Accueil > S’informer > Articles et traductions > Les médias, le numérique et l’engagement

Les médias, le numérique et l’engagement social

Zoom d’actualité

, par CEDIDELP , GERGAUD Sophie

En mai, deux journées internationales marquent chaque année l’intérêt porté par les Nations unies aux médias et au numérique. Le 3 mai célèbre la liberté de la presse et chacun est invité à partager ses projets sur la carte des mobilisations. La Journée internationale de la société de l’information, fixée au 17 mai depuis 2006, vise quant à elle à sensibiliser l’opinion aux perspectives qu’offrent Internet et les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les domaines économique et social. Cette année, les 3èmes Rencontres nationales des médias libres et du journalisme de résistance viennent prolonger ce mois de manifestations dédiées à la réflexion sur nos outils de communication, pour une information toujours plus indépendante et citoyenne.

PNG - 61.1 ko
Rencontres des médias libres et du journalisme de résistance

Les 3èmes Rencontres Nationales des Médias Libres et du Journalisme de Résistance - Meymac (Corrèze) du 23 au 25 mai

Organisées par l’association "Rencontres Médiatiques", ces trois jours de rencontres seront l’occasion de faire converger les médias libres et les journalistes de résistance (presse écrite, radios libres, télés associatives, monde numérique indépendant, internet, vidéo, édition) autour du thème général de "Libérez les médias !", visant plus spécifiquement l’indépendance, le pluralisme, la liberté d’expression, l’engagement, la lutte contre les discriminations et la critique des médias dominants. Seront également abordés les difficultés des médias associatifs et des médias des Cités et des Banlieues, ainsi que le journalisme hacker de résistance et la réappropriation démocratique des outils et des supports d’information. Les organisateurs souhaitent que le débat puisse permettre de créer un contre-pouvoir aux médias de masse.
Comment informer autrement ? Quelles places pour les minorités ? Comment se positionner face aux lois sur l’audiovisuel ? Comment éduquer aux médias ? Autant de questions qui seront posées pendant les Rencontres afin d’amorcer un début de réponse collective et de refonder la coordination permanente des médias libres, pour faire peser la voix que représentent les médias indépendants.

En savoir plus sur le site des Rencontres.
Télécharger le programme des Rencontres :

PDF - 3.4 Mo
Programme des Rencontres des Médias libres et du journalisme de résistance - 2014

Les droits de la communication dix ans après le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI)

Le rapport de L’Observatoire mondial de la société de l’information (OSMI), intitulé "Les droits de la communication dix ans après le Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) : Perceptions de la société civile" et conçu par l’Association pour le progrès des communications (APC), collecte les diverses perceptions qui prévalent parmi la société civile sur les changements apparus au cours de ces dix dernières années dans le domaine de la communication, de l’accès aux technologies, de la fragmentation du « mouvement de défense des droits des communications » ou encore de la liberté des médias et de la gouvernance mondiale des TIC et des communications.
Disponible en anglais, espagnol et français, ce rapport entre dans le cadre de la révision du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) +10, qui prendra fin en 2015, et met en évidence la variété des expériences des activistes et des différents acteurs du domaine des communications.

Engagement social, société civile et médias en ligne

À la demande de la Fondation Roi Baudouin, Nico Carpentier, professeur agrégé à la Faculté des Sciences de communication de la Vrije Universiteit Brussel (VUB), a étudié comment les organisations de la société civile utilisent les médias en ligne pour renforcer l’engagement sociétal des citoyens. Son rapport offre un aperçu d’une multitude de pratiques dans ce domaine et montre que les médias en ligne sont souvent vus comme une solution en soi à de nombreux problèmes, ce qui en dit plus long sur notre fascination pour les technologies (médias) que sur leur capacité à effectivement résoudre ces problèmes d’une manière exclusive.
Cela dit, les médias en ligne peuvent, lorsqu’ils sont utilisés intelligemment, aider les citoyens et les organisations de la société civile à atteindre leurs objectifs. En analysant les différents modes d’utilisation des médias en ligne (accès, interaction, participation) à la fois à l’intérieur des organisations et vis-à-vis de l’extérieur, cette étude, avec ses nombreux exemples, permet de s’inspirer et d’apprendre des expériences d’autres organisations tout en constatant que les possibilités restent largement sous-exploitées.
Feuilleter la publication
Télécharger gratuitement la publication (pdf, 6 MB)

Stewart Brand : aux sources (troubles) de la (belle) utopie numérique

Hervé Le Crosnier, chercheur, éditeur, pionnier numérique, vient d’éditer le livre de Fred Turner "Stewart Brand : aux sources (troubles) de la (belle) utopie numérique", qui raconte l’histoire d’un personnage collectif - Internet - jusqu’à l’an 2000 en suivant le fil d’un personnage individuel atypique, Stewart Brand. Dans une interview fleuve, Le Crosnier dresse le portrait de cet ex-hippie, devenu cowboy nomade, converti dans les affaires et la politique et qui, depuis les années 60, a façonné la contre-pensée américaine. Créateur du Whole Earth Catalog, Brand a également accompagné l’industrie de l’informatique personnelle naissante, organisé la première conférence des hackers en 1884… Il semble qu’il ait toujours été là quand il le fallait et, sans jamais écrire une ligne de code, a pourtant façonné à sa manière la création de l’internet. Dans cette interview orchestrée par David Dufresne, Le Crosnier remet en perspective tous les mythes du numérique (les « communautés virtuelles », l’abstraction et l’anonymat de l’internaute, la « nouvelle économie »…) et les réalités du capitalisme informationnel, dévoilant le caractère profondément individualiste qui était à l’œuvre dans une large partie des théoriciens de l’internet.

Les médias alternatifs et internet : interview de Pierre Carles

A voir !
Début janvier, l’équipe de Solitude(s) a rencontré Pierre Carles, journaliste et réalisateur de documentaires, connu pour son irrévérence et la lumière qu’il a apportée sur les rouages des médias et les relations que ses grands noms entretiennent avec nos dirigeants ainsi qu’avec le patronat. L’interview est visible en ligne.

Le mystère du journalisme jaune

A écouter !
Dans son article "Journalistes, Tous Coupables ?", John Paul Lepers revient sur la conférence gesticulée "Le mystère du journalisme jaune", concoctée par son confrère, Philippe Merlant, afin de résoudre cette énigme qui l’interpelle : "Mais qui a tué la confiance des Français dans le journalisme ?"
Depuis 40 ans Philippe Merlant est journaliste, essentiellement en presse et radio. Co-auteur de "Médias, la faillite d’un contre-pouvoir", il sait critiquer les grandeurs et les décadences du journalisme mais il croit encore en son métier. Dans cette conférence gesticulée qu’il a entièrement écrite et qu’il incarne tout au long de ces 2h45, il part ainsi des sondages qui montrent que les Français ne font plus confiance à leurs journalistes, pourtant censés incarner un contre-pouvoir et cherche des réponses : pour quelles raisons la confiance entre les citoyens et les journalistes est-elle si faible ? Pourquoi ces derniers sont-ils perçus comme étant du coté des puissants ? Quelles sont les solutions possibles ? Pendant son enquête, il emmène le spectateur dans l’histoire du journalisme et dans les coulisses souvent médiocres des conférences de rédactions. Il explore la responsabilité des patrons de presse, des actionnaires, mais aussi des simples journalistes… Auto-critique salutaire, la conférence de Philippe Merlant permet à tous ceux qui cherchent à comprendre les difficultés du métier de trouver des éléments théoriques et concrets pour alimenter leur réflexion et d’œuvrer pour un journalisme plus indépendant, citoyen et responsable.
Prochaines représentations de la conférence :
- au cours des Rencontres Nationales des Médias Libres et du Journalisme de Résistance à Meymac
- et à Paris, le 10 juin 2014, dans le cadre de la clôture du cycle "Films en Société" du Cedidelp.

Prochain rendez-vous autour des médias numériques :

Pour donner suite à la rencontre du 26 novembre 2013 « Actrices et acteurs du web : échangeons », dont vous trouverez les actes ici et qui s’interrogeait sur le développement du numérique dans les associations et l’inévitable introduction de nouvelles formes de mobilisations citoyennes qui lui est attachée, une soirée sera organisée le 16 juin entre 19h et 22h, dans les locaux de la Fondation Charles Léopold Mayer. La réflexion sur les nouvelles convergences à imaginer concrètement se poursuivra, notamment sur les logiciels libres, sur Internet comme outil de partage des connaissances et sur les technologies comme garantes de plus de libertés et de capacités que de dépendance. Découvrez le programme ici.

Infos complémentaires

Provenance ritimo

Type de document article

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous