Accueil > S’informer > Dossiers > Togo : La démocratie confisquée, 1963–2013 > Bibliographie sur le Togo

Dossier Togo : La démocratie confisquée, 1963–2013

Bibliographie sur le Togo

, par CDTM 34

Articles

Les Nana Benz de Lomé : Mutations d’une bourgeoisie compradore, entre heur et décadence
TOULABOR, Comi M. in AFRIQUE CONTEMPORAINE : AFRIQUE ET DEVELOPPEMENT N° 244 [25/02/2013] . - P. 69-80
Les Nana Benz de Lomé sont des commerçantes enrichies dans le commerce du tissu imprimé. Cette bourgeoisie rappelle à bien des égards celle des marchands drapiers qui ont prospéré au Moyen Age en Occident. La génération des Trente glorieuses a connu la richesse mais, la deuxième et maintenant la troisième, sont confrontées plus que leurs aînées à la concurrence née de la mondialisation. La chute de leur revenu a été vertigineuse, plus de luxe ostentatoire mais une "petite prospérité". Les filles se sont adaptées mieux que leurs mères grâce à des études supérieures et à la diversification de leurs activités commerciales. Cependant la classe des Nana Benz ne tient plus le haut du pavé en politique et souffre du mépris qui affecte encore les femmes dans la société togolaise.

Togo : de la résignation à l’espoir
Andre KANGNI AFANOU, in ALTERNATIVES SUD > VOL. 17, N° 4 (01/01/2010) . - P. 147-154
Le Togo n’a jamais connu d’alternance ni de transition démocratique. Le régime autocratique, en place depuis l’indépendance, a étouffé toutes les velléités de contestation, réprimant toute forme d’opposition.
Ce contexte n’a pourtant pas entamé la détermination de secteurs de la société civile décidés à arracher pacifiquement les droits et les libertés du peuple togolais.

La non-violence en Afrique
ALTERNATIVES NON VIOLENTES, 2009/09, 152. P. 1-51
Ce numéro d’ANV est consacré à l’Afrique francophone. Comprend notamment : :
* Après les violences postélectorales au Togo, quelles chances pour une réconciliation ? (Yves Matthieu)
Une non-violence se déploie actuellement en Afrique portée par un grand nombre d’associations. Celles-ci irriguent les écoles, les Eglises locales grâce à des Africains chrétiens, musulmans, ou animistes. La non-violence africaine participe à la réhumanisation des sociétés, à la régulation des conflits locaux et au développement d’une éducation africaine respectueuse de chacun, à commencer par les femmes. Ces associations s’engagent aussi dans des luttes sociales et politiques pour s’opposer aux entreprises étrangères qui exploitent les richesses locales, entraînant une dégradation des relations humaines et diverses pollutions.

Prisons : sortir de l’enfer
RAVIGNAN, Antoine de ; LAVOIE, Frédérick , ALTERNATIVES INTERNATIONALES, 2009/03, 42. P. 66-75
Au Sud, les prisonniers sont exposés, plus encore qu’au Nord, à des conditions très dures : faim, maladie, violence sont l’ordinaire ; autrement dit, indignité, arbitraire. Et la justice oublie parfois le prisonnier pendant des années. Le travail discret de rares ONG peut cependant faire la différence.

Commerçantes togolaises et diables chinois : une approche par la rumeur
Nina SYLVANUS : POLITIQUE AFRICAINE - N° 113 (01/03/2009) . - P. 55-70
Cet article traite des relations entre des entrepreneurs chinois et leurs partenaires africains, en l’occurrence des commerçantes en tissus. Les rumeurs et les histoires qui circulent sur le principal marché du Togo témoignent des transformations de la compétition économique dans la sous-région ouest-africaine. Tensions, anxiétés, représentations imaginaires sur le pouvoir et les moyens de production s’en mêlent. Le problème moral est : les acteurs africains sont-ils privés de leur capacité d’action par les nouveaux hommes d’affaires venus de Chine ?

Le développement de la microassurance : un projet de recherche appliquée en Afrique de l’Ouest
VANDEWEERD, Luc - AUTREPART, n°44, 2007/12, P. 213-225
Cet article décrit un projet de recherche-développement dans le domaine de la microassurance dans cinq pays d’Afrique de l’Ouest. Un premier produit de microassurance a pu être configuré : Le RPC - Régime de Prévoyance-Crédit. Il s’agit d’un produit d’assurance de groupe obligatoire pour tous les emprunteurs individuels avec prélèvement automatique de la prime lors de l’octroi du prêt. Le produit est configuré, tarifé et testé et se déploie dans les cinq pays concernés, avec l’appui de la coopération luxembourgeoise. L’objectif ultime est de faire émerger un pool d’expertise en microassurance dans cette région et une sécurisation de l’industrie de l’assurance couplée à la microfinance.

TOGO, un pays où l’impunité règne en maître
BOURSIN, Clément - PARIS : ACAT, 2007/02, 64 P.
On parle peu du Togo, entre les périodes d’élections, malgré un régime politique autoritaire et des atteintes graves aux droits humains. Plusieurs affaires ont conduit l’ACAT (action des chrétiens pour l’abolition de la torture) à prendre position contre l’impunité qui règne dans ce pays. Un état des lieux de la justice et du travail de la société civile est présenté. Témoignages et exemples d’actions de l’ACAT illustrent la situation.

L’avenir appartient au peuple togolais
BACH, Pierre-Olivier - ALTERMONDES, n°7, 2006/09, P. 6
Au Togo, l’élection du président Faure Gnassingbé Eyadema, en avril 2005, a été entachée de fraude électorale et d’exactions demeurées impunies. La situation des droits de l’Homme y demeure très préoccupante. 40 000 personnes ont été contraintes de se réfugier au Bénin et au Ghana : elles hésitent à revenir au pays de peur de représailles. Toutefois, la Ligue des Droits de l’Homme, ainsi que les associations et syndicats réunis au sein du CASCOST, commencent à mobiliser le peuple togolais.

Etat civil, fichier électoral et démocratisation en Afrique - Le cas du Togo
ALLIANCE POUR REFONDER LA GOUVERNANCE EN AFRIQUE. ATCHADAM, Tikpi - TRAVERSES, n°19, 2006/05, 20 P.
C’est de la qualité du fichier électoral que dépend en partie la légitimité d’élections démocratiques. Au Togo comme dans de nombreux pays africains, le processus de démocratisation a été amorcé dans les années 1990. Force est néanmoins de constater que les élections successives au Togo ne sont pas ou peu reconnues comme légitimes par les populations. Ce texte analyse les raisons de ce déficit démocratique en s’attachant à mettre en lumière les liens entre fichier d’état civil et démocratisation. (Résumé de l’auteur).

Le Togo tourne une page sombre de son histoire
KODJO, Edem - GEOPOLITIQUE AFRICAINE, n°19-20, 2005/10, p. 9-16
Edem Kodjo, actuellement premier ministre du Togo, répond aux questions concernant la réconciliation nécessaire après les graves turbulences qu’a connues le Togo en 2005, sur son programme économique et social.

Le Togo après Eyadéma ou l’insaisissable changement
LALOUPO, Francis - GEOPOLITIQUE AFRICAINE, n°18, 2005/04, p. 105-114
Après la mort d’Eyadéma, en février 2005, son fils avait pris le pouvoir mais, sous la pression de l’Union africaine et de la communauté internationale, il a dû se retirer. L’avenir du Togo reste incertain. Avec une Constitution contestable, des conseillers français et une équipe rompue aux techniques de la fraude électorale, on peut craindre une élection programmée.

Election à hauts risques dans un Togo déchiré
TOULABOR, Comi M. - LE MONDE DIPLOMATIQUE, n°613, 2005/04, p. 20-21
Depuis la disparition, le 5 février 2005, du président du Togo Gnassinbé Eyadéma, le pays se retrouve en crise de succession. Afin de faire valoir son hérédité, M. Faure Gnassinbé est prêt à prendre le pouvoir par un coup d’Etat. Alors que la France voit ses intérêts dans son soutien au régime, les Etats-Unis, les Nations unies, l’Union Européenne et la population locale condamnent ce coup d’Etat.

Lomé, l’autre front de la guerre contre le sida
BARRON, Christophe ; O’BYRNE-BOUBAS, Isabelle - ALTERNATIVES INTERNATIONALES, n°19, 2004/12, p. 18-19
La lutte contre la pandémie dans le continent noir se résume souvent à l’accès aux médicaments. Mais celui-ci ne suffit pas. L’effort de prévention doit être renforcé, ainsi que la conscientisation des populations et le développement des systèmes de protection sociale.

Stratégies féminines dans un Togo en crise
SANTOS DA SILVA, Florence - LE MONDE DIPLOMATIQUE, n°563, 2001/02, p. 7
Dans un contexte de régime autoritaire, les femmes togolaises s’organisent pour faire progresser et respecter leurs droits. Pour lutter contre les discriminations dont elles continuent à être victimes malgré des progrès notables dans les textes, l’association GF2D entreprend des actions d’initiation au droit en milieu rural et organise des consultations juridiques gratuites.

Violence militaire, démocratisation et ethnicité au Togo
TOULABOR, Comi M. - AUTREPART, n°10, 1999/07, p. 105-115
La violence militaire est une donnée permanente du processus de démocratisation au Togo. Elle est l’oeuvre d’un groupe de militaires d’origine kabiyé, l’ethnie du général Eyadéma. La cause essentielle en est l’instrumentalisation de la culture kabiyé par le chef de l’Etat qui se sert des luttes initiatiques comme vivier de recrutement. Cette violence interpelle quant à sa légitimité dans la construction d’un Etat de droit, et invite à reconsidérer la vision absolutiste de la souveraineté en droit international, qui confère des droits régaliens à un Etat sur sa population.

Ouvrages

Histoire des Togolais des origines aux années 1960 : Tome 1 : de l’histoire des origines à l’histoire du peuplement
GAYIBOR, Nicoué Lodjou - PARIS, KARTHALA, LOME, PRESSE DE L’UNIVERSITE DE LOME, 2011, 716 P.
Malgré l’éclatement et la multitude des peuples togolais, les communautés forment une seule patrie et identité. Au lieu d’aborder l’histoire du Togo par une approche géographique ou chronologique, l’auteur regroupe de grandes périodes historiques pour être en adéquation avec l’histoire du pays.

Histoire des Togolais des origines aux années 1960 : Tome 2 : du XVIè siècle à l’occupation coloniale
GAYIBOR, Nicoué Lodjou – PARIS, KARTHALA, LOME, PRESSE DE L’UNIVERSITE DE LOME, 2011, 715 P.
Les anciens territoires coloniaux du Togo ont mal fonctionné car leur histoire commune n’était pas assez ancrée dans le pays. Avec le progrès des Etats, le Togo entre dans une ère de conflits du fait des structures sociales, diversifiées et hiérarchisées.

La microfinance en Afrique de l’Ouest : Histoires et innovations
OUEDRAOGO, Alpha (sous la dir. de) ; GENTIL, Dominique (sous la dir. de) – PARIS ; OUAGADOUGOU : KARTHALA ; CONFEDERATION DES INSTITUTIONS FINANCIERES, 2008/06, 311 P.
Cet ouvrage raconte l’histoire du développement des institutions de microfinance en Afrique. Des coopératives d’épargne et de crédit se sont mises en place depuis les années 1970 au Burkina Faso et au Togo. Elles ont montré qu’il était possible de collecter l’épargne en milieu rural, d’octroyer du crédit et de faire gérer ces structures par les membres eux-mêmes. Depuis, ces coopératives ont grandi, gagné le milieu urbain , diversifié leurs membres et leurs activités. Le Mali, le Bénin et le Sénégal se sont joints à cette dynamique. Il existe six réseaux nationaux qui, en 2007, se sont réunis en une Confédération des Institutions financières, qui regroupe 1,8 millions de membres.Cet ouvrage présente d’abord la situation dans 5 pays d’Afrique de l’Ouest, puis les six réseaux qui ont constitué le CIF, enfin différentes situations : celle des femmes, celles de l’expansion en milieu urbain, les taux d’intérêt, la gouvernance, et la création de la Confédération.

Violations des droits de l’Homme au Togo : un rapport alternatif présenté au Comité contre la torture des Nations Unies
ORGANISATION MONDIALE CONTRE LA TORTURE - GENEVE : OMCT, 2006/05, 103 P.
Ce rapport se décline en 3 volets. Le premier fait état des pratiques de tortures, peines cruelles et traitements dégradants commis par des représentants de l’Etat du Togo (notamment en contexte de détention). Les deuxième et troisième volets concernent spécifiquement les violences faites aux enfants et femmes au Togo. Des recommandations font suite à l’exposé de ces pratiques et du cadre juridique devant les protéger.

Le Togo, de l’esclavage au libéralisme mafieux
LABARTHE, Gilles - AGIR ICI ; SURVIE - MARSEILLE : AGONE, 2005, 206 p.
Cet ouvrage présente l’évolution politique et économique du Togo depuis son accession à l’indépendance en 1960 jusqu’au coup d’Etat militaire qui a suivi la mort d’Eyadéma en 2005. Pourtant riche en matières premières, le pays a accumulé une forte dette extérieure à cause de projets de développement inadaptés imposés par les anciennes puissances coloniales. Par la suite, les Institutions Financières Internationales l’ont soumis à des programmes de privatisation et à la création d’une zone franche, favorisant ainsi le désengagement de l’Etat et l’essor de l’économie criminelle. Dans la lignée de la dénonciation de la "Françafrique", l’auteur met à jour les mécanismes et influences étrangères qui contribuent à miner l’équilibre économique et social du pays.

Avril 2005, le choix volé des Togolais : rapport sur un coup d’Etat électoral perpétré avec la complicité de la France et de la communauté internationale
SURVIE - PARIS : L’HARMATTAN, 2005, 106 p.
Ce rapport met en lien les textes, articles, déclarations produits par les ONG, les associations de défense des Droits, les militants, à l’occasion du décès du dictateur Eyadéma. Elles dénoncent la fraude massive durant les élections du 24 avril 2005, et le fait que la France a usé de son influence pour favoriser l’élection de Faure Gnassingbe, le fils d’Eyadéma.

Togo : L’arbitraire comme norme et 37 ans de dictature
FIDH - 2004, 52 p.
En 2004, le Togo entrait dans sa 37ème année de dictature, mais pouvait aussi envisager une coopération économique éventuelle avec l’Union Européenne. Pays dans une situation économique précaire, le Togo est un pays où tout est contrôlé et où la suspicion est généralisée. Ce contrôle s’appuie sur des structures rôdées telles que l’armée. Ne pouvant s’appuyer sur un bilan positif en matière de respect des droits de l’Homme ou des principes fondamentaux d’un Etat de droit, le Togo mise sur une image de marque : sa stabilité politique.

De l’approche développementaliste à la professionnalisation d’une institution de microfinance : l’ONG togolaise APGA
HENRY, Romain - BORDEAUX : IFAID AQUITAINE, 2004, 73 p.
L’APGA est une Ong togolaise qui s’est progressivement intéressée à la microfinance. Ayant développé trois programmes subventionnés aboutissant à la création de cinq caisses d’épargne et de crédit, l’APGA a considérablement développé ses activités. Cette croissance a abouti à une situation de crise. Dès lors l’enjeu de l’ONG est d’amorcer des réajustements qui lui permettront de devenir une véritable Institution de microfinance qui puisse répondre aux deux objectifs de l’autonomie financière et de la réponse aux besoins de financement des populations pauvres.

Noir silence : qui arrêtera la Françafrique ?
VERSCHAVE, François-Xavier - PARIS : LES ARENES, 2000, 597 p.
Ce gros livre, très documenté, aborde les dessous inavouables de la politique française en Afrique. Dans la première partie "Agressions", il décode les évènements des deux Congos, de la Guinée Bissau, de la Sierra Leone, de la région des grands lacs et des Comores. Dans la deuxième partie "Oppressions", il aborde le Tchad, le Togo, le Gabon, Djibouti, la Guinée, la Centrafrique, les encombrants amis de Mauritanie, de Guinée Equatoriale, du Soudan et d’Algérie, les modèles en péril du Sénégal et de la Côte d’Ivoire. Dans la troisième partie "Adaptations", il dénonce les coups tordus : services secrets, mercenaires, compagnies pétrolières (Elf et Total), les "réseaux" de droite et de gauche. Enfin dans la dernière partie "Résistances", il évoque des figures africaines de la résistance, des manifestations de rejet populaire et diverses campagnes civiques, pour ne pas laisser le lecteur désespéré par tant de turpitudes...

L’Etat en Afrique face à la chefferie : le cas du Togo
VAN ROUVEROY VAN NIEUWAAL, E. - LEYDE ; PARIS : ASC ; KARTHALA, 2000, 332 p.
A travers l’exemple du Togo, l’auteur analyse la situation actuelle de la chefferie en Afrique en plaçant le lecteur "au coeur des démêlés conflictuels de l’Afrique contemporaine". Ce travail est à la fois une histoire et une analyse de l’Etat africain aujourd’hui et depuis l’époque coloniale. L’institution de la chefferie est ici étudiée dans tous ses aspects : ses relations avec l’Etat, ses fonctions juridiques, sociales, politiques, économiques et religieuses, son rôle à l’époque coloniale. L’auteur montre la diversité de cette institution et sa capacité d’adaptation.

Articles en ligne

Rapport 2012 sur le droit des migrants au Togo
Visions Solidaires, 2013, 29 pages.
http://visionssolidaires.com/2013/06/19/rapport-2012-sur-le-droit-des-migrants-au-togo/

Rapport 2010 et 2011 sur la situation des droits humains au Togo
Amnesty International.
http://www.amnesty.org/fr/region/togo/report-2010
http://www.amnesty.org/fr/region/togo/report-2011

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous