AG de juin 2020

En raison des directives gouvernementales pour la tenue des Assemblées générales, suite aux ordonnances prises en application de la loi d’urgence covid-19, la décision initiale du CA de ritimo d’organiser un vote par correspondance des résolutions ne peut pas être mise en œuvre.
Vu ce contexte, le CA de ritimo a décidé d’organiser une Assemblée générale par audio-visio conférence. Cette AG se déroulera le mardi 30 juin 2020 à 11h00 (fin 13h00 au plus tard)
Merci d’en prendre note !

Elle utilisera la plateforme Big Blue Button. Vous serez informé·es en temps utile des modalités de connexion et un accompagnement pour prendre la plateforme en main sera organisé avant et pendant la séance.

L’ordre du jour de cette AG sera réduit au strict nécessaire pour permettre la continuité des activités de ritimo : approbation du rapport d’activités et des comptes 2019, renouvellement du CA et des commissions.
L’ordre du jour complet, le bulletin d’inscription et les documents de préparation vous seront communiqués rapidement.
Les directives ministérielles rendent difficile l’organisation d’un vote à bulletin secret avec l’outil de visio-conférence choisi. Vu que le vote à main levé est notre fonctionnement habituel en AG, ceci ne pose pas de difficulté a priori.
Néanmoins, si une association membre en exprime explicitement le souhait par courriel sur la liste interne_membres@ritimo.org avant le vendredi 19 juin midi, un système de vote à bulletin secret pourra être organisé à l’aide d’un dispositif additionnel.

Nous vous rappelons également que :

  • L’AG suivante est planifiée à Paris du 22 au 24 janvier 2021.
    La ratification par l’AG de l’adhésion de nouveaux membres est reportée à cette AG de janvier 2021, pour leur permettre de se présenter et d’échanger avec les membres.
  • Le chantier sur les adhésions individuelles sera conduit selon un calendrier propre, avec une AG extraordinaire pour des modifications statutaires dont la date est à déterminer.
  • Le CA souhaite inciter à la tenue de réunions physiques d’août à novembre - sous réserve d’autorisation gouvernementale - pour faire avancer les dossiers thématiques (réunions des commissions) ou pour favoriser l’interconnaissance et l’échange d’infos et d’expériences entre les membres (rencontres par grandes régions).

Pour organiser ces dernières, c’est le modèle du DARAM qui serait transposé :
 pas d’obligation
 initiative de plusieurs membres,
 accord préalable du CA sur le montant / pourcentage de prise en charge des frais
 demande d’un compte rendu mutualisé pour tout le réseau.