Accueil > Éduquer > Pistes et ressources pédagogiques > Pour enseignants > Pratiquer l’éducation au développement en Terminale > Ce que dit l’Education nationale

Ce que dit l’Education nationale

Le lien avec les programmes de Terminale

Des liens existent entre les programmes de l’Education nationale et l’éducation au développement et à la solidarité internationale.

LES PROJETS PLURIDISCIPLINAIRES A CARACTERE PROFESSIONNEL

Les projets pluridisciplinaires à caractère professionnel des lycées professionnels (voir présentation sur le site d’Eduscol) proposent un cadre aux élèves pour réaliser un projet, sur l’année, qui complète concrètement les informations recues lors des cours.
Les lycéens peuvent prendre appui sur ces dispositifs pour approfondir une thématique liée à la solidarité internationale ou au développement durable.

PROGRAMME D’EDUCATION CIVIQUE, JURIDIQUE ET SOCIALE (SERIE GENERALE)

Le Bulletin officiel Hors série n°3 du 30 août 2001, de l’Education nationale définit les connaissances que l’élève de Terminale doit acquérir au cours de l’année.

Les objectif défendus par l’éducation au développement et à la solidarité internationale peuvent être abordés notamment dans les aspects du programme suivant :

"L’ECJS exige de partir de questions précises répondant aux préoccupations des élèves pour mobiliser les notions du programme et saisir les relations qu’elles entretiennent.
Huit notions constituent le programme :
- liberté
- égalité
- souveraineté
- justice
- intérêt général
- sécurité
- responsabilité
- éthique."

Quatre thèmes sont à aborder dont le suivant :

Thème 4 - La citoyenneté et les formes de mondialisation

Le terme de mondialisation désigne un processus pluriséculaire complexe fait de mutations géographiques, économiques, culturelles, juridiques et politiques. Il s’accompagne d’une prise de conscience à l’échelle du monde de la perturbation des équilibres physiques de la planète et de l’homogénéisation relative du monde vivant. L’ensemble de ces mutations, par exemple le délitement apparent de la notion de frontière nationale, la concentration de pouvoirs au sein d’entreprises transnationales, le rôle accru des institutions internationales, les transferts de souveraineté des États-nations, la vitesse des transformations techniques et des communications, engendre de nouveaux défis qui mettent la citoyenneté à l’épreuve.
- Quels sont les effets de ces mutations géographiques et démographiques sur la citoyenneté ?
- Dans quelle mesure la mondialisation économique affaiblit-elle les souverainetés nationales ? Remet-elle partiellement en cause le lien historique entre citoyenneté et nation ?
- Quels sens peut-on donner aux aspects culturels de la mondialisation ?
- Comment interpréter la nature juridique et politique des transferts de souveraineté des États nationaux et des limitations de pouvoir consenties dans le cadre de traités ou de conventions ?
- L’ensemble de ces évolutions peut-il déboucher sur une forme de citoyenneté mondiale qui nécessiterait la mobilisation de valeurs universelles ?
- Peut-on dire que la mondialisation constitue une menace ou une chance pour les citoyens ?"

PROGRAMME DE GEOGRAPHIE (SERIE ES ET L DU LYCEE GENERAL) : MONDIALISATION ET DYNAMIQUES GEOGRAPHIQUES DES TERRITOIRES

Les nouveaux programmes d’enseignement d’histoire et de géographie de la classe terminale des séries ES et L, parus au Bulletin officiel spécial n°8 du 13 octobre 2011, entrent en application à la rentrée de l’année scolaire 2012-2013. (Voir les ressources pour la classe sur le site eduscol).

Thème 2 - Les dynamiques de la mondialisation

- La mondialisation en fonctionnement
- La mondialisation en débat

Thème 3 - Dynamiques des grandes aires continentales

- L’Afrique : les défis du développement.

Infos complémentaires

Agenda Tous les événements

Sur nos sites Tous les sites

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous