Accueil > Navette en ligne > Les représentations et partenariats > Vue d’ensemble sur le FSM de Tunis

Vue d’ensemble sur le FSM de Tunis

Le soir de l’attentat au musée du Bardo, le comité d’organisation du Forum Social Mondial de Tunis annonçait qu’il maintenait la manifestation. Le lendemain, toutes les délégations, dont celle animée par le CRID, faisaient savoir qu’elles participeraient à cette édition. La totale liberté laissée à celles et ceux qui ne se sentaient pas de participer a entraîné quelques défections de dernière minute, mais, au final, le FSM 2015 s’est tenu et bien tenu : 50 000 participants, 5 000 organisations de 121 pays pour 1200 activités. Si le bilan est moins volumineux qu’en 2013, il reste impressionnant au vu du contexte. De tous les questionnements que la situation générait, la réponse donnée par le mouvement altermondialiste a été la solidarité avec les mouvements de la société civile tunisienne. Le message a été très bien reçu par nos hôtes : de Messaoud Ramdani (FDTES) à la soirée d’ouverture du CRID pour qui on minore trop le rôle du FSM dans le processus de démocratisation de la Tunisie, en passant par Mouhiedine Cherbib, devant le Conseil international du FSM, pour qui la réponse immédiate des délégations a permis le maintien de la manifestation, jusqu’à Kamel Jendoubi, militant des droits de l’homme et nouveau ministre des Relations avec les institutions constitutionnelles et la société civile, qui a remercié les militants français de cette marque de confiance dans le peuple tunisien, lors de la réception à la résidence de l’ambassade de France.
Le prochain FSM aura lieu à Montréal en août 2016.

Infos complémentaires

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous