Accueil > S’informer > Dossiers > Le Burundi au bord du chaos > Bibliographie sur le Burundi

Dossier Le Burundi au bord du chaos

Bibliographie sur le Burundi

, par Forum Réfugiés-Cosi

Ouvrages

L’Afrique des grands lacs : annuaire 2013-2014
REYNTJENS, Filip, Coordinateur ; VANDEGINSTE, S., Coordinateur ; VERPOORTEN, Marijke, Coordinateur. - PARIS : L’HARMATTAN, 2014/10. - 566 P.
Après les traditionnelles "Chroniques politiques" présentant les principales évolutions des trois pays (Rwanda, République démocratique du Congo, Burundi et Ouganda), une grande partie est consacrée à la réforme agraire et aux politiques agricoles, des enjeux majeurs pour les populations rurales.

Les négociations interburundaises : La longue marche vers la paix
Pierre Buyoya – L’Harmattan, 2012/01 - 254 p.
L’auteur raconte le long travail de la construction de cet "esprit d’Arusha". Mais au-delà du témoignage, vivant et documenté, le président Buyoya mène un profond travail de réflexion sur l’histoire tourmentée du Burundi et tire des leçons qui pourraient servir à des pays en butte à des crises semblables. L’accord d’Arusha a permis au peuple burundais de sortir de l’engrenage de la violence, mais il ne faut pas s’arrêter là : Arusha est un socle perfectible.

La Grande Guerre africaine : Instabilité, violence et déclin de l’Etat en Afrique centrale (1996-2006)
REYNTJENS, Filip ; LANOTTE, Pierre, Traducteur. - PARIS : BELLES LETTRES, 2012. - 367 P.. - (LE BRUIT DU MONDE) .
De 1996 à 2006, l’Afrique des Grands Lacs a été le théâtre de la "Grande Guerre africaine". La poursuite de la guerre civile rwandaise au-delà des frontières de ce pays, les changements incessants des alliances régionales, l’incapacité de la communauté internationale -empêtrée dans son complexe de culpabilité à la suite du génocide rwandais-, la criminalisation de l’économie, etc. ont ouvert les portes de la République démocratique du Congo à des conflits successifs entre des mouvements rebelles, à des guerres civiles, impliquant une dizaine de pays africains. L’analyse de cette situation complexe par l’auteur apporte des outils de compréhension du passé et de l’avenir de cette région centrale de l’Afrique.

Nouveaux acteurs, nouvelle donne : L’état du monde 2012
VIDAL, Dominique PARIS : LA DECOUVERTE, 2011/09 , 237 P.

Et booooum ! Provocations médiatiques et commotions politiques au Burundi
DESLAURIER, Christine – POLITIQUE AFRICAINE, n°107, 2007/10, P. 167-187
Le régime en place depuis deux ans, traverse une grave crise. Le journal "Intumwa", proche du pouvoir, s’en est pris violemment à des députés d’opposition, les accusant personnellement de prévarication et de complot. Cette parution rappelle les vieux démons des médias de la haine et soulève la question du rôle des médias dans la difficile situation post-conflit que traverse le pays. Cet article a provoqué de vives inquiétudes car les risques sont réels de voir se réveiller la mémoire qu’aucune commission de réconciliation n’a tenté d’apaiser.

Les ethnies du Burundi : une réalité
NTAMAHUNGIRO, Joseph - DIALOGUE, n°241, 2007/02, P. 37-61
Plusieurs approches permettent de définir les ethnies bahutu et batutsi, et en particulier le système de caste sociale qui en découlent. De l’approche physique, puis sociale, l’approche politique finit d’expliquer les dissensions entre les deux ethnies. En effet, les conflits inter-ethniques minaient le Burundi avant l’indépendance et perdurent depuis. La reconnaissance du problème ethnique au Burundi est encore problématique.

Réussir le passage de l’urgence au développement : Etude du cas de Solidarités au Burundi
GEOFFROY, Olivier - BORDEAUX : IFAID AQUITAINE, 2006, 104 P.
Durant une période de 12 ans jusqu’en 2005, le Burundi a connu une crise politique et socio-économique sans précédent. L’ONG " Solidarités " qui opère sans le pays depuis 8 ans est intervenue sur toutes les situations d’urgence qu’a traversé le pays durant la guerre civile et prévoit maintenant d’intervenir différemment pour réussir la transition entre Urgence, Réhabilitation et Développement.

La haine n’aura pas le dernier mot
MARTIN, Christel ; BARANKITSE, Maggy - PARIS : ALBIN MICHEL, 2005/09, 345 P.
Bien avant le début du conflit inter ethnique au Burundi, Maggy Barankitse avait perçu la perte des traditions et de leurs valeurs pour les gens de son pays. Quand, le 24 octobre 1993, on massacre devant elle, à l’évêché de Ruyigi, 72 personnes, sa vie va prendre un tournant. Elle crée un orphelinat où elle accueille indifféremment tutsis, hutus ou twa. Au départ 25 enfants, maintenant plus de 1000. Elle se bat pour la santé, l’éducation, la formation. Croyante, elle ne cesse d’éduquer ceux qui l’entourent à ne pas considérer leur origine ethnique mais leur qualité d’humains à vivre tous ensemble.

Les médias face au traumatisme électoral au Burundi
PALMANS, Eva - POLITIQUE AFRICAINE, n°97, 2005/03, P. 66-81
Après onze ans de guerre civile et une période de transition politique, le Burundi se trouve aujourd’hui face au défi d’organiser des élections libres et démocratiques, un événement qui rappelle l’expérience traumatisante des élections de 1993. Les médias nationaux, alors considérés comme des catalyseurs du conflit, sont désormais amenés à se faire les porte-parole neutres de toutes les tendances politiques en lice. Les médias publics et privés sont, de fait, devenus des supports de la réconciliation et de la démocratisation.

Afrique centrale - Médias et conflits : vecteurs de guerre ou acteurs de paix
FRERE, Marie-Soleil - GRIP ; COMPLEXE, 2005, 320 P.
Le rôle des médias dans les conflits armés et dans la construction de la paix. Expériences de neuf pays d’Afrique centrale et analyse des contraintes rencontrées par les journalistes locaux. En temps de guerre, l’information se révèle une arme puissante. Mais les médias peuvent aussi préparer les esprits à la paix.

La région des Grands lacs, "toile d’araignée de la paix" ?
JOANNIDIS, Marie - GEOPOLITIQUE AFRICAINE, n°15/16, 2004/10, P. 95-103
Avant la conférence internationale sur les Grands Lacs prévue en novembre 2004 en Tanzanie, les Nations Unies et l’Union africaine multiplient les efforts pour apaiser les tensions. Cette conférence destinée à étudier le problème de la sécurité dans la région, doit aussi parler de démocratie et de bonne gouvernance, de développement économique avec les projets de remise en activité des mines et d’utilisation de l’énergie, d’intégration régionale, ainsi que des questions humanitaires et sociales.

Le Burundi contemporain : l’Etat-nation en question (1956-2002)
NSANZE, Augustin - PARIS : L’HARMATTAN, 2003, 518 P.
Le Burundi moderne a été façonné par la Belgique, l’Eglise catholique romaine et l’ONU. Après l’indépendance de 62, la démocratie peine à s’imposer, et le conflit ethnique entre Hutus et Tutsis est ravageur. Entre tribalisme, monarchie et dictature, l’ouvrage s’articule autour de la genèse et de l’évolution du conflit.

Burundi la mémoire blessée
KABURAHE, Antoine - BRUXELLES ; PARIS : LA LONGUE VUE, 2002, 245 P.
Pour comprendre la guerre civile qui a secoué le Burundi jusqu’en 2003, il faut remonter aux élections démocratiques organisées par le major Buyoya en 1993. Ce témoignage rend compte de ce conflit où se lient déchaînement de la violence, luttes des partis, radicalisation des responsables politiques et de toute une société.

Burundi, la fracture identitaire : Logiques de violence et certitudes "ethniques" (1993-1996)
CHRETIEN, Jean-Pierre (sous la dir. de) ; MUKURI, Melchior (sous la dir. de) - PARIS : KARTHALA, 2002, 468 P.
Cet ouvrage collectif offre une analyse précise du conflit civil qui a secoué le Burundi entre 1993 et 1996, de l’assassinat du président Melchior Ndadaye au retour au pouvoir du président Buyoya. Ces contributions mettent en lumière les différentes manifestations de la violence, l’impact de celles-ci sur la vie quotidienne, matérielle et morale des Burundais, la position des grandes institutions civiles et religieuses, la dimension socio-économique de la crise, les regards croisés des médias intérieurs et internationaux.

Au coeur de l’ethnie : Ethnie, tribalisme et Etat en Afrique
AMSELLE, Jean-Loup ; M’BOKOLO, Elikia - LA DECOUVERTE, 1999, 233 P.
En conjuguant analyses générales et études de cas, ces textes veulent engager à une réflexion sur la notion d’ethnie et de tribu, de plus en plus souvent associées à d’autres notions comme celles d’Etat et de nation. Il est nécessaire de revenir sur certaines formes de classifications schématiques et réductrices.

La diplomatie pyromane (Burundi, Rwanda, Somalie, Bosnie)
ABDALLAH, Ahmedou Ould - CALMANN-LEVY, 1996, 213 P.
L’auteur constate que l’Afrique est devenue le laboratoire où s’expérimentent les stratégies d’intervention de la communauté internationale. Il explique de quoi est faite l’impuissance onusienne ; il dénonce le piège humanitaire et le monstrueux voyeurisme des médias.

Les crises politiques au Burundi et au Rwanda (1993-1994)
GUICHAOUA, André - UNIVERSITE DE LILLE, 1995, 793 P.
Analyses sur les crises qui ensanglantent le Burundi et le Rwanda et font de la région des Grands Lacs un foyer majeur d’instabilité en Afrique, avec un triple objectif : - témoigner en fournissant notamment un maximum d’éléments d’information sur les événements ; - comprendre en dégageant les stratégies individuelles et collectives qui ont abouti à la catastrophe ; - faire comprendre pour que l’exclusion par rapport aux "nations civilisées" ne se rajoute pas au malheur et au dénuement.

Burundi, l’histoire retrouvée
CHRETIEN, Jean Pierre - KARTHALA, 1993, 512 P.
La colonisation a privé les pays africains de leur histoire, y substituant un folklore bâtard qui oppose tradition et modernité. L’auteur présente ici une histoire scientifique bien différente de celle des ethnographes. Il resitue l’ancien royaume dans l’espace est-africain et démolit un certain nombre de clichés.

Développement décentralisé : mutations politiques, pouvoir local et développement communal au Burundi
RUTAKE, Pascal - PUBLISUD/ACCT, 1992, 146 P.
Comment, sortant de la colonisation, mettre en place un système de développement articulé avec l’indispensable démocratie, en puisant dans les sources culturelles africaines les éléments qui permettent de développer l’un et l’autre, au lieu de transposer des systèmes extérieurs.

Articles

Cocktail meurtrier en Afrique centrale
PRUNIER Gérard in LE MONDE DIPLOMATIQUE N°743 (février 2016)
Cet article revient sur les risques d’un embrasement du conflit au Burundi pour toute la région des Grands Lacs, et notamment sur les risques en cas d’accroissement de la « dimension ethnique » du conflit.

Au Burundi, les racines de la colère
BENETTI Pierre in LE MONDE DIPLOMATIQUE N°735 (juin 2015)
En moins d’un mois, la contestation contre le troisième mandat du président Pierre Nukurunziza a pris une ampleur importante notamment dans certains quartiers contestataires. Las des conflits qui ont secoué le pays durant des décennies, ils aspirent à la démocratique. Celle-ci passe par un retrait de la candidature du président en place : un troisième mandat serait anticonstitutionnel.

Esprit d’Arusha, es-tu là ? La démocratie burundaise au risque des élections de 2015 HIRSCHY, Justine ; LAFONT, Camille in POLITIQUE AFRICAINE N°137 (juin 2015). - P. 169-189
Des élections générales se tiendront au Burundi entre mai et août 2015. L’un des enjeux de ces scrutins est la pérennisation du processus démocratique amorcé il y a quinze ans. Les tensions à la veille de ces élections se cristallisent autour de la légalité d’une troisième candidature du président Nkurunziza. Cet article rappelle le passé tourmenté du pays en lien avec les pratiques controversées du parti au pouvoir depuis dix ans.

Burundi : La "bombe" foncière
MISSER, François in DEFIS-SUD N°120 (septembre-octobre 2014). - P. 17 – 21
En 2011, le Burundi s’est doté d’un nouveau code foncier. Mais celui-ci n’a pas désamorcé les tensions autour de l’accès à la terre, issues du choc entre conceptions antagoniques du droit, de l’exiguïté croissante des exploitations et des conflits entre occupants et réfugiés rentrés d’exil. Une loi récente a révisé la Commission Nationale des Terres et autres Biens (CNTB), qui a maintenant priorité sur les tribunaux. Cela provoque les inquiétudes de la communauté tutsie et risque de rendre restitution et réconciliation impossibles en privilégiant la restitution pure et simple par rapport à la solution à l’amiable. Un inventaire complet des terres domaniales est en cours.

Justices en mutation au Burundi : Les défis du pluralisme juridique
MATIGNON, Emilie in AFRIQUE CONTEMPORAINE : AFRIQUE ET DEVELOPPEMENT N° 250 (2014/2). - P. 55-80
L’histoire contemporaine du Burundi est jalonnée par des cycles de violences de masse. Les coups d’Etat successifs ont entraîné massacres et représailles entre Hutu et Tutsi. En réponse aux crimes commis, l’accord de paix d’Arusha prévoyait en 2000 la mise en place d’un double mécanisme de justice transitionnelle : une commission "Vérité et réconciliation" (CVR) et un tribunal spécial (TS). La justice transitionnelle ne préconise pas une politique de l’oubli des crimes. Au contraire, elle préconise la vérité, les réparations et les garanties de non-répétition des violations du droit humain. Malheureusement ce processus demeure embryonnaire en 2014 au Burundi. En outre, il doit coexister avec une justice de droit commun, alimentée à plus de 90% par les questions foncières. Il en résulte un imbroglio difficile à démêler entre les différents acteurs du système judiciaire et les institutions mises en place par le politique de démocratisation. L’intervention de l’ONU est mal perçue par les gouvernants et les citoyens. L’auteure estime néanmoins que le Burundi constitue un laboratoire passionnant pour étudier l’évolution de la justice et du droit.

Burundi : résistances paysannes à l’accaparement des terres
BISOKA, Aymar Nyenyezi in ALTERNATIVES SUD VOL. 20-2013/4 [01/12/2013]. - P. 35-42
On parle beaucoup de l’accaparement des terres par des étrangers, dans les pays africains. On s’intéresse moins à l’action des investisseurs locaux. Depuis 1960, le Burundi a été en proie à des violences qui ont provoqué le départ de milliers de paysans. Les terres laissées vacantes ont été confisquées par les pouvoirs en place et attribuées à leurs partisans. A leur retour, les réfugiés ont beaucoup de mal à récupérer leurs biens par les voies institutionnelles. Au sein de la société civile burundaise, un mouvement paysan est en train de naître, avec l’appui fréquent d’ONG extérieures, pour défendre les droits des personnes spoliées.

Burundi : recommandations au comité technique au sujet de la création d’une commission de vérité et de réconciliation
L’AFRICAIN n°252, décembre 2011 P. 27-34
La CVR doit s’inscrire dans un plan global à long terme pour protéger le droit des victimes à obtenir la vérité et des réparations. Un plan de ce type doit prévoir des moyens d’engager des poursuites, des mécanismes d’obtention de réparation pour les victimes, ainsi que des réformes législatives et constitutionnelles.

Burundi : garantir un processus électoral crédible [document électronique]
BRUXELLES : INTERNATIONAL CRISIS GROUP, 2010/02. - 39 P.. - (RAPPORT AFRIQUE ; 155 .
A l’approche des scrutins électoraux (dont l’élection présidentielle) qui auront lieu à partir de mai 2010, la tension politiques’ est accrue et elle pourrait générer des violences fragilisant la crédibilité du processus électoral et le processus de paix.

Au Rwanda comme au Burundi, l’argument ethnique ne fait plus recette
BRAECKMAN, Colette, LE MONDE DIPLOMATIQUE N° 681 janvier 2010- P. 8-9
Le Burundi et le Rwanda, anciennes colonies belges, sont peuplés de 2 ethnies différentes : les Tutsis majoritaires au Burundi, les Hutus, au Rwanda. Dans l’un et l’autre pays cette situation a suscité des massacres et au Rwanda, un véritable génocide. La guerre au Rwanda s’est poursuivie en République démocratique du Congo de 1993 à 2003. Actuellement, le Rwanda efface officiellement les références ethniques, alors qu’au Burundi elles sont spécifiées et contingenté. Au Rwanda, le président Kagamé a instauré un système policier efficace que les Burundais semblent vouloir imiter.

Démocratie et ethnicité au Burundi
NYAMITWE, Alain Aimé, PAROLE ET SILENCE, 2009. - 220 P.
Le Burundi peine à sortir de la crise politique qui a suivi le coup d’Etat d’octobre 1993 et l’assassinat du premier Président démocratiquement élu de son histoire (1961). L’auteur burundais propose ici une étude politique du Burundi à partir de son indépendance ainsi que durant la période de transition que le pays a connue depuis 2000. Il analyse les positions des différents acteurs socio-politiques, y compris ceux qui se réclament de la société civile.

Articles en ligne

Burundi
Rapport d’Human Rights Watch 2012
http://www.hrw.org/fr/world-report-2012/burundi

"Tu n’auras pas la paix tant que tu vivras" : L’escalade de la violence politique au Burundi
Rapport d’Human Rights Watch 2012, 2012/05/02
http://www.hrw.org/fr/reports/2012/05/02/tu-n-auras-pas-la-paix-tant-que-tu-vivras

Vidéo

Au-dessus des collines
EQUER-HAMY, Carole, Metteur en scène, réalisateur. - PARIS : L’HARMATTAN ; RENNES : CANDELA PRODUCTIONS, 2012. - 1 DVD, 58MN : Couleurs ; PAL.
Ce documentaire suit le travail de Marguerite Barankitse, qui ne cesse, depuis les massacres interethniques de l’automne 1993 au Burundi, de militer pour la paix dans son pays et de désamorcer la haine interethnique. Débutant par la prise en charge d’orphelins sans distinctions d’ethnies, "Maggy" , comme on la nomme, ouvre divers centres permettant d’accueillir, réinsérer et soigner toutes personnes dans le besoin.