Accueil > S’informer > Dossiers > Climat : choisir ou subir la transition ? > Introduction Partie 1 - A L’ORIGINE (...)

Dossier Climat : choisir ou subir la transition ?

Introduction Partie 1 - A L’ORIGINE DE LA CRISE CLIMATIQUE : DES QUESTIONS SYSTÉMIQUES

Par son calendrier, l’année 2015 doit marquer un tournant. Le 25 septembre 2015, les Nations unies ont adopté les Objectifs de développement durable (ODD) qui seront mis en œuvre dès janvier 2016 pour mettre fin à la pauvreté à l’échelle du globe d’ici 2030. Cette nouvelle feuille de route remplace les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et a pour ambition de faire entrer le monde dans la transition vers des sociétés justes et soutenables. Une ambition fortement liée à l’objectif de la COP 21 qui devra façonner un nouvel accord climatique prenant la suite du Protocole de Kyoto.

Pourtant, aucun pays ne semble prêt à donner l’exemple seul. Au contraire, l’actuel modèle de développement productiviste, longtemps voué à satisfaire les besoins de croissance et de consommation d’une minorité majoritairement située au Nord, est désormais également celui des BRICS, et notamment de la Chine, premier émetteur de gaz à effet de serre au monde. Ce jeu géo-économique se traduit par l’incapacité
à obtenir des engagements ambitieux et contraignants fondés sur un compromis, au sein d’une communauté internationale où les rapports de force sont chaque fois plus complexes.

Par ailleurs, les capacités d’action sociale et environnementale des États sont soumises aux exigences, soit-disant incontournables, des résultats économiques de court terme et des groupes de pression industriels dont les intérêts financiers sont très efficacement défendus au sein des négociations onusiennes.

Loin d’amorcer un changement de paradigme, les solutions officielles pour faire face aux dérèglements climatiques ne font que renforcer le modèle qui en est responsable.

Autres articles du dossier

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous