Accueil > S’informer > Articles et traductions > Stop aux violations des droits (...)

Stop aux violations des droits humains par les transnationales extractives !

Appel de personnalités et organisations de la société civile

, par CADTM

Cet appel est lancé pour mettre fin aux violations des droits humains et environnementaux par les industries extractives transnationales. Initié par les communautés indigènes et paysannes affectées par les opérations pétrolières par Chevron Texaco en Amazonie équatorienne, l’appel s’appuie notamment sur le cas Chevron, connu comme le « Tchernobyl de l’Amazonie ».

Le 27 mai 2015, Humberto Piaguaije, représentant des communautés indigènes et paysannes de l’UDAPT (Union des victimes de Texaco-Chevron) en Amazonie équatorienne a remis cet appel aux actionnaires lors leur Assemblée générale aux Etats Unis. Dans ce cadre, il s’adresse tout particulièrement aux investisseurs leur demandant d’exiger la transparence dans les activités des corporations transnationales et de s’opposer aux violations des droits humains et de l’environnement commises par ces compagnies qu’ils financent. Ne pas le faire revient à être complices...

Lire l’appel sur le site du CADTM

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous