Agronomie biologique

L’agronomie biologique s’inscrit dans la continuité de l’agronomie classique du 19ème siècle qui poursuivait une augmentation de la productivité de l’agriculture sans faire appel à la chimie de synthèse. Ses principes essentiels sont : une bonne connaissance du sol, une gestion optimale de la matière organique (déchets végétaux et animaux avec ou sans compostage), la recherche de complémentarités entre les cultures (rotations associant des légumineuses, association des cultures et de l’élevage), un génie agropaysager (taille des parcelles, disposition des haies) favorable à la protection des cultures, une sélection de plantes et d’animaux qui maintienne une diversité assurant une meilleure résistance aux aléas (maladie, sécheresse), un travail superficiel du sol pour en préserver la structure.

Nouveautés

Formations

Ressources documentaires

Campagnes

À lire sur les sites des membres

Agenda

Tout l'agenda