Accueil > S’informer > Articles et traductions > Plus de 180 villes du monde ont (...)

Plus de 180 villes du monde ont tourné la page de la privatisation de l’eau

, par Observatoire des multinationales , PETITJEAN Olivier

L’Observatoire des multinationales publie, conjointement avec le Transnational Institute et PSIRU, un état des lieux de la remunicipalisation de l’eau dans le monde. Au moins 180 villes de 35 pays ont choisi ces dernières années de reprendre le contrôle de leur eau et de mettre fin aux contrats qui les liaient à des entreprises comme Suez et Veolia. Un chiffre qui démontre l’ampleur du mouvement de remunicipalisation de ce service public essentiel.

Plus de 180 villes et collectivités de 35 pays ont repris le contrôle de leurs services d’eau au cours des 15 dernières années, révèle un nouveau rapport publié aujourd’hui par le Transnational Institute (TNI), l’Unité de recherches internationale sur les services publics (PSIRU) et l’Observatoire des multinationales.

Consultez l’intégralité de l’article sur le site de l’Observatoire des multinationales

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous