Accueil > S’informer > Dossiers > Luttes des femmes > Ressources documentaires sur les (...)

Dossier Luttes des femmes

Ressources documentaires sur les luttes des femmes

, par BIOFORCE

Généralités

L’égalité femmes/hommes : un combat ici et là-bas
COMITE CATHOLIQUE CONTRE LA FAIM ET POUR LE DEVELOPPEMENT (CCFD) - BESANÇON : CCFD TERRE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE ET FRANCHE COMTÉ, 2016/03, 35 P.
L’actualité sur l’égalité en dit long sur une société. Par conséquent, les études de l’accès à l’éducation des femmes, à l’égalité professionnelle ainsi que la situation des femmes par rapport au syndicalisme, au micro-crédit et sociétés coopératives sont des facteurs essentiels dans les indices de développement. Cette brochure aborde l’impact de l’éducation et le rôle de l’éducation populaire, la sexualisation des filières et des métiers, le droit et le rapport au travail et la voie vers l’égalité. En s’appuyant sur des exemples du monde entier, la vision globale de la condition de la femme dans le monde nous est donnée.

Femmes, printemps arabes et revendications citoyennes
GILLOT, Gaëlle MARTINEZ, Andrea - MARSEILLE : INSTITUT DE RECHERCHE POUR LE DEVELOPPEMENT (IRD), 2016, 255 P.
Lors des "printemps arabes", la présence massive des femmes dans les manifestations a été remarquée. Cet ouvrage propose une analyse pluridisciplinaire et critique des nouvelles formes de revendications portées par des féministes laïques ou islamiques ainsi que des femmes qui ne se revendiquent pas féministes dans le monde arabo-musulman. Leur volonté d’accès à la citoyenneté s’expriment de plus en plus et se retrouve dans les textes des chercheuses ou des militantes qui sont réunis ici : accès à l’espace urbain, à la santé, au travail, pouvoir de décision, etc. Si elles revendiquent une égalité des droits avec les hommes qui passe par le cadre juridique, elles dénoncent également les formes de violences dont elles sont victimes.

Mouvement de femmes en Amérique latine
KOROL, Claudia CISNE, Mirla - In : ALTERNATIVES SUD, 01/12/2015, VOL. 22-2015/4, P. 173-244
En Amérique latine, le féminisme a une coloration politique marquée. Les collectifs de femmes sont présents dans les partis politiques ou les syndicats. Les féministes ont participé à la lutte contre les dictatures au Chili, au Brésil ou en Argentine. Dans tous les pays du sous-continent, les mouvements de femmes doivent se battre contre le machisme, les violences sexuelles et le sexisme dans le travail. Il existe des organisations féministes indiennes qui revendiquent le droit à leurs cultures anciennes. Au Brésil, au Mexique, au Nicaragua, elles doivent défendre leurs territoires contre les progrès de l’extractivisme. Leurs revendications de justice et d’égalité engendrent des confrontations parfois violentes avec les autorités politiques ou religieuses attachées à la tradition des femmes soumises au pouvoir masculin.

Du Maghreb au Moyen-Orient, les luttes des femmes pour leurs droits
CIIP - GRENOBLE : CENTRE D’INFORMATION INTER PEUPLES (CIIP), 2014/08, 58 P.
Dans les actuels pays du Maghreb et du Moyen-Orient, la persistance des structures socio-économiques précapitalistes, les traditions millénaires de domination masculine, entretenues par certaines lectures rigoristes de l’Islam et finalement, la domination coloniale ont retardé le déclenchement du mouvement de libération des femmes. Les articles de ce dossier tracent schématiquement les parcours des luttes des femmes pour la liberté et l’égalité au cours des soixante dernières années.

Malala pour le droit des filles à l’éducation
FRIER, Raphaële FRONTY, Aurélia - VOISINS LE BRETONNEUX : RUE DU MONDE, 2015, 45 P.
Malala Yousafzai est pakistanaise et musulmane. Depuis l’âge de onze ans, elle dénonce les intégristes musulmans qui considèrent que l’école, ce n’est pas pour les filles. Pour tenter de la faire taire, ils ont même tiré sur elle. Par bonheur, Malala est toujours debout. Aujourd’hui récompensée par le prix Nobel de la paix, elle poursuit son combat avec plus de force encore afin que tous les enfants aient le droit d’aller à l’école, qu’ils soient fille ou garçon, pauvre ou riche. (Résumé de l’éditeur).

Dignité des femmes : éradiquer les violences
COMITE CATHOLIQUE CONTRE LA FAIM ET POUR LE DEVELOPPEMENT (CCFD) - BESANÇON : CCFD TERRE SOLIDAIRE EN BOURGOGNE ET FRANCHE COMTÉ, 2013/11, 31 P.
Qui sont les femmes pionnières, actrices de changement ? Quelles sont les dates importantes pour la lutte contre les violences faites aux femmes ? Quelles sont les causes de la violence ? Quelles sont les conséquences sur la dignité des femmes et des communautés ? Comment agir pour éradiquer les violences ? Telles sont les questions auxquelles cet ouvrage tente de répondre, il donne un cadre et des outils pour travailler la problématique pour sensibiliser au plus grand nombre.

Le féminisme pour changer la société
FONDATION COPERNIC- PARIS : SYLLEPSE, 2013, 106 P.
En s’appuyant sur la conviction que le féminisme a vocation à contribuer au changement en profondeur de la société, par sa critique radicale non seulement de la domination masculine mais de toutes les formes d’oppression, cet ouvrage collectif part de besoins concrets des femmes pour leur émancipation et pour l’égalité avec les hommes, et identifie les obstacles qui s’opposent à la satisfaction de ces besoins. Accès à l’emploi et à une rémunération suffisante, possibilité de s’investir dans la vie citoyenne et démocratique, temps pour vivre sont ici déclinés en partant d’un témoignage concret de femme et en terminant sur des propositions. Le dernier chapitre développe l’articulation entre luttes féministes et lutte anticapitalistes.

Féminismes islamiques
Zahra ALI - PARIS : FABRIQUE, 2012, 229 P.
Ce recueil d’articles et d’entretiens de chercheuses et militantes présente les différents courants du féminisme islamique, c’est-à-dire la contestation de la domination masculine dans un cadre musulman, qui remonte aux débuts de l’Islam. Distinguant les sources divines de leurs interprétations humaines, les féministes islamiques contemporaines peuvent se classer en trois courants. Les réformistes traditionnelles revendiquent une égalité spirituelle entre hommes et femmes mais en fonction de leurs particularité biologique, des rôles différents, des droits et devoirs non pas égaux mais équivalents. Cette conception est proche de celle des ulémas musulmans les plus réformistes. Les réformistes radicales remettent en question l’imprégnation patriarcale de la jurisprudence musulmane et revendiquent une égalité entre sujets de sexes masculins et féminins. Les réformistes libérales, les plus nombreuses, se revendiquent de l’islam sans reprendre une pratique orthodoxe. L’islam est appréhendé comme un ensemble de principes philosophiques et éthiques ne nécessitant pas une jurisprudence. Le féminisme islamique veut aussi décoloniser et "désessentialiser" le féminisme.
Le livre est composé de trois parties. La première propose trois articles qui ont conceptualisé et démocratisé le féminisme islamique. La deuxième partie rassemble des textes issus de plusieurs pays, dans des contextes différents. La troisième partie propose deux entretiens avec des féministes islamiques, l’une en France, l’autre en Syrie.

En avant les filles !
Sandrine MIRZA - PARIS : NATHAN, 2012, 93 P.
Ce documentaire raconte l’évolution de la condition féminine à travers les âges et fait le point sur la situation actuelle des femmes dans le monde. Pour cela, neuf chapitres constituent le corps de l’ouvrage : la naissance, l’éducation, le corps, l’apparence, le travail, le couple, la maternité, la politique et la vieillesse.

Au-delà du féminisme, les femmes
CHATEL, Véronique - PARIS : EDITIONS SCRINEO, 2006, 100 P.
Cet ouvrage s’intéresse à la situation des femmes et s’interroge sur la parité hommes-femmes aujourd’hui. Il propose une histoire des femmes avec ses moments clés et les personnalités qui ont marqué celle-ci. A partir des mouvements des femmes du XIXème aux années 1980, le droit des femmes a été reconnu par les pouvoirs publics. Mais l’auteur montre qu’avec les divergences idéologiques des dernières décennies, les dérives et les erreurs, les droits des femmes sont bafoués partout dans le monde et la France n’échappe pas à la situation générale.

Femmes libres : la résistance de 14 femmes dans le monde
CREMIEU, Aurine ; JULLIEN, Hélène - PARIS : LE CHERCHE MIDI, 2005, 187 P.
Le portrait de 14 femmes qui se sont battues pour leur liberté. Elles ont été de toutes les luttes, de la peine de mort aux mutilations génitales, des crimes d’honneur aux crimes de guerre. Des résistantes qui continuent encore aujourd’hui à lutter pour toutes les femmes du monde.

Une femme d’ici et d’ailleurs : "La liberté est mon pays"
M’RABET, Fadéla - LA TOUR D’AIGUES : EDITIONS DE L’AUBE, 2005/03, 143 P.
L’auteure est une féministe algérienne, mariée à un Français, et vivant sa double culture algérienne et française. Dans cet ouvrage elle va et vient à travers les souvenirs de ses études, de la guerre de libération, de sa famille (très large), de ses rencontres. Si elle s’enthousiasme pour les Maliennes, gaies et ouvertes malgré leur vie difficile, elle se fâche contre les jeunes femmes qui, en France, portent le "foulard", par mode, et qu’elle juge inconscientes.

La place des femmes : Les enjeux de l’identité et de l’égalité au regard des sciences sociales
EPHESIA - PARIS : LA DECOUVERTE, 1995, 740 P.
Cet ouvrage collectif, réunissant les contributions de plus de cent chercheurs de 18 pays différents et appartenant à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, est le fruit du Colloque international de recherche organisé à Paris en mars 1995 par la Mission française de coordination chargée de la préparation de la Conférence mondiale sur les femmes (Pékin septembre 1995). On trouvera dans ce livre un remarquable état des lieux des recherches actuelles sur les rapports hommes-femmes, dont se dégagent à la fois les questions en débats, les polémiques théoriques et leurs enjeux politiques, les avancées scientifiques et les évolutions sociales. Le livre est structuré autour de deux grands axes : la construction des identités féminines et masculines dans différentes cultures ; les rapports de pouvoir femmes-hommes et la revendication d’égalité.

Violences et discriminations à l’égard des femmes

Ouvrages

Dignité des femmes : éradiquer les violences
COMITE CATHOLIQUE CONTRE LA FAIM ET POUR LE DEVELOPPEMENT (CCFD), 2013, 31 P.
Qui sont les femmes pionnières, actrices de changement ? Quelles sont les dates importantes pour la lutte contre les violences faites aux femmes ? Quelles sont les causes de la violence ? Quelles sont les conséquences sur la dignité des femmes et des communautés ? Comment agir pour éradiquer les violences ? Telles sont les questions auxquelles cet ouvrage tente de répondre, il donne un cadre et des outils pour travailler la problématique pour sensibiliser au plus grand nombre.

Persécutions des femmes : savoirs, mobilisations et protections
FREEDMAN, Jane (sous la dir. de) ; VALLUY, Jérôme (sous la dir. de) - BELLECOMBE EN BAUGES : EDITIONS DU CROQUANT, 2007/11, 639 P.
Mariages, grossesses ou avortements forcés, mutilations génitales, lapidations, défigurations à l’acide et autres crimes d’honneur, esclavages et violences domestiques sans recours, viols d’épurations ethniques, esclavage sexuel et prostitution forcée, privations traditionnelles ou politiquement tolérées de libertés et droits humains fondamentaux... Dans ce domaine, les travaux des sciences humaines et sociales n’ont généralement pas été produits en relation avec la problématique de l’exil et de la protection internationale des réfugiés. Ce point de vue spécifique permet de reconsidérer les données existantes sur la situation des femmes persécutées dans le monde et d’apporter des connaissances nouvelles qui permettent d’inaugurer une anthropologie des persécutions spécifiques aux femmes. Celles-ci ne sont pas seulement des faits sociaux, elles sont aussi des causes de mobilisations sociales nationales et internationales. Le mouvement féministe participe, par ses actions, à la reconnaissance de ces persécutions mais demeure segmenté par les frontières nationales et par le fossé qui sépare le "nord" et le "sud" des conditions économiques et sociales : les "violences aux femmes" ici, sont peu reliées encore aux "persécutions des femmes" là-bas. A la croisée de la sociologie des mouvements sociaux et des rapports de domination entre les genres, les recherches existantes montrent que ce sont surtout les associations qui se mobilisent aujourd’hui en faveur de la reconnaissance et de la protection des victimes de persécutions spécifiques aux femmes.

Les Arabes, les femmes, la liberté
BESSIS, Sophie - PARIS : ALBIN MICHEL, 2007/10, 170 P.
Pourquoi les femmes arabes sont-elles contraintes de porter sur leurs épaules le signe identitaire de leur soumission ? Où est passé l’héritage réformiste qui, du Caire au début du XXe siècle à Bourguiba en 1956 promulguant une loi qui dévoilait les femmes, leur donnant la liberté de se marier et de divorcer, a permis d’espérer qu’enfin l’égalité si elle n’entrait pas tout à fait dans les esprits verrait enfin le jour au XXIe ? Pourquoi le monde arabe est-il aujourd’hui devenu si conservateur ? Sophie Bessis s’efforce de comprendre les mutations des cinquante dernières années. Pour expliquer ce repli identitaire, elle évoque les désillusions de la période postcoloniale, mais aussi les ravages d’un enseignement dont la liberté de pensée a toujours été absente. Une école dont elle écrit qu’elle a, au fil des ans, "rétréci l’univers" de millions d’enfants. Les chaînes religieuses des pays du Golfe ont pris le relais...

Quand les femmes auront disparu : l’élimination des filles en Inde et en Asie
MANIER, Bénédicte - PARIS : LA DECOUVERTE, 2006/09, 188 P.
Fruit d’une enquête de terrain, ce livre rend compte du rejet collectif des petites filles en Asie. Il explore le statut des filles dans le sous-continent indien et le récit de leur disparition quotidienne dans les villes et les villages, notamment dans les classes moyennes. Les violences, les viols, la prostitution en découlent, mais il y a surtout un déséquilibre démographique qui s’aggrave : l’Asie compte 100 millions de femmes de moins que d’hommes et devra gérer demain plusieurs dizaines de millions d’hommes célibataires.

Le livre noir de la condition des femmes
OCKRENT, Christine (sous la dir. de) ; TREINER, Sandrine - PARIS : XO, 2006/03, 777 P.
Dans de nombreuses régions du monde, les droits des femmes sont bafoués et la condition féminine insupportable. Le premier des droits est celui de vivre, sans discrimination liée au sexe, et cela même est parfois contesté (féminicide en Asie, crimes d’honneur). Ce droit fondamental est indissociable du respect de l’intégrité physique, et les combats contre l’excision, les viols et toute forme de mutilation sont d’une actualité douloureuse. De même le droit au respect et à la dignité est remis en cause par la prostitution et toutes les formes de trafics qui assimilent la femme à un bien marchand. Dans les sociétés occidentales, la lutte pour l’émancipation a porté ses fruits mais les entraves à la liberté des femmes sont encore ici, et beaucoup plus ailleurs, trop nombreuses. Le chemin qui reste à parcourir pour une réelle égalité entre homme et femme est encore long. L’important est que ce monde peut encore changer, et que partout des femmes se battent et ouvrent des brèches, réveillent l’espoir, gagnent du terrain.

Les violences faites aux femmes en France : une affaire d’Etat
AMNESTY INTERNATIONAL - PARIS : EDITIONS AUTREMENT, 2006, 258 P.
La violence contre les femmes est définie selon le droit international et dans le cadre du respect des droits humains. Mais il s’agit souvent de réalités cachées. Malgré des progrès certains, les violences au sein du couple n’ouvrent pas en France des voies de justice précise. La prostitution est l’objet d’un système répressif, mais les victimes de la traite ne sont pas assez protégées ni soutenue quand elles veulent s’en sortir. Les mariages forcés et les mutilations sexuelles existent dans un contexte de migration qui rend l’accès à la justice plus difficile.

Nos filles ne seront pas excisées
GAMS - PARIS : GAMS, 2006, 95 P.
Cet ouvrage présente le Groupe d’abolition des mutilations sexuelles (GAMS) et ses actions menées sur le terrain en France comme en Afrique. Il rend hommage à l’implication individuelle, à la mobilisation collective de femmes et d’hommes qui s’élevent contre ces atteintes à l’intégrité et à la santé de la femme.

Prostitution : l’esclavage des filles de l’Est
BJELICA, Jelena - PARIS : PARIS MEDITERRANEE ; AMIS DE PARIS MEDITERRANEE, 2005, 185 P.
L’ensemble de l’ouvrage situe son propos après la chute du Mur de Berlin, faisant jour à la menace de réseaux criminels dont la prostitution d’origine balkanique. Le protocole de Palerme et la Convention de l’ONU contre la criminalité organisée internationale signée par 112 Etats membres de l’ONU n’a été ratifié que par 40 !Le premier chapitre porte sur le droit au regroupement familial inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, et la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Les formalités pour tous les cas de regroupement sont énumérées pour chacun des 15 pays de l’Union.Le chapitre 2 rapporte une enquête sur les enjeux et impacts sur l’insertion réalisée auprès de 84 réfugiés, chefs de familles, victimes et bourreaux.Les chapitres suivants basés sur des témoignages mettent à jour le calvaire de ces filles de l’Est, les mécanismes de la traite des femmes, les réseaux et mafias, à partir de la Suisse, en direction des Pays Bas, de l’Allemagne et de la France.Il ne s’agit pas ici de diaboliser les prostituées mais de donner une large vue sur les problèmes.

Les femmes entre violences et stratégies de liberté : Maghreb et Europe du Sud
VEAUVY, Christiane (sous la dir. de) ; ROLLINDE, Marguerite (sous la dir. de) ; AZZOUG, Mireille (sous la dir. de) - SAINT DENIS : BOUCHENE, 2004, 392 P.
"A quelles violences les femmes ont-elles été et sont-elles confrontées en Méditerranée occidentale ? Quelles initiatives prennent-elles et quelles pratiques inventent-elles pour s’y opposer et pour mettre en oeuvre aujourd’hui des stratégies de liberté ? Quels sont les liens et les ruptures entre passé et présent susceptibles d’éclairer au mieux, dans cette perspective, la Méditerranée considérée historiquement comme le berceau des trois religions monothéistes et le lieu pas excellence de l’esclavage, du patriarcat et de l’expansion coloniale de l’Occident ? Telles sont les grandes interrogations autour desquelles sont réunies les contributions d’une trentaine de spécialistes des pays du Maghreb, de l’Europe du Sud, et - à titre comparatif - de la Turquie, du Japon et de la Caraïbe." Résumé de l’éditeur.

Ni putes ni soumises
AMARA, Fadela - PARIS : LA DECOUVERTE, 2003, 156 P.
Cet ouvrage correspond à un désir de briser l’omerta et poursuivre les débats engagés lors de la "Marche des femmes contre les ghettos et pour l’égalité" initiée par le mouvement "Ni putes, ni soumises" (février 2003). Cette marche avait pour but de laisser la parole à des milliers de femmes et de jeunes filles des banlieues victimes d’une recrudescence dangereuse de la violence et du sexisme. Aujourd’hui, le mouvement est lancé pour que les droits des femmes ne soient plus violés et que le statut de la femme dans les cités soit réhabilité.

Prostitution : 100 mots pour comprendre
LEGARDINIER, Claudine - CLICHY : MOUVEMENT DU NID, 2003, 72 P.
Sous forme d’abécédaire, ce livre permet de comprendre la prostitution, ses causes et conséquences. Cette triste pratique touche enfants, femmes et hommes. Des témoignages de clients et de prostitués accompagnent les articles.

Violence sexuelles : la nouvelle arme de guerre
GUENIVET, Karima. PARIS : MICHALON, 2001, 209 P.
Dans ce livre, Karima Guenivet dénonce la stratégisation des violences sexuelles à l’égard des femmes, en situation de guerre ou de conflit. Elle commence par retracer l’historique des violences sexuelles, pour mettre à jour,à travers l’évolution des conflits et du rôle des femmes, une instrumentalisation stratégique du viol. Elle illustre ensuite son propos par l’analyse des cas bosniaque (où le viol est mis au service de la purification ethnique), Rwandais (la violence sexuelle au service du génocide) et algérien (où les algériens y voient un moyen de "purification religieuse"). Elle dénonce enfin le crime sexuel comme crime contre l’humanité.

Femmes et violences dans le monde
DAYRAS, Michèle (sous la dir. de) - PARIS : L’HARMATTAN, 1995, 327 P.
Les discriminations par rapport aux femmes s’exercent encore aujourd’hui partout dans le monde, de façon criante dans les régimes intégristes mais également en démocratie de manière moins forte mais plus insidieuse. Ce recueil de petits articles écrits par des femmes militantes (entrecoupés de citations mysogines de "grands hommes") dresse un panorama -un peu éclaté- des atteintes aux droits de la femme dans le monde. Par des articles de fond ou des témoignages, de façon générale d’abord puis par continent, sont abordés avec plus ou moins de détails les violences sexuelles, l’excision, la prostitution juvénile et bien d’autres thèmes encore. Le dernier chapitre de l’ouvrage est consacré aux initiatives et aux organismes de lutte contre les discriminations sexuelles.

Articles

Les violences sexuelles : arme de guerre, entrave à la paix
CENTRE D’ETUDES SUR LES REFUGIES - MIGRATIONS FORCEES, n°27, 2007/03, 79 P.
Les femmes et enfants des pays en conflit (région du Darfour) ou en post-conflit (République Démocratique du Congo, Burundi, Ouganda, Libéria, Sierra Leone) sont victimes de violences sexuelles. Traumatismes, difficile reconstruction, risque sanitaire face au Sida ou aux grossesses non désirées s’opposent à l’impunité de tels actes. Pour que se construise la paix dans ces pays en situation de conflit ou post-conflit, il doit être mis un terme aux violences sexuelles.
Amnesty exige une protection sans condition pour les victimes

Assassinats de femmes à Ciudad Juarez
SALAZAR, Katia. DIAL, 2005/07/16, 2820. P. 9-11
Ville limitrophe des Etats-Unis, Cindad Juarez s’est développée avec les maquiladoras, usines sous-traitantes, qui emploient une main-d’oeuvre féminine bon marché. Cette ville, d’un million et demi d’habitants, concentre violence et pauvreté. Une commission d’expert des Nations Unies dénonce la négligence de l’Etat mexicain pour élucider 400 assassinats de femmes, depuis 1993. Il faut des procès pénaux correctement conduits pour savoir ce qui est arrivé et quels sont les responsables de ces assassinats.

Prostitution : la mondialisation incarnée
POULIN, Richard (sous la dir. de) - ALTERNATIVES SUD, n°3, 2005/03, 239 P.
La mondialisation d’aujourd’hui est un facteur dominant dans l’essor de la prostitution et, notamment, la traite des femmes et des enfants à des fins de prostitution. Elle a eu un effet important sur l’industrialisation du commerce sexuel qui a transformé les femmes et les enfants en marchandises exportables. Le renforcement des inégalités sociales, l’accentuation de la paupérisation des populations entraînent des migrations accrues et deviennent, de fait, des facteurs propices à la traite des êtres humains.

Le viol, arme de guerre : l’humanitaire en désarroi
DUROCH, Françoise - LES TEMPS MODERNES, n°627, 2004/04, P. 138-147
Intervenants en situation de conflits, les humanitaires sont souvent confrontés au viol des victimes de la guerre. Comment appréhendent-ils cette forme horrible de violence sexuelle qui peut revêtir plusieurs significations, politique, sociale, culturelle ? Comment les victimes sont-elles prises en charge ?

Vers l’émergence d’un mouvement mondial des femmes ?

Ouvrages

Les voix des femmes et "les droits de l’homme" : la Campagne internationale pour l’affirmation des droits humains des femmes
BUNCH, Charlotte ; HINOJOSA, Claudia ; REILLY, Niamh (sous la dir. de) - RUTGERS (ETATS-UNIS) : CENTER FOR WOMEN’S GLOBAL LEADERSHIP, 2000, 234 P.
Cette publication rassemble les expériences et les réflexions exprimées lors de la Campagne internationale pour l’affirmation des droits humains des femmes. De nombreux témoignages décrivent les atteintes à leurs droits dans tous les pays du monde. La violation des droits des femmes dans le milieu familial et dans les situations de conflits, les atteintes à la santé et à l’intégrité corporelle, l’exploitation et les persécutions politiques qui sont autant de violences qui menacent la vie des femmes. Dans le cadre de la Campagne, tous ces témoignages sont issus des audiences populaires qui se sont déroulées lors des Conférences des Nations unies de Vienne (Conférence mondiale des droits de l’homme, 1993), Le Caire (Conférence internationale sur la population et le développement,1994), Copenhague (Sommet mondial pour le développement social, 1995) jusqu’à la Conférence mondiale sur les femmes à Beijing (1995).

Le mouvement mondial des femmes
ANTROBUS, Peggy - PARIS : ALLIANCE DES EDITEURS INDEPENDANTS, 2007/04, 304 P.
Des origines dans les mouvements locaux nés de luttes relatives à la citoyenneté, aux droits et à la participation citoyenne à l’émergence d’un mouvement mondial dans le contexte des conférences mondiales, en quatre décennies, le mouvement des femmes est passé d’un regroupement diversifié de mouvements locaux à un mouvement international, puis transnational et mondial. La dynamique des organisations féminines et du militantisme féministe et les stratégies politiques, diverses, ouvrent de nouvelles possibilités d’action mais des défis sont à relever. Ce livre redonne au mouvement mondial des femmes toute la place qui lui revient dans la mouvance altermondialiste et restitue l’action des femmes dans le monde et l’histoire.

Des associations et des femmes... quels enjeux, quels défis pour les femmes migrantes ?
CENTRE REGIONAL DU LIBRE EXAMEN - BRUXELLES : DENIS STOKKINK, 2006, 92 P.
Extrait du résumé de l’éditeur : "Les associations se définissent-elles comme féminines et/ou féministes ? Comment la question de la mixité et des rapports de sexe est-elle prise en compte ? Quel rapport entre migration et développement ? Quelle adéquation entre les objectifs des associations et leurs activités ? Comment voient-elles le futur ? Ce sont là des questions auxquelles cette étude tente d’esquisser des réponses."

Egalité des sexes : en quête de justice dans un monde d’inégalités
UNRISD - GENEVE : UNRISD, 2005/09, 334 P.
Dix ans après la 4ème conférence mondiale sur les femmes (Beijing 1995), l’UNRISD élabore ce rapport basé sur les réformes économiques et politiques des années 1990, examinées sous l’angle de l’égalité des sexes. L’un des grands changements est la présence des femmes dans la sphère publique. La scolarisation des filles avance mais les progrès sont inégaux. Le marché reste le principal arbitre de la politique. L’emprise croissante des politiques macroéconomiques néolibérales a entraîné une aggravation des inégalités dans la quasi-totalité des pays du monde. Beaucoup craignent que, dans cette situation, l’aspiration des femmes au changement social soit reléguée derrière les préoccupations sécuritaires.

La violence sexuelle et sexiste contre les réfugiés, les rapatriés et les personnes déplacées : Principes directeurs pour la prévention et l’intervention
UNHCR - HAUT COMMISSARIAT DES NATIONS UNIES POUR LES REFUGIES, 2003/05, 171 P.
Les populations, généralement premières victimes des conflits, voient souvent leurs droits bafoués et sont utilisées comme moyen de pression par les milices et les politiques. Le viol et la violence, surtout sur les femmes et les enfants, obligent les populations à se déplacer mais ces actes les poursuivent également dans les camps de réfugiés où les inégalités entre sexe et âge s’accentuent. Les populations, guidées par les institutionnels, les politiques et la société civile, doivent prendre conscience que ses actes sont injustifiables et qu’il est nécessaire que cette violence cesse pour le bien-être des réfugiés.

Quand les femmes se heurtent à la mondialisation
ATTACJEFFERS, Esther (sous la dir. de) ; MARTY, Christiane (sous la dir. de) - PARIS : MILLE ET UNE NUITS, 2003/11, 188 P.
La mondialisation a pour effet, non pas de réduire les écarts entre hommes et femmes, mais au contraire de permettre au néolibéralisme de s’appuyer sur eux pour exploiter encore plus les femmes qui fournissent ainsi une main-d’oeuvre peu chère et corvéable à merci. Dans les pays du Nord, les emplois les plus précaires et à temps partiel leur reviennent. Dans de nombreux pays, ce sont elles qui assurent la subsistance des familles. C’est pourquoi la lutte des femmes s’incrit dans le combat altermondialiste de résistance à la marchandisation du monde.

Par-delà le féminisme
SIZOO, Edith - ABIDJAN ; PARIS : EBURNIE ; CHARLES LEOPOLD MAYER, 2003, 185 P.
La mobilisation des femmes pour bousculer les pratiques sociales et les idées préconçues est un événement remarquable du XXe siècle. A travers leurs revendications, elles ont pris conscience de l’existence d’une certaine solidarité féminine par-delà les frontières. Si elles sont de plus en plus présentes dans la sphère publique, leurs acquis restent fragiles et les situations différentes selon les pays. Aujourd’hui, elles se trouvent confrontées à un nouvel enjeu : celui d’exprimer leurs critiques sur les valeurs qui sous-tendent certains comportements et de proposer des alternatives. L’auteure de ce livre a voulu identifier "les composantes des regards féminins sur la société de demain" dans des écrits de femmes et lors d’entretiens : quelles conceptions remettent-elles en cause et quelles alternatives font-elles émerger ?

Les femmes face à la guerre
CICRLINDSEY, Charlotte ; LEVEILLE, Dominique (trad.) - GENEVE : CICR, 2002/08, 304 P.
En tant que gardien du droit humanitaire, le Comité International de la Croix Rouge est directement concerné par la protection et la santé des femmes et des jeunes filles touchées par les conflits armés. Au cours de la fin du XXème siècle et du début du XXIème siècle, de nombreuses conférences internationales ont permis aux pays de lancer des débats et d’adopter des plans d’action visant à assister les femmes et les jeunes filles pour soulager leurs souffrances. Malheureusement, malgré l’acceptation du droit international humanitaire, son application n’est toujours pas visible lors des conflits armés où la population civile, surtout les femmes, les enfants et les personnes âgées, est la plus touchée sans que les Droits de l’homme ne soit pris en compte par les forces en lutte.

Discrimination à l’égard des femmes : la Convention et le Comité
NATIONS UNIES - GENEVE : NATIONS UNIES, 1995/02, 47 P.
Cette fiche d’information se compose de deux grandes parties : La première énonce et explique les dispositions de fond de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. La seconde partie expose la structure, le fonctionnement et la tâche du Comité pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes.

Articles

Mondialisation et crimes sexuels
BONTRON, Cécile ; LABORDE, Barbara (photos) - TEMOIGNAGE CHRETIEN, n°3337, 2009/02/26, P. 17-23
Le 4 mars se tient à Paris une rencontre internationale sur le trafic d’êtres humains. Au coeur du problème, la traite de jeunes femmes et les crimes sexuels. Dans ce dossier, un reportage en Moldavie, auprès de ces esclaves modernes.

Féminismes en mouvement : des suffragettes aux alter-féministes
VANDEN DAELEN, Christiane - LES AUTRES VOIX DE LA PLANETE, n°40, 2008/10, P. 4-11
Le féminisme a été un mouvement sociétal majeur du 20ème siècle. La différence de sexe traverse toutes les discriminations, de classe, de race, de culture, de religion. Les féministes ont démontré que la domination des hommes sur les femmes n’est nullement naturelle, mais socialement construite, et donc susceptible d’être combattue et abolie. Le féminisme est partie prenante du mouvement altermondialiste, le FSM en faisant un thème transversal. Le féminisme, en s’associant à la mouvance altermondialiste, a pu se radicaliser et assurer une certaine relève.

Femmes victimes des conflits, actrices de paix
PALABRES, n°12, 2004, 36 P.
Présentation de diverses associations de femmes qui, à travers le monde, militent dans un but de paix et de reconstruction personnelle au cours (ou à l’issue) de conflits dont elles sont trop souvent victimes.

Femmes rebelles
MANIERE DE VOIR, n°68, 2003/05, P. 3-98
Les images des femmes, tantôt mères, tantôt séductrices, parfois mégères et souvent faibles, restent profondément ancrées dans les mentalités. Elles font partie des ressorts de la publicité, mais elles n’épargnent pas le cinéma, le sport ou la politique. Et si le machisme et la misogynie ont reculé au cours de ces dernières décennies, l’antiféminisme n’a pas disparu, tant s’en faut. Simplement, il prend d’autres formes. Le féminisme a permis la conquête de droits majeurs. Le féminisme a permis la conquête de droits majeurs. Toutefois, les progrès demeurent lents. En politique, la timide loi française sur la parité est loin d’avoir atteint les objectifs affichés. Dans les entreprises, de nombreuses professions se sont féminisées, mais les cadres féminines demeurent minoritaires, et souvent cantonnées dans des secteurs particuliers tels que le social. Au nom de croyances religieuses ou grâce à des mouvements féministes et à des organisations non gouvernementales, des femmes se rebiffent contre l’ordre établi qui les oppresse. En Afrique, au Proche-Orient, aux Etats-Unis, en Europe, elles s’engagent et marquent des points. Parfois leurs combats rencontrent ceux des hommes et la mixité gagne du terrain.

Vidéos

La dernière vague du féminisme ?
Guillaume TANHIA - PARIS : MOVIE DA PRODUCTION, 2013,1 DVD, 52 mn.
Ce documentaire donne la parole à des historien-ne-s, des personnalités et des militant-e-s. Ils et elles racontent l’histoire, le présent et l’avenir du féminisme. Une nouvelle génération est en effet née grâce à des collectifs tels qu’Osez le féminisme !, La Barbe, les Rézoteuses...

Tunisiennes, sur la ligne de front
BEN MAHMOUD, Feriel - PARIS : CENTRE NATIONAL DU CINEMA ET DE L’IMAGE ANIMEE (CNC), 2013, 1 DVD, 52 mn.
En Tunisie, depuis la révolution de janvier 2011, le droit des femmes est devenu un symbole et un enjeu politique. Aujourd’hui, des femmes, mais aussi des hommes, se battent pour le défendre. « Tunisiennes, sur la ligne de front » raconte leur histoire. Pendant deux ans, la réalisatrice franco-tunisienne Feriel Ben Mahmoud a suivi de l’intérieur les transformations d’un pays qui, depuis son indépendance en 1956, faisait figure d’exception dans le monde arabe : interdiction de la polygamie, instauration du divorce, légalisation de l’avortement. Avec l’arrivée au pouvoir du parti islamiste Ennahdha, les droits accordés il y a 60 ans aux femmes tunisiennes sont-ils aujourd’hui menacés ? La réalisatrice a partagé le quotidien de celles et ceux qui se mobilisent pour lutter contre ce danger : militantes, ouvrières, artistes, mais aussi veuves d’opposants politiques mystérieusement assassinés. Son film raconte les espoirs et les illusions d’une Révolution toujours en marche où les droits, la parole et même le corps des femmes sont devenus l’enjeu d’une lutte pour la liberté et la démocratie. (résumé d’éditeur)

Forbidden voices
MILLER, Barbara - BERNE (SUISSE) : FILMS POUR UN SEUL MONDE, 2012, 1 DVD, 92 mn.
A Cuba, en Iran et en Chine, des bloggeuses dénoncent la répression de leur gouvernement totalitaire et luttent pour les droits de l’homme. Se fondant sur leurs témoignages et sur des enregistrements clandestins, le film suit l’itinéraire dangereux, plein de privations, de Yoani Sánchez, Zeng Jinyan et Farnaz Seifi. Leurs voix sont étouffées, interdites et censurées, mais ces résistantes modernes font chanceler le monopole de l’information de l’Etat grâce à leurs blogs et suscitent des échos dans le monde entier.

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous