Accueil > S’informer > Dossiers > Commerce équitable : quelle réponse aux défis sociaux et environnementaux (...) > Un système d’alerte sur les dysfonctionnem

Dossier Commerce équitable : quelle réponse aux défis sociaux et environnementaux ?

Un système d’alerte sur les dysfonctionnements économiques et politiques

, par CDTM de Paris

Etape par étape, le mouvement du commerce équitable agrandit son champ d’action. Depuis quelques années, en lien avec de nombreux mouvements citoyens, il se place en observateur du comportement sociétal et environnemental des entreprises. La course aux délocalisations, à la sous-traitance informelle permet toutes formes d’abus et une absence juridique de responsabilité. De temps en temps, des drames sont relayés par la presse, tel l’incendie de l’usine de textile du Rana Plaza au Bangladesh, en 2013, qui a fait plus d’un millier de morts, chez les ouvrières et ouvriers. Dans les décombres, on a retrouvé des vêtements destinés à de grandes marques ce qui a mis au grand jour les pratiques des entreprises occidentales qui sous-traitent la confection à moindre coût et sans aucune vérification des conditions de travail, de salaire et de respect des règles de l’Organisation internationale du travail . L’opinion publique s’en est émue ce qui a provoqué une vaste prise de conscience. Le Collectif de l’Ethique sur l’Etiquette – au niveau international Clean Clothes Campaign – sur de solides expertises et porté par le « buzz » occasionné par ce drame, a lancé une campagne de plaidoyer qui a eu un certain impact. Même s’il reste beaucoup de pratiques inacceptables, des entreprises ont été amenées à revoir progressivement leurs pratiques pour garder leur notoriété. Une législation - au niveau européen et français - sur le devoir de vigilance des multinationales pour l’ensemble de leurs fournisseurs a été ébauchée. Mais, pour le moment, cette législation reste en attente et risque d’être bien en deçà des enjeux, à force de modifications et d’allègements prônés par les députés et sénateurs.

Au cours de ces toutes dernières années, d’autres plaidoyers ont pointé et expliqué des dysfonctionnements scandaleux : la filière du jus d’orange en provenance du Brésil ; les pratiques industrielles des équipementiers du sport ; le rôle inéquitable de la grande distribution et les répercussions engendrées par cette situation…

JPEG - 69.3 ko
Fairpride organisée à Paris, mai 2011. Photo Jacky Prudhomme cc by nc

Le mouvement équitable s’est aussi fait l’écho des impacts sur la société civile - la souveraineté alimentaire en particulier - des accords économiques internationaux que l’Union européenne est en train de négocier avec les Etats-Unis (TAFTA) et avec les pays africains. Afin de suivre tous ces dossiers, le Fairtrade Advocacy Office basé à Bruxelles est en contact constant avec les dirigeants des différentes commissions et les parlementaires de l’Union européenne.

Le commerce équitable est reconnu, au niveau des instances nationales et internationales, comme un levier de lutte contre la pauvreté, un outil de développement durable, une réponse pertinente aux défis de la planète…
Mais force est de constater que les impulsions politiques et les accords économiques internationaux sont bien souvent en contradiction avec la mise en place d’un système commercial mondial équitable.

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous