Accueil > S’informer > Glossaire > Agriculture industrielle

Agriculture industrielle

L’agriculture industrielle regroupe l’ensemble des théories et pratiques qui visent à maximiser la production par travailleur et par hectare de l’agriculture en appliquant les principes de production développés par l’industrie. Ces principes comprennent i) les économies d’échelle par l’agrandissement, ii) la spécialisation des exploitations allant jusqu’à la monoproduction, iii) la réduction du nombre d’actifs par la motorisation notamment l’adoption de tracteurs de puissance croissante iv) la standardisation des plantes et des animaux, v) l’intégration dans une filière de production. Le haut niveau de productivité et la réduction des aléas (maladies, sécheresse) sont obtenus par un niveau élevé d’intrants : fuel, engrais, irrigation, pesticides. La productivité de l’agriculture industrielle est largement exogène car dépendante de facteurs importés. On parle parfois de « forçage ». Le modèle extrême est l’agriculture hors-sol : élevage industriel, production sous serre. Les effets induits sur l’environnement et la dépendance à l’énergie fossile conduisent à une contestation de l’agriculture industrielle dans la perspective de sociétés durables.