Les droits de l’homme

Agir pour les droits de l’homme

, par Forum Réfugiés-Cosi

Défendre et promouvoir les Droits de l’homme

Défendre les droits de l’homme, c’est défendre un ensemble de droits et de libertés considérés comme fondamentaux, et reconnus par la quasi-totalité des Etats de la planète. Les droits civils et politiques (droit à la vie, de ne pas être torturé ou détenu arbitrairement, droit au respect de la vie privée et familiale, liberté de conscience, liberté d’expression d’association) ; les droits économiques sociaux et culturels (droit au travail, à la sécurité sociale, à un revenu suffisant, droit à l’éducation) et les droits dits de 3ème génération, (droit au développement, à un environnement sain). Même si ces distinctions formelles ne doivent pas faire oublier que "tous les droits de l’homme sont universels, indissociables, interdépendants et intimement liés".

Que faire ?

Les faire connaître : Informer, (via des associations, des centres d’information, des sites Internet). Eduquer, à l’école, au centre social etc . Des outils proposent des activités pratiques.
Dénoncer les violations : De nombreuses organisations (Amnesty International, FIDH, Human Rights Watch) enquêtent, publient des rapports et mènent des campagnes de pression. Les victimes peuvent saisir les tribunaux compétents et, sous certaines réserves, des organes internationaux (ex : la Cour européenne des droits de l’homme).
Aider les victimes : L’aide peut être juridique, matérielle, morale, psychologique. Des conseils appropriés peuvent permettre d’obtenir réparation ou de condamner les auteurs. Vous pouvez, si vous êtes formé ou, une fois formé, assurer des permanences juridiques au sein d’associations.
Plaider pour de nouveaux droits : De nombreuses campagnes visent à faire changer les lois, les faire appliquer ou en susciter de nouvelles. Ces campagnes nécessitent une forte mobilisation. Vous pouvez participer à leur organisation, prendre part aux manifestations, signer les pétitions.
Apporter son soutien aux associations en devenant adhérents ou donateurs.

On peut axer son action selon ses connaissances, ses intérêts ou sa sensibilité sur des droits ou des catégories de personnes spécifiques :
Les droits économiques et sociaux : Plus d’un milliard de personnes vivent dans des conditions de pauvreté extrême. Cela justifie la nécessité d’une protection spécifique des droits tels que le droit au travail, au logement, à la santé, à l’alimentation .
Les droits des enfants : En raison de leur vulnérabilité, ils méritent une protection particulière. La Convention internationale des droits de l’enfant précise un ensemble de droits les concernant.
Les droits des femmes : L’inégalité homme/femme existe dans presque toutes les sociétés. Aujour-d’hui encore, au Nord comme au Sud, elles sont confrontées aux discriminations et à la violence.
Les droits des étrangers Les guerres, les mauvaises conditions de vie engendrent des flux migratoires importants. Comment les migrants sont-ils accueillis ? leurs droits sont-ils garantis dans les pays entrants ? Comment lutter contre les discriminations auxquelles ils sont confrontés ?
Les droits des personnes détenues : Nul ne devrait être soumis à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants. Pourtant le respect de ces droits fait encore défaut, et les régimes démocratiques n’ont pas tous renoncé à la torture voire à la peine de mort.

Exemples de campagnes

Des Ponts, pas des murs
Les 15 et 16 octobre, le Conseil européen s’est réuni à Bruxelles pour adopter un « pacte européen sur l’immigration et l’asile ». Par ailleurs, après une première réunion à Rabat en 2006, la deuxième conférence interministérielle euro-africaine en matière de migration et développement se déroulera à Paris en novembre.
La France entend proposer à ses homologues européens l’adoption d’accords de « gestion concertée des flux migratoires et de co-développement » comme modèle de négociation par lesquels d’une part, elle fait la promotion d’une immigration choisie, d’autre part, elle demande aux pays du Sud de réadmettre leurs ressortissants et ceux des pays tiers ayant transité sur leur territoire.
Préoccupés par le caractère essentiellement sécuritaire du traitement des flux migratoires, entraînant des milliers de morts, et par les choix économiques mis en oeuvre qui maintiennent le continent africain en marge du développement, les organisations signataires ont fait appel à la mobilisation pour faire entendre la voix des sociétés civiles européennes et africaines.
www.despontspasdesmurs.org

Pour le retrait de la réforme ministérielle qui modifie les conditions d’intervention de la société civile dans les centres de rétention administrative
www.placeauxdroits.net...

Amnesty International : campagnes (informations, pétitions)
Amnesty organise ou relaie des campagnes d’information auprès du grand public pour la promotion des droits de l’homme et se mobilise. Elle a une action de plaidoyer auprès des institutions pour le respect et l’application de ces droits.
www.amnesty.org/fr/campaigns

Reporters Sans Frontières
Liberté de la presse et liberté d’expression (campagnes, classement mondial
www.rsf.org