Accueil > S’informer > Articles et traductions > La liste des labels équitables (...)

La liste des labels équitables s’allonge

Par Philippe Chibani-Jacquot

, par Novethic

La marque Ethiquable a substitué le nouveau label Producteurs paysans au label Max Havelaar sur deux de ses produits phares. L’entreprise assume ainsi sa vision d’un commerce équitable tourné vers le soutien exclusif à l’agriculture paysanne.

Depuis quelques semaines, un nouveau logotype est apparu sur deux produits de la marque Ethiquable. Le café d’Equateur et le sucre complet du Pérou portent le label Producteurs paysans, déclinaison française du label "Pequeños productores" créé par la Coordination latino-américaine des producteurs du commerce équitable (CLAC). Ce nouveau label passe pour le moment inaperçu car seul Ethiquable l’a adopté et sur deux produits uniquement. Mais le choix de l’une des principales marques « 100 % équitable » présente en grande distribution est lourd de sens. Car le label Producteurs paysans se substitue au label Fairtrade Max Havelaar sur l’emballage. « Certes, cela fait un label de plus pour le consommateur, mais il nous paraissait important de soutenir les petits producteurs d’Amérique latine qui ont entrepris leur propre démarche. Et nous nourrissons le souhait que d’autres marques la soutiennent à l’avenir », explique Christophe Eberhart, co-fondateur d’Ethiquable.

L’idée d’un label des Petits producteurs (traduction littérale du nom espagnol) est lancée par la CLAC en 2006. A cette époque, le mouvement Fairtrade international qui gère le label Max Havelaar a ouvert ses portes aux plantations et aux multinationales. « Nous avions besoin de nous différencier en tant que petits producteurs qui défendons les valeurs originelles du commerce équitables : coopération, gouvernance démocratique, appui à l’agriculture paysanne… », explique Jéronimo Pruijn, directeur exécutif de Fundeppo (Fondation des petits producteurs organisés), l’association gestionnaire du label. Dans le même temps, le rapport de force se tend entre la CLAC et les instances dirigeantes du mouvement Fairtrade car les petits producteurs demandent à être mieux représentés dans les structures de gouvernance.

Lire l’article sur Novethic

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous