88, P. 60-68
Cet article décrit la confrontation du nationalisme indonésien à l’époque de Suharto avec le peuple du Timor oriental et la construction d’une identité nationale timoraise en réaction à l’occupation violente et aux tentatives d’assimilation du régime de Suharto. Le texte s’interroge sur l’indépendance du Timor Leste qui émerge à l’heure de la mondialisation qui a, semble t’il, pour corollaire "une logique accrue de compartimentage des peuples et des territoires".

Descentes armées dans les temples protestants
In : COURRIER INTERNATIONAL, du 21 au 27 septembre 2005 (21/09/2005), N°777, P. 30
Article tiré de "Tempo" (Jakarta).
L’auteur traite des expéditions violentes menées par des mouvements islamistes radicaux contre des lieux de culte chrétiens. Il existe en effet des milices dont le but est de repérer les lieux de culte non islamiques et de les attaquer dans le but d’intimider les pratiquants (de les convertir, selon les miliciens).

Le massacre des communistes
BERTRAND, Romain - In : ALTERNATIVES INTERNATIONALES, septembre 2005 (01/09/2005), N°27, P. 40-41
Carte.
Dans les années 1950, le PKI (Parti communiste indonésien) était le premier parti communiste du monde non soviétique. En 1965, le régime militaire, sous la houlette du lieutenant-colonel Suharto, a massacré entre 600.000 à 1.200.000 personnes. Cet article revient sur cette période historique mais montre aussi que la peur de la renaissance du parti communiste, écarté lors du retour au multipartisme en 1999, sert d’alibi à la militarisation de la société. La réconciliation n’a pas eu lieu entre bourreaux et victimes, qui cohabitent dans une fausse amnésie.

La paix au bout de la reconstruction ?
MENS, Yann - In : ALTERNATIVES INTERNATIONALES, février 2005 (01/02/2005), N°21, P. 6-10
Deux articles complémentaires : "Tous frères dans le malheur" et "Des promesses à la réalité". Cartes, photos.
En Indonésie comme au Sri Lanka, le surcroît de misère engendré par le tsunami ranime les antagonismes politiques, en particulier les mouvements sécessionnistes, en même temps qu’il a suscité une vague de solidarité. L’unité de l’Indonésie est fragile ; elle n’a pas de bases historiques et souffre du non-respect des trois confessions présentes (islam, hindouisme, christianisme) mais aussi de l’impunité. Elle ne peut pas résister à l’inégalité dans la reconstruction, en particulier dans l’Aceh. Au Sri Lanka, la situation faite aux Tamouls est comparable.

Indonésie : la machine à fabriquer des terroristes
BERTRAND, Romain - In : ALTERNATIVES INTERNATIONALES, septembre 2003 (01/09/2003), N°10, P. 24-25
Les attentats de Bali et Djakarta nous rappellent un terrorisme asiatique qui intéresse Washington et l’Occident, autant que le Proche-Orient. Le fondamentalisme musulman y prend sa part d’opposition à la modernité occidentale. Mais les choses ne sont pas simples. Il existe une surenchère entre fondamentalistes et fanatiques, plus une récupération des courants populistes, justifiée par la misère.

L’Indonésie et la Papouasie occidentale (ex-Irian Jaya)
TEBAY, NelesKebadabi - In : EGLISES D’ASIE (EDA), janvier 2002 (01/01/2002), N° 351, 35 P. Numéro hors-série.
A l’extrémité orientale de l’Indonésie, la Papouasie occidentale constitue un vaste territoire hostile et montagneux et peuplé de quelques centaines de milliers d’habitants. Depuis mai 1963, date à laquelle la communauté internationale a autorisé le rattachement de la partie occidentale de l’île de Nouvelle Guinée à l’Indonésie, la situation dans le territoire est restée tendue. En dépit d’une forte présence militaire et de campagnes d’arrestations massives, les autorités indonésiennes ne semblent pas parvenir à faire accepter leur modèle politique, économique, culturel et religieux. Face à elles, la société papoue s’est développée et structurée, refusant un état de marginalisation économique et de sujétion politique.

L’Indonésie face à ses défis
In : DEMAIN LE MONDE, novembre 2000 (01/11/2000), N° 48, P. 13-25
Dossier comprenant :
* 13 667 îles, autant d’Indonésie ?
* Procès Suharto, un acte manqué ?
* Menace sur la plus grande forêt d’Asie
* Timor Oriental, l’An 1
* La poudrière moluquoise
* Papous d’Indonésie : vers un nouveau Timor oriental ?

Vidéo

Interculturalité
MURAT, Anne ; PUIG, Clément - PARIS : COMITE CATHOLIQUE CONTRE LA FAIM ET POUR LE DEVELOPPEMENT (CCFD) TERRE SOLIDAIRE, 2013, 1 DVD, 29 mn.
Vidéo composée de 2 séquences :
1. L’interculturalité en Indonésie (20 mn.)
2. L’interculturalité en Bretagne et Pays de la Loire (9 mn.).
La devise de l’Indonésie "l’Unité dans la diversité" traduit une grande diversité culturelle, ethnique et religieuse mais aussi la nécessité de préserver les identités culturelles des différentes ethnies. Les associations locales, partenaires du CCFD-Terre Solidaire, s’attachent à promouvoir le dialogue interreligieux comme solution à la montée des extrémismes et à développer le micro-crédit et l’entraide communautaire comme moteur de la transformation sociale.
2. Dans le Finistère, des associations proposent des ateliers et des conférences promouvant le dialogue interreligieux, pour corriger la vision erronée de l’islam. Par ailleurs, les lycéens bretons font vivre la culture et la langue bretonnes.

Articles en ligne

L’Indonésie, ce géant invisible au cœur de l’Asean
Virginie Vial In : The Conversation , 2017/10
https://theconversation.com/lindonesie-ce-geant-invisible-au-coeur-de-lasean-84545

La transition démocratique indonésienne : enjeux géopolitiques et risques sécuritaires
Gabriel Facal In : Areion24.news, 2017/03/02
https://www.areion24.news/2017/03/02/transition-democratique-indonesienne-enjeux-geopolitiques-risques-securitaires/

Indonésie : Election présidentielle
DE JONG, Alex ; ZELY, Ariane - In : INPRECOR, août-septembre 2014 (01/08/2014), N°607-608, P. 49-51
L’élection présidentielle indonésienne du 9 juillet 2014, la quatrième depuis la chute de Suharto en 1998, a vu l’élection de JokoWidodo dit "Jokowi", un technocrate libéral. Les résultats montrent la faiblesse de la gauche dans ce pays où les syndicats sont divisés et soulignent le maintien de l’héritage de la dictature de Suharto.
http://ks3260355.kimsufi.com/inprecor/~154005898f541021a08aa2f2~/article-inprecor?id=1679

L’islam politique en Indonésie avant les élections de 2014 : la chute annoncée
FEILLARD Andrée- In:Archipel, volume 86, 2013, P. 235-261
http://www.persee.fr/doc/arch_0044-8613_2013_num_86_1_4442

L’épineuse question sociale ou les limites de la Reformasi  
MADINIERRémy-In:Archipel, volume 83, 2012, P. 173-188 http://www.persee.fr/doc/arch_0044-8613_2012_num_83_1_4344

Indonésie 2007 : la république du rêve
RAILLON François-In : ARCHIPEL, volume 75, 2008, P. 231-246 http://www.persee.fr/doc/arch_0044-8613_2008_num_75_1_4088

Indonésie 2006 : Le pays des catastrophes
RAILLON François- In : ARCHIPEL, volume 73, 2007, P. 229-244 http://www.persee.fr/doc/arch_0044-8613_2007_num_73_1_3881

De la reformasi à la restauration ? Quand le passé sert à relire le présent
RAILLON François -In:Archipel, volume 64, 2002, P. 59-80
http://www.persee.fr/doc/arch_0044-8613_2002_num_64_1_3724

Nouveautés

Ressources documentaires

Accéder à toute la documentation

Formations

Toutes les formations

Campagnes

Toutes les campagnes

À lire sur les sites des membres

Tous les articles

Agenda

Tout l'agenda