Accueil > S’informer > Dossiers > Comores : des migrants au service de leur pays > Carte et repères sur les Comores

Dossier Comores : des migrants au service de leur pays

Carte et repères sur les Comores

, par CDTM 34

L’Union des Comores fait partie de l’archipel des Comores situé dans l’Océan indien, au milieu du canal du Mozambique, au sud-est de l’Afrique et au nord-ouest de Madagascar. Il est composé de nombreuses îles de tailles différentes, aujourd’hui séparées en 2 entités :

  • L’Union des Comores (ou Comores) (1862 km2), Etat indépendant depuis 1975, constitué de 3 îles : Grande Comore, Anjouan et Mohéli
  • Mayotte (376 km2) Département d’outre-mer français (DOM) depuis 2011, constitué de deux îles principales : Grande Terre et Petite Terre L’Etat comorien revendique l’île de Mayotte.

Capitale : Moroni (Grande Comore)
Superficie : 2236 km2
Population : 750 000 habitants (2011)
Densité : 402 habitants/Km2
Croissance démographique : 2,49 %
Espérance de vie : 60 ans
Taux d’alphabétisation : 74,9 %
Religion : islam (sunnite) 95% de la population
Indice de développement humain : 163e rang sur 187.
Taux de pauvreté : 45,6 (PNUD 2012)
PIB/habitant : 980 $US (source PNUD, 2010)

République fédérale présidentielle, avec une présidence tournante.
Président : Ikililou Dhoinine (2010)

Economie en % par rapport au PIB
Agriculture 40% (et 80 % des emplois) ; Industrie : 14 % ; Services : 33 %
Chômage : 40 % de la population active

Langues et enseignement
3 langues officielles : le comorien (shikomori), l’arabe et le français.

  • Le comorien (shikomori) et les dialectes apparentés sont parlés dans tout l’archipel. Ils font partie de la famille des langues africaines bantou et swahili, avec de nombreux emprunts au malgache, à l’arabe, au portugais, à l’anglais et au français.
  • L’arabe littéraire, est enseigné à l’école coranique. Les écoles coraniques dispensent un enseignement religieux à tous les enfants de 3 à 15 ans, en dehors des horaires scolaires. L’alphabet arabe est utilisé pour l’écriture des langues comoriennes.
  • De l’école primaire à l’Université (créée en 2003), les langues de l’enseignement sont le français et l’arabe littéraire. Le français est utilisé pour les textes officiels et dans l’administration. L’enseignement public est gratuit. Il existe un secteur d’enseignement privé.

L’Union des Comores est membre de l’Organisation de la Conférence islamique, de la ligue arabe, et de l’organisation de la francophonie. Elle fait partie du COMESA (Marché commun de l’Afrique orientale et australe) et de la Commission de l’Océan indien (COI).

Les droits fondamentaux tels qu’ils sont définis dans la Charte des Nations Unies, sont inscrits dans la Constitution, notamment les droits de l’enfant et de la femme, la liberté d’expression et de la presse.
Le système juridique est hérité du droit musulman, du droit coutumier et du droit français.

Le milieu naturel riche et varié
Les Iles sont d’origine volcanique. Sur l’île de La Grande Comore, le volcan Karthala (2361 m d’altitude) est toujours actif. Le climat tropical est chaud et humide.
La faune et la flore, dont certaines espèces sont endémiques, s’apparentent à celles de Madagascar.
La région abriterait d’importantes ressources énergétiques (gaz, pétrole).

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous