Accueil > S’informer > Dossiers > Zimbabwe : Quel bilan après trente ans d’indépendance ? > Bibliographie sur le Zimbabwe

Dossier Zimbabwe : Quel bilan après trente ans d’indépendance ?

Bibliographie sur le Zimbabwe

, par CRIDEV

Zimbabwe : transition, année zéroVIRCOULON, Thierry - ALTERNATIVES INTERNATIONALES, HORS SERIE N°7, 2009/12 P 83-83
Sous la pression internationale, le dictateur Mugabe, après avoir ruiné son pays et volé les élections, a accepté de former un gouvernement avec l’opposition. Sans rien céder sur le fond. Robert Mugabe, le "lion de l’indépendance" du Zimbabwe, est au pouvoir depuis maintenant trente ans et entend bien y rester. Si les pressions intérieures et étrangères l’ont contraint en février 2009 à désigner comme premier ministre Morgan Tsvangirai, le chef d’une opposition qui a gagné les législatives de 2008 (et aurait pu emporter les présidentielles), il fait tout depuis pour saboter le gouvernement d’union nationale. La légitimité de l’opposition, incarnée par le Movement for Democratic Change (MDC) est pourtant incontestable.

L’illusion du bonheur
FANTOU, Mélinda - ALTERMONDES, n°19, 2009/09, P. 12
Le Zimbabwé a connu la dictature de Robert Mugabe pendant plus de 29 ans. Le mandat du dictateur s’est achevé par une période de famine et une épidémie de choléra qui ont fait plus de 4 300 morts. Depuis février 2009, le nouveau gouvernement de Morgan Tsvangirai peine à assurer une transition démocratique. Les trois habitants interviewés, tous très pauvres, se retrouvent dans la même situation sous le nouveau gouvernement que sous l’ancien.

Zimbabwe : le cynisme des nations
MBEMBE, Achille – PAMBAZUKA, n°56, 2008/05/15
Article disponible en ligne : http://www.pambazuka.org/fr/category/comment/48141
Achille Mbembe pense que la personnalisation du conflit et de la diabolisation de robert Mugabe n’aide pas à comprendre les enjeux de la crise au Zimbabwe. Il est nécessaire de retracer la trajectoire du pays depuis l’indépendance pour mieux analyser l’échec final de celui qui fut considéré comme le père de la nation. Le nationalisme et le populisme ont garanti une certaine légitimité au gouvernement autocratique de Mugabe pendant un certain temps.
Mais au début des années 2000, la société civile a revendiqué une démocratisation que Mugabe et ses supporters n’ont pas acceptés.

Faux espoirs : L’échec du gouvernement de coalition du Zimbabwe à améliorer la situation des droits humains
HUMAN RIGHTS WATCH - 2009/08, 24 P.
Article disponible en ligne : http://www.hrw.org/fr/reports/2009/08/31/faux-espoirs-0
Le rapport d’HRW souligne le manque de réformes en matière de droits réalisés par le gouvernement de transition au cours des six mois écoulés depuis sa création. Il met en lumière l’impunité relative dont bénéficient les auteurs de violations des droits humains. Le rapport souligne aussi le harcèlement que subissent les médias indépendants. En conclusion les auteurs préconisent une série de recommandations aux différents acteurs pour améliorer la situation des droits humains

La violence et les urnes : le Zimbabwe en 2008
ALEXANDER, Jocelyn ; BESSING-MILES, Tendi - POLITIQUE AFRICAINE, 2008/10, 111. P. 111-129
Cet article montre les rôles joués par la violence lors des récentes élections présidentielles au Zimbabwe. Le premier tour a été marqué par l’absence relative de violence d’Etat, alors que le second a connu une extrême violence menée par le parti au pouvoir. Cette violence n’était pas une violence ethnique et ne provenait que de forces intérieures au pays. Les séquelles sur les institutions et sur les citoyens influenceront la nature de tout futur accord de partage du pouvoir.

Le Zimbabwe contemporain
PARIS : KARTHALA ; IFRA, 1995/03. 390 P. (HOMMES ET SOCIETES)
Le Zimbabwe, ancienne Rhodésie du Sud, est devenu indépendant en 1980 à l’issue d’une longue lutte de libération nationale. Pendant près de quinze ans, le gouvernement s’est donné une image idéologiquement marquée par les références socialistes et tiers-mondistes. Dans les faits, l’évolution du pays a aussi été marquée par la prudence et le pragmatisme. Les principaux risques de déstabilisation ont été évités et l’économie, servie par de bonnes conditons naturelles et des infrastructures héritées de la colonisation, a traversé sans dommages excessifs une période touchée par de dramatiques dégradations dans d’autres pays africains. La relative stabilité du Zimbabwe l’a progressivement écarté des feux de l’actualité. Le pays est insuffisamment connu dans le monde francophone. Mieux comprendre ce pays, c’est aussi mieux comprendre l’Afrique australe.

Accès à la terre

Zimbabwe : la « soif de terres » aux origines du mouvement des anciens combattants
ANDREW, Nancy ; SADOMBA, Wilbert - Critique internationale, n°31, 2006/04, P. 125-144.
En 2000, les anciens combattants de la lutte pour l’indépendance des années 1970 ont lancé un vaste mouvement d’occupation des terres. Les dynamiques de la géographie de ce mouvement ainsi que l’attitude de l’Etat rendent ces occupations différentes des précédents mouvements. Ce mouvement a certes mis fin au contrôle des grandes fermes par la minorité blanche mais de nombreuses questions restent en suspens notamment sur le cadre politique actuel et sur les effets sur l’attribution des terres.

Zimbabwe une réforme agraire post coloniale : Les obstacles à une réappropriation équitable de la terre par l’Etat et sa population
THEBAULT YVES - In : Accorder l’accès à la terre - RENNES : CRIDEV ; PEKEA ; FRERES DES HOMMES, 2007/09, 126 P.
Un CD-Rom qui regroupe des textes du livre dans leur intégralité originelle et d’autres inédits accompagne l’ouvrage.
Près d’un milliard de ruraux vivent aujourd’hui dans le monde sans pouvoir se nourrir correctement du fait de la difficulté, voire l’impossibilité, d’accéder à la terre. Posséder une parcelle de terre, c’est disposer d’une source de richesse. Les activités liées à la terre sont à la base même des moyens de subsistance, d’emplois, de revenus et de gestion durable de l’environnement. Le contrôle de la terre est donc un enjeu politique et économique majeur et ce dans toutes les régions du globe. Du Brésil à l’Indonésie, en passant par le Zimbabwe, cet ouvrage vise à faire un point sur la situation de l’accès à la terre dans le monde et à exposer les enjeux politiques, économiques et sociaux de ces luttes.

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous