Accueil > S’informer > Dossiers > Pratiques citoyennes du droit en (...)

Dossier Introduction

Pratiques citoyennes du droit en Ile de France

, par Juristes Solidarités

Prendre le métro, faire une demande de carte d’identité, protester face à un syndic négligent ou à un voisin bruyant, autant d’actes courants de la vie quotidienne qui ouvrent une relation de droit.

Pourtant, nombre de personnes, et particulièrement les plus démunies, ont du mal à se confronter au droit, qu’elles considèrent trop souvent comme un élément extérieur à leur vie, matière technique et abstraite sur laquelle elles n’ont pas d’emprise. Face à la complexité du discours juridique, à la multitude de normes et de lois, comment aborder cette discipline qui semble réservée à des spécialistes ? Beaucoup de personnes adoptent une attitude passive face au professionnel détenteur du savoir dont elles attendent les conseils.

Et si l’on démystifiait le droit ? Si les citoyens le ramenaient à leur quotidien, s’ils se l’appropriaient, ne pourraient-ils pas à leur tour l’utiliser et contribuer à changer la société ? Si le droit peut maintenir et renforcer les dominations sociales existantes, il peut également devenir un outil d’autonomie au service des populations.

En France et dans le monde, des pratiques citoyennes de droit témoignent de la capacité des populations à investir le champ du droit, à se regrouper pour revendiquer son application, à s’organiser pour contribuer à son évolution. Ces pratiques font l’objet, depuis 20 ans, d’un travail d’identification, de capitalisation et de valorisation au sein de l’association Juristes-Solidarités.

Les pratiques présentées dans ce recueil témoignent de la richesse des initiatives développées par des associations, principalement situées en Ile-de-France, pour rapprocher les citoyens du droit. Grâce à des pédagogies d’action innovantes, une partie de ces démarches contribuent à sensibiliser, informer, et former les personnes exclues des mécanismes juridiques et judiciaires, qui trop souvent subissent le droit. L’enjeu est de leur faire prendre conscience qu’elles sont des sujets de droit, et de leur donner des outils pour maîtriser la loi et avoir une réflexion critique sur le système juridique. C’est le premier pas qui leur permettra de se mobiliser collectivement, d’exercer leur citoyenneté, pour créer, agir et construire. Des expériences du Venezuela, de Belgique et du Mali viendront clore ce recueil, comme un regard d’ailleurs porté sur les pratiques d’Ile-de-France.

Infos complémentaires

Provenance dph

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous