Accueil > S’informer > Articles et traductions > Histoire d’une sans-papiers : Traversée

Histoire d’une sans-papiers : Traversée du désert de Sonora-Arizona

, par Alterinfos América Latina

Ilka Oliva Corado est née en 1979 à Comapa, Jutiapa, au Guatemala. Enfant, elle vendait des glaces sur le marché de Ciudad Peronia, une banlieue de la capitale. Devenue arbitre professionnelle de football, elle interrompt ses études de psychologie pour émigrer aux USA en 2003. Elle vit aujourd’hui à Chicago, toujours sans papiers, et se définit comme "immigrée sans-papiers avec un mastère en discrimination et racisme".
Le texte original est une traduction de Françoise Couëdel pour Dial, du livre d’Ilka Oliva Corado Historia de una indocumentada : Travesía en el desierto de Sonora-Arizona, publié en 2014.

Ilka, comme des centaines de Guatémaltèques chaque année, décide de quitter son pays d’origine pour se rendre aux Etats-Unis, espérant ainsi échapper à son destin et s’essayer au rêve américain, là-bas, de l’autre côté de la frontière. Elle se rend au Mexique et se lance, seule, dans l’épopée « suicidaire » qu’est la traversée du désert de Sonora pour gagner l’Arizona.

JPEG - 129.5 ko
Fresque intitulée "Passage d’humanité" côté mexicain du mur de séparation avec les Etats Unis, dans la ville de Heroica Nogales, Sonora.
Photo de Jonathan McIntosh, prise le 17 septembre 2009.

Ayant réussi à rejoindre les Etats Unis, l’auteure nous offre le témoignage poignant de son tragique voyage, faisant écho au parcours de milliers de migrants latino-américains, dont certains ne sont jamais parvenus à traverser la frontière.

A Agua Prieta, au Mexique, elle se joint à un groupe d’hommes et de femmes qui l’accompagneront tout au long de la traversée. Ensemble, ils devront lutter physiquement et mentalement pour faire face aux nombreux obstacles qui se présentent sur leur passage. Menacés par la police transfrontalière ou par les groupes criminels qui traquent les migrants, ils vont escalader les grillages meurtriers qui séparent le continent américain en deux. Ils devront ensuite affronter la police aux frontières qui, se lançant dans une véritable « partie de chasse », n’hésitera pas à violer et abattre froidement certains d’entre eux. Les survivants vont ensuite s’enfoncer dans le désert de l’Arizona, jusqu’à rejoindre un centre les accueillant à Phoenix, en attendant d’être transférés jusqu’à leur destination finale où un membre de leur famille les attend.

Ces derniers vont cependant voir leur « rêve américain » rapidement s’estomper, une fois installés au nord du continent. La plupart vivent dans une situation de précarité extrême et souffrent de discriminations extrêmement violentes. La population américaine considère encore les membres de la communauté hispanique comme inférieurs, tandis que ces derniers peinent à faire entendre leurs revendications. L’abondance de témoignages comme celui d’Ilka Oliva Corado, qui lutte activement contre les discriminations racistes dont sont victimes les migrants latino-américains aux Etats-Unis, pourrait être un premier pas vers le changement social qu’ils espèrent.

Lire la totalité du texte sur Alterinfo

Commentaires

Source (espagnol) : Ilka Oliva Corado, Historia de una indocumentada : Travesía en el desierto de Sonora-Arizona, Create Space, 2014, 100 p. (chapitres IX-XI). Traduction autorisée par l’autrice.
Valorisation pour Ritimo par Héloise Lenfant, bénévole.

Infos complémentaires

Provenance veille internationale

Type de document article

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous