Accueil > Agenda > Acteurs et actrices du web : échangeons

Acteurs et actrices du web : échangeons !

Rencontre-dialogue le 26 novembre entre associations, collectifs, citoyen-nes engagé-es et/ou spécialistes de l’Internet

« L’éducation est vue comme un effort permanent par lequel les hommes se mettent à découvrir, de façon critique, comment ils vivent dans le monde avec lequel et dans lequel ils sont ». Paulo Freire

Internet constitue une opportunité démocratique. Il doit aujourd’hui négocier le virage de la massification sans changer de nature, c’est-à-dire évoluer sans perdre ses qualités créatives et ses principes égalitaires initiaux”. Dominique Cardon

JPEG - 50.7 ko

Nous avons souvent l’habitude de penser le web scindé entre deux mondes : "les techniciens" qui le font et les "usagers" qui sont dépendants des techniciens et subissent leur choix.
La réalité est plus diverse que cela. Avec l’avènement des outils web 2.0, chacun est potentiellement devenu son propre webmaster : nous pouvons publier du contenu (texte, photos, vidéos, dessins...), mettre en forme des pages et partager du contenu avec plus de facilité. Derrière son apparente gratuité, cette facilité a un prix : elle signifie souvent se conformer au modèle élaboré par des intérêts privés et commerciaux, où l’internaute et son contenu sont devenus un produit qui permet d’attirer de la publicité ou de vendre des données.

Internet est né et a été pensé par ses architectes comme un espace public de partage de connaissances et des savoirs. La situation a énormément changé ces dernières années : commercialisation, censure, contrôle, surveillance …

Partisans de la diffusion et du partage des savoirs, défenseurs des biens communs, promoteurs de l’éducation populaire, doit-on pour autant se sentir peu concerné-es par l’évolution d’Internet et de ses outils ?
De nombreux espaces de libertés et de partage existent encore, de nombreux outils appropriables par tous sont disponibles. Pour les animer, les développer, les faire connaître et les rendre utiles à tous et toutes, une alliance entre techniciens promoteurs de l’Internet libre et associations, « usagers » d’Internet, est nécessaire.

Un décloisonnement indispensable.
Le développement du numérique dans les associations amène de nouvelles formes de mobilisations citoyennes. Il est donc important de nous demander quelles nouvelles convergences on peut concrètement imaginer. Comment partager nos expériences individuelles et collectives pour les transformer en savoirs ? Comment Internet peut-il être un outil pour le partage des connaissances ? Comment faire en sorte que ces technologies engendrent plus de libertés et de capacités que de dépendances ?

A cours d’une journée d’échanges [1], ces questions seront débattues afin de progresser vers une utilisation plus libre et démocratique d’Internet. Le but est également de favoriser le débat public autour de l’appropriation technologique par les milieux associatifs et citoyens et de consolider les liens et les échanges de savoirs entre les spécialistes de l’Internet et les acteurs du milieu associatif.

Notes

[1cette journée se déroulera le 26 novembre à Paris

Infos complémentaires

Type de document article

Agenda Tous les événements

S'abonner aux lettres Les dernières lettres

Suivez-nous