Accueil > S’informer > Articles et traductions > La lutte contre le grilagem, une (...)

La lutte contre le grilagem, une priorité pour l’Amazonie

par Maurício Thuswohl

, par Autres Brésils

Le Forum social mondial aura lieu pour la première fois dans une ville amazonienne. Pour cette raison, la problématique forestière sera au cœur des débats menés à Belém. L’un des plus graves problèmes que connaît aujourd’hui l’Amazonie est le grilagem entre autres formes d’appropriation illégale de la terre. Attentif à cette question, le gouvernement du Pará profitera du Forum pour proposer et débattre des politiques publiques d’aménagement du territoire et de réglementation foncière mises en place au niveau de l’Etat.

Pour José Héder Benatti, Président de l’Institut des terres du Pará (Iterpa), il est fondamental de savoir avancer en douceur sur l’échiquier foncier amazonien. Il juge qu’ « il existe certains grilagem qui sont illégaux et pour lesquels le gouvernement n’a pas les moyens de légiférer. Par contre, d’autres occupations, bien qu’irrégulières, peuvent répondre aux critères législatifs de régularisation par l’Etat. Ces dernières 40 années, le Brésil a traité le développement de l’Amazonie de manière discontinue. Le gouvernement donnait la terre à certains groupes ou entreprises, il procédait à quelques légalisations et, ponctuellement, il procédait à la régularisation des propriétés des petits, moyens et, moins souvent, des grands exploitants agricoles. Cette forme d’accès à la terre a abouti à rendre les méthodes d’occupation illégales ». Lire

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous