Accueil > S’informer > Articles et traductions > Négociations climatiques, accords (...)

Négociations climatiques, accords de libre-échange : même combat

Zoom d’actualité

, par Rédaction

En novembre et décembre 2013 s’ouvre une période de négociations internationales importantes. Elles démontrent que le secteur privé est au cœur des négociations de tout type : négociations sur le changement climatique avec la Conférence des Parties (COP 19) à Varsovie et Conférence de l’OMC à Bali (Indonésie).
Leur point commun est l’élargissement de la logique de marché à des sujets qui a priori ne rentrent pas dans une logique commerciale tels que le climat, la propriété intellectuelle, etc.

Nous choisissons dans cet article de traiter ces deux évènements en même temps car ils révèlent une orientation de la gouvernance mondiale qui perdure et que les acteurs de la société civile dans le monde dénoncent.

L’article Yolande : le messager rend compte de l’urgence d’un changement de cap dans les négociations internationales au regard de l’ouragan qui a touché les Philippines, le 11 novembre dernier, la veille de l’ouverture de la COP 19.

Pour autant, Le secteur privé prend le contrôle sur la COP19 et le climat. Cette déclaration a été signée par plus de 140 organisations. Elle dénonce « la position des gouvernements, des Nations Unies et leurs alliés financiers qui cèdent au pouvoir des entreprises et de leurs groupes de pression au lieu de se lever face à eux et de rendre possible une transition juste vers une société post-fossile ».

La régression à la COP 19 est telle que les mouvements et ONG quittent les négociations – Explications !.

L’orientation de la COP 19 n’est malheureusement pas une surprise. Le rapport du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), paru le 27 septembre 2013 décrit une situation grave concernant le changement climatique tout en promouvant une fausse-bonne-solution : la géo-ingénierie. Le GIEC ouvre la porte à la géo-ingénierie

Les négociations internationales sont en décalage avec des alternatives en marche et qui prennent de l’ampleur. Les engagements de François Hollande face au changement climatique : chiche ? ou comment les gouvernants ont à apprendre des initiatives citoyennes.

Côté accords commerciaux, du 3 au 6 décembre 2013 se déroule la 9ème conférence ministérielle de l’OMC à Bali. Mary Louise Malig nous offre une analyse des négociations déjà actées dans une perspective historique. Le dossier, Organisation Mondiale du Commerce : Le retour en force donne un éclairage sur l’état de l’OMC actuellement et annonce une volonté d’élargissement du libre-échange dans des domaines initialement hors du champ commercial.

L’Inde a annoncé vouloir bloquer l’OMC si elle n’obtenait pas satisfaction. India ready to block WTO deal at Bali.

Une lecture historique du combat des acteurs de la société civile dans le monde avec 10 ans de résistance citoyenne à l’OMC et aux accords de libre-échange.

Plusieurs campagnes sont en marche pour dénoncer des accords de libre-échange. A l’approche des élections européennes, des accords de libre-échange sont en négociation et impliqueront des changements sur notre quotidien. Ritimo soutient les actions de plaidoyer de l’association Aitec pour un Mandat Commercial Alternatif.
Union-européenne : Pour un Mandat Commercial Alternatif

Infos complémentaires

Provenance ritimo

Type de document article

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous