Accueil > S’informer > Dossiers > Femmes en migration > Bibliographie sur les femmes en (...)

Dossier Femmes en migration

Bibliographie sur les femmes en migration

, par CDTM 34

Calais, la double peine des migrantes
Gwendoline COIPEAULT ; Carine DELAHAIE - CLARA MAGAZINE, n° 154, 2016/03, P. 4-7
La proximité géographique de Calais avec l’Angleterre en fait un haut lieu de transit pour les migrant(e)s depuis des années. Dans les allées de la "jungle", les femmes sont des proies faciles pour les viols, la prostitution, les violences physiques et psychologiques.

Commerce transfrontalier et migration féminine entre les deux Congo
Sylvie AYIMPAM - REVUE TIERS MONDE, N° 217, janvier-mars 2014, P. 79-96
Les migrations temporaires et pendulaires de commerçantes de Kinshasa sont une des caractéristiques majeures des échanges commerciaux entre Brazzaville et Kinshasa. L’étude diachronique permet de voir les trajectoires des différentes générations. En fait le schéma migratoire reste globalement le même : séjour de un à cinq ans, petits boulots pour lancer le commerce, éventuellement prostitution, mieux rémunérée, création de liens commerciaux. Bien que méprisées sous le nom de "Zaïroises", ces femmes assument leurs choix. L’hypothèse explorée ici est que le commerce transfrontalier donne à ces femmes l’occasion de réinventer de manière créative les rapports de genre.

De Pondichéry à Paris : Parcours des femmes en formation
Marie-Christine NOIREAUD - PARIS : L’HARMATTAN, 2013, 207 P.
Cet ouvrage propose une approche compréhensive du champ de l’interculturalité, analysée à partir de la problématique du choc culturel vécu par des femmes "pondichériennes" migrantes. L’auteure se propose d’examiner le rôle de la formation dite "en situation interculturelle", comme lieu d’expression de ces tensions identitaires. Elle montre comment l’espace pédagogique et les relations qui s’y déploient peuvent participer à la construction d’un nouveau statut de Sujet pour ces femmes.

Subjectivation de migrantes en conditions vulnérables au Mexique et au Pérou
Carola MICK - AUTREPART : REVUE DE SCIENCES SOCIALES AU SUD, n°66, 2013/3, P. 99-114
Cet article vise à reconstruire de manière analytique les conditions de subjectivation des femmes qui migrent, en identifiant les facteurs qui, du point de vue émique, favorisent ou entravent leur constitution en acteurs. Nous avons étudié le cas des employées de maison de Lima (Pérou) et le cas des journalières agricoles à Morelos (Mexique). Nous avons bâti le corpus de données à partir de techniques ethnographiques puis appliqué l’analyse narrative aux récits des dix femmes. Enfin, nous avons comparé les résultats des deux cas pour déterminer les facteurs d’appariement parmi lesquels figurent l’éducation, l’apprentissage et la famille. (Résumé de l’auteure).

Le matricentrage comme stratégie de protection des enfants : le cas des migrations internationales de femmes boliviennes
Robin CAVAGNOUD ; Tristan BRUSLE - AUTREPART : REVUE DE SCIENCES SOCIALES AU SUD, N°66, 2013/3, P. 115-132
Cet article propose d’étudier les migrations internationales des femmes comme situation de rupture dans le parcours de vie de leurs enfants qui restent dans le pays d’origine. Il s’appuie sur une enquête de terrain réalisée auprès d’un échantillon d’enfants à El Alto en Bolivie. L’analyse porte sur la reconfiguration des structures familiales suite au départ des mères et sur le rôle en particulier de la famille élargie et des membres féminins de la famille. Le matricentrage apparaît dans ce contexte comme une stratégie de soin et de protection des enfants reposant sur des mécanismes d’entraide familiale et les notions de parenté/maternité transnationale. (Résumé de l’auteur).

Ces femmes qui migrent seules
Franck SEURET - ALTERNATIVES ECONOMIQUES, N° 324, mai 2013, P. 43-45
Dans le monde, les migrations se féminisent et de plus en plus, il s’agit de femmes seules mariées ou célibataires : cela représente la moitié des personnes qui vivent hors de leur pays d’origine. L’émigration est un moyen d’échapper aux discriminations qu’elles subissent dans leur pays et qui limitent les perspectives d’avenir. La première étape est souvent un travail chez un employeur de la même communauté d’origine. Ces femmes sont embauchées dans des conditions défavorables. Certaines sont amenées à se prostituer ne serait-ce qu’occasionnellement. Diplômées, elles ont du mal à faire reconnaître leurs compétences.

Genre, migrations et globalisation de la reproduction sociale
Christine VERSCHUUR, PARIS : L’HARMATTAN,2013, 431 P.
Recueil de documents de référence (articles théoriques, d’analyses sectorielles, d’études de cas) relatifs au concept de genre dans le développement. Chaque contribution (une trentaine) d’auteur-e-s du Sud et du Nord est suivie de références bibliographiques. Nombreux encadrés (liste en fin d’ouvrage). Le lien renvoie vers le sommaire détaillé.
Quatre parties principales :
* Reproduction sociale et travail de care dans les espaces transnationaux : rapports de genre, classe, race
* Migrations et développement, envois de fonds et foyers transnationaux
* Colonialité du pouvoir et stratégies des personnes migrantes
* Arrangements économico-sexuels, dons ou marchandisation de la reproduction
* Luttes et politiques.

Petit guide pour conjuguer la migration au féminin
LA CIMADE, 2013, 20 P.
Alors que la moitié des migrants sont des migrantes, dans le monde et en France, elles sont moins prises en compte et elles ont souvent enfermées dans des clichés.
Pourtant, alors qu’elles courent des risques spécifiques (traite, violences sexuelles, mutilation génitale, mariage forcé), elles peinent à obtenir un statut de réfugié et un emploi correspondant à leur niveau de formation.
Il est temps de rendre justice à celles qui migrent !

Migrantes
Anne GROISARD - CONDE SUR NOIREAU : CORLET, 2013, 91 P.
Ce livre accompagne l’exposition de portraits et de témoignages de femmes migrantes du monde entier, installées provisoirement ou durablement dans un autre pays. Les récits migratoires peuvent se ressembler car le sujet principal n’est pas tant la migration que la personne elle-même. Loin de tout outil statistique et de discours politique, cet ouvrage parle avant tout d’humanité et d’interculturalité. Des données chiffrées permettent de comprendre la migration internationale des femmes et ses enjeux

Mères et bébés sans-papiers
Christine DAVOUDIAN - TOULOUSE : ERES 2012, 245 P.
Ce livre parle de l’angoisse des mères sans-papiers au moment de la naissance et du travail des associations (type Protection Maternelle Infantile (PMI)) qui les aident. Sont indiqués également tous les soucis que rencontrent ces mères pour soigner ou suivre médicalement leurs bébés.

Excision et migration en Belgique Francophone : rapport de recherche de l’Observatoire du sida et des sexualités pour le GAMS Belgique
Myriam DIELEMAN - BRUXELLES MOLENBEEK [BELGIQUE] : GROUPE POUR L’ABOLITION DES MUTILATIONS SEXUELLES (GAMS), 2010, 183 P.
Ce rapport a pour objectif de décrire et de comprendre l’impact de la migration sur les pratiques et les représentations de l’excision afin de saisir les motifs et les logiques qui concourent à la continuité ou à l’abandon de celle-ci parmi les populations d’origine subsaharienne (conditions de vie, dynamiques sociales, effets des dispositifs institutionnels).

De la violence à la persécution, femmes sur la route de l’exil
Smaïn LAACHER - PARIS : LA DISPUTE, 2010, 171 P.
Cet ouvrage porte sur les violences faites aux femmes migrantes pendant leur voyage clandestin. Ces femmes ont quitté, principalement l’Afrique de l’Ouest, et ont voyagé jusqu’au Maroc, en Algérie, en Espagne et en France. Afin d’apporter des éléments de réponse à ce fait ignoré, l’auteur a recueilli les récits et témoignages de femmes migrantes ayant subi ces violences, ainsi que le point de vue d’associations et d’ONG en matière de lutte et de prévention contre ces formes de violence spécifiques.

Migrer au féminin
ROULLEAU-BERGER, Laurence - Paris : PUF, 2010/04, 188 P.
La migration internationale concerne de plus en plus les femmes, dont les situations économiques ne cessent de se diversifier. Alors qu’elles contribuent à la reconfiguration des économies, locales et globales, elles sont souvent mal considérées au plan social. L’auteur analyse le parcours et les expériences migratoires de ces femmes et montre qu’elles redéfinissent leur identité à partir d’une multiplicité de rôles dans un complexe mondialisé.

Droit de la famille de femmes françaises et maghrébines
BEDU, Aurélie (sous le dir. de).- CIACDE Edition : Montpellier, 2007, 292 P.
Toute femme française, binationale ou étrangère, qu’elle vive en France ou dans un des pays du Maghreb, peut e effet se retrouver un jour confrontée à un droit étrangère qu’elle méconnaît. Répondre aux questions liées au droit de la famille nécessite des connaissances en droit français, en droit des pays du Maghreb et en droit internationale privé. Ce guide juridique réunit l’ensemble de ces législations. Il apporte des réponses aux professionnels qui rencontrent des situations ou plusieurs droits de la famille entrent en interaction. Il a également pour objectif d’informer les femmes françaises et maghrébines sur leurs droits mais aussi sur les discriminations qu’elles peuvent subir.

Prostitution : la mondialisation incarnée
POULIN, Richard (sous la dir. de). - ALTERNATIVES SUD, 2005/03, n°3, 239 P.
La mondialisation d’aujourd’hui est un facteur dominant dans l’essor de la prostitution et, notamment, la traite des femmes et des enfants à des fins de prostitution. Elle a eu un effet important sur l’industrialisation du commerce sexuel qui a transformé les femmes et les enfants en marchandises exportables. Le renforcement des inégalités sociales, l’accentuation de la paupérisation des populations entraînent des migrations accrues et deviennent, de fait, des facteurs propices à la traite des êtres humains.

Le trafic d’êtres humains
DUSCH, Sabine - PARIS : PUF, 2002/03, 317 P.
Cet ouvrage traite de trois formes d’exploitation humaine : le trafic de migrants clandestins, condamnés à des formes de travail proches de l’esclavage ; l’esclavage des femmes et la prostitution que ce soit dans le pays même par le tourisme sexuel ou par « l’importation » de jeunes femmes ; enfin, l’exploitation des enfants, par le travail ou les abus sexuels. Chacune de ces parties traite le problème dans son ensemble, puis fait un tour du monde de la situation.
Dans une quatrième partie, l’auteure expose la lutte mondiale contre les trafics d’êtres humains et la manière dont les Etats s’organisent dans ce domaine. Elle évoque les législations nationales et internationales et souligne les avancées, mais aussi les défaillances, de la lutte contre les trafics, que la directrice de l’UNICEF compare à une "forme de terrorisme".

D’un voyage à l’autre : des voix de l’immigration pour un développement pluriel
BLION, Reynald (sous la dir. de) ; Rigoni, Isabelle (sous la dir. de) – PARIS : 2001/07, 304 P.
Cet ouvrage est constitué d’une quinzaine de contributions diverses émanant tant de la recherche scientifique que de la pratique de terrain. Il propose un bilan de la participation des immigrés aux dynamiques de développement. Il avance aussi des propositions en vue d’un accroissement de leur reconnaissance et de leur prise en compte dans les partenariats qui se construisent.

Les femmes de l’immigration au quotidien
BENTCHICOU, Nadia (sous la dir. de) - PARIS ; AMIENS : L’HARMATTAN ; LICORNE, 1997/05, 127 P.
Les femmes de l’immigration ne se satisfont désormais plus des rôles d’épouse et de mère et recherchent de plus en plus autonomie et implication dans l’espace social et public. Cet ouvrage rassemble des descriptions de différentes situations et des exemples d’incitatives dont elles sont les actrices ou auxquelles elles participent. Divers aspects sont traités : -la question de l’identité des jeunes filles ; -le développement des activités de médiation ; -les questions liées à la formation et à l’emploi

Femmes immigrées en Italie
MELCHIORI, Paola. In : BISILLIAT, Jeanne (sous la dir.de). Femmes du sud, chefs de famille - PARIS : KARTHALA, 1996, p. 191, 206.
Cet ouvrage est le résultat d’un colloque sur les femmes du Sud, chefs de famille, organisé par l’ORSTOM et l’association Femmes et Développement (AFED) en novembre 1994 et qui avait pour but d’étudier le rôle de la femme dans la famille. A travers l’analyse de la situation des femmes dans le monde, des effets de la mobilité sur leur statut, d’exemples pratiques de difficultés rencontrées et des formes de violence auxquelles elles sont confrontées, ce recueil explique les nouvelles motivations qui les poussent à se prendre en main. Le chapitre 10 est consacré à la situation des femmes immigrées en Italie, mais il traite aussi beaucoup des problématiques corrélées au thème des femmes migrantes en générale.

Articles en ligne

Elles… leur combat pour la visibilité
Poinsot Marie - Hommes & Migrations, n°1311, 2015/3,P. 1-1
Les migrations féminines ont longtemps été l’angle mort de l’histoire de l’immigration et des débats contemporains. Dès lors, si la féminisation des flux migratoires s’affirme statistiquement depuis la fin des années 1990 dans les sociétés européennes, pourquoi observe-t-on un tel déficit de visibilité et de reconnaissance ?
www.cairn.info/revue-hommes-et-migrations-2015-3-page-1.htm

Mobilités spatiales des commerçantes africaines : une voie vers l’émancipation ?
Bredeloup Sylvie – Autrepart, n°61, 2012/02, P. 23-39
Dans les recherches africanistes, la notion de migration passive a été convoquée pendant plusieurs décennies pour qualifier les déplacements engagés par les épouses dans l’intention d’accompagner ou de rejoindre leurs maris à l’étranger alors que les migrations solitaires, rebaptisées actives, restaient largement occultées ou assimilées le plus souvent à des formes de prostitution plus ou moins organisées. Au regard de cette construction dichotomique, il était impensable qu’une Africaine fasse le choix personnel de quitter son pays ; elle était considérée comme une migrante par défaut. Dans le même temps, l’historiographie des migrations africaines peinait à se soustraire à la fois d’une vision coloniale et sexiste. (d’après l’auteur)
www.cairn.info/revue-autrepart-2012-2-page-23.htm

Représentations discursives et stratégies identitaires : Femmes, migration et marrainage. À la maison internationale de Rennes
Lesacher Claire - Cahiers internationaux de sociolinguistique, n°1, 2011/01,P. 79-97
Rennes, le nombre de personnes migrantes n’a jamais cessé d’augmenter depuis les années 1960. En 2006, date des derniers chiffres communiqués, la population rennaise comptait 7,1% de migrants et la ville accueillait 20,4% des migrants de Bretagne. La moitié d’entre eux sont des femmes et ces dernières ont migré pour différents motifs : études, travail, promotion sociale, soutient économique de la famille restée dans le pays d’origine, immigration forcée (réfugiée), mariage (Etiemble, 2008) ; des motivations diverses qui indiquent la pluralité de leurs expériences, qualifications et parcours antérieurs à la migration. (d’après l’auteur)
www.cairn.info/revue-cahiers-internationaux-de-sociolinguistique-2011-1-page-79.htm.

Etude psychosociolinguistique de trajectoires identitaires en contexte migratoire. Le cas de femmes chinoises en unions franco-chinoises à Rennes
Gilbert Anne-Cecile -Cahiers internationaux de sociolinguistique, n°1, 2011/01, P. 125-150
Si la Chine enregistre un nombre croissant d’entrées sur son territoire, elle compte aussi de nombreuses sorties à destination de pays américains et européens (dont la France). Pourtant l’immigration chinoise reste dans l’ombre ; elle suscite une quantité restreinte de réactions des média et même des écrits scientifiques. Il a fallu attendre les années 1990 pour qu’elle commence à être médiatisée, bien qu’il ne s’agisse pas d’un phénomène nouveau. (d’après l’auteur)
www.cairn.info/revue-cahiers-internationaux-de-sociolinguistique-2011-1-page-125.htm

Femmes, genre, migrations et mondialisation. Un état des problématiques
FALQUET, Jules ; REBAUDE, Aude ; FREEDMAN, Jane ; SCRINZI, Francesca (coordonné par.)
Les cahiers du CEDREF [En ligne], 16 | 2008, Université Paris Diderot, Paris 7, Paris.
Partiellement disponible en ligne.
Cet ouvrage, publié par le CEDREF (Centre d’Enseignement, de Documentation et de Recherches pour les Etudes Féministes) est consacré à la perspective de genre dans l’étude des migrations internationales. L’ouvrage s’ouvre avec un regard rétrospectif sur les études des migrations pour montrer le quasi totale absence de la perspective de genre dans cette discipline. L’ouvrage ensuite continue en présentant une série des articles qui traitent les thèmes principaux sur le sujet de la migration féminin telles qui sont les conséquences sur les reports sociaux de sexe ; le travail domestique et la violence sexuelle.
http://cedref.revues.org/330

Les paradoxes de l’invisibilité. Le travail de rue d’une association marseillaise auprès de prostituées maghrébines
MUSSO, Sandrine - Ethnographiques.org, Numéro 12 - février 2007
Cet article présente le travail de rue et d’accueil réalisé par une association marseillaise d’auto-support d’usagers de drogue auprès d’un public de femmes maghrébines exerçant une forme singulière de prostitution de rue. Les caractéristiques propres à cette prostitution, et les trajectoires des femmes illustrent les relations complexes régissant les liens entre genre, migration et prostitution
http://www.ethnographiques.org/2007/Musso

Females Migrants : bridging the gaps throughout the life cycle
SIMONEN, Mari ; NDIAYE, Ndioro (sous la dir. de)- Selected Papers of the UNFPA-IOM Expert Group Meeting, New York, 2-3 May 2006. 146 P. En anglais.
Ce rapport est une étude sur la migration féminine au niveau international. Il présente les points de vue de représentants d’organisations internationales, provenant des cinq continents, d’ ONG et d’ organisations issues des diasporas. Cet article est le résultat d’une conférence de deux jours sur le sujet dont le but est de rendre visible le phénomène de la migration féminine pour sensibiliser et favoriser le dialogue sur ce thème, notamment au sein des Nations Unies.
http://publications.iom.int/bookstore/index.php?main_page=product_info&products_id=136

Les filles naissent après les garçons : représentations sociales des populations d’origine maghrébine en France
Noria Boukhobza Revue Européenne des migrations internationales, vol. 21 - n°1 | 2005 p. 227-242
http://remi.revues.org/2333

« Traite » des femmes migrantes, domesticité et prostitution. A propos de migrations interne et externe
Moujoud, Nasima ; Pourette, Dolores - Cahiers d’études africaines 2005/3 - n° 179-180. Pages 1093 à 1121.
Article consacré aux femmes migrantes et aux questions de domesticité (dans le privé) et de prostitution qui sont historiquement et structurellement assignées aux femmes immigrées. A` partir de données ethnographiques, l’auteure repense les questions liées à la « traite » et au « trafic » des femmes. Ces éléments sont indissociables des structures de domination, liées aux rapports sociaux de sexe, de classe et d’origine.
http://www.cairn.info/revue-cahiers-d-etudes-africaines-2005-3-page-1093.htm

Femmes, genre, migration et mobilités
CATARINO, Christine ; MOROKVASIC, Mirjana - Revue européenne des migrations internationales vol. 21 - n°1, 2005.
Mise en perspective de divers textes consacrés à la migration féminine.
http://remi.revues.org/2534

Genre, travail et migration en Europe
Les cahiers du CEDREF, Université Paris Diderot, Paris 7 - 2004, 12 ,
Plusieurs contributions présentant divers aspects des migrations féminines en Europe à partir de la comparaison des situations dans quelques pays : la France, la Grande-Bretagne, la Belgique, l’Italie et l’Espagne. Il aborde les questions du cadre législatif , de l’insertion et des problèmes rencontrés par les femmes migrantes dans le marché du travail européen.
http://cedref.revues.org/331

Les femmes marocaines et le vieillissement en terre d’immigration
AIT BEN LMADANI, Fatima - Confluences Méditerranée, 2001/4 N°39, p. 81-94.
Cette étude est le résultat d’une recherche sur les femmes âgées immigrées marocaines en France, et notamment à Paris. L’article est construit à partir de la question suivante : dans quelle mesure les femmes âgées immigrées marocaines résidant en France parviennent-elles à s’intégrer à la société française
http://www.cairn.info/revue-confluences-mediterranee-2001-4-page-81.htm

Femmes en Migration
Les cahiers du CEDREF, Université Paris Diderot, Paris 7, 8-9. 2000,
Plusieurs articles abordent la question des femmes immigrées sous ses différents aspects, notamment travail salarié et le rôle économique des femmes migrantes..
http://cedref.revues.org/173

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous