Accueil > S’informer > Articles et traductions > Violations des droits de l’Homme (...)

Violations des droits de l’Homme dans la zone Ouest de Rio de Janeiro

Le cas du groupe sidérurgique ThyssenKrupp : impacts socio-environnementaux et résistances populaires

, par BORBA Miguel

La zone ouest de la ville de Rio de Janeiro est un des endroits du monde où les plus grands conflits socio-environnementaux se jouent actuellement. La région dépourvue de services publiques, a été considéré comme une zone d’expansion économique par divers groupes d’entreprises, à travers un large éventail d’activités économiques en expansion. L’exemple de la compagnie sidérurgique ThyssenKrupp apparaît comme emblématique de cette division internationale inégale du travail, ainsi que des coûts sociaux et environnementaux qu’elle implique. Cet article vise à présenter le « cas » du ThyssenKrupp et de leurs impacts sur la population de Santa Cruz et les pêcheurs de la baie de Sepetiba (à 60km de Rio). Loin d’être un cas isolé, cet affaire est révélateur du modèle actuel de l’accumulation et de la dépossession capitaliste, qui exploite la main-d’œuvre et les ressources naturelles en tout impunité pour la seule recherche de profit. Cet article analyse ce cas à travers cinq approches : juridique ; économique et politique ; santé et environnement ainsi que sur les résistances populaires. Il propose également un scénario pour l’avenir et les réponses possibles à cette situation actuelle.

Consultez l’intégralité de l’article original en portugais sur PACS

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous